Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Il me faut ou partir et vivre, ou rester et mourir (Joshua)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Science is the Poetry of reality.
Joshua A. Reynolds
Messages : 38

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Il me faut ou partir et vivre, ou rester et mourir (Joshua)   Il me faut ou partir et vivre, ou rester et mourir (Joshua) - Page 2 EmptyMar 23 Avr - 2:33

Il rit alors qu'elle lui frappait le bras, taquine. Son sourire était lumineux, malgré la pluie qui frappait son visage de plus en plus fort. Il sentit ses joues chauffer un peu alors qu'elle se blottissait contre lui, sous sa veste. Il avait toujours trouvé ca facile, le flirt. Mais la, c'était différent. Elle l'attendrissait, elle l'impressionnait un peu. Il la suivit alors qu'ils commençaient à courir vers les dortoirs, et sans savoir pourquoi, il se mit a rire avec elle, comme des enfants. Une drôle de sensation naquit dans sa poitrine alors qu'une fois arrivés, elle le remercia avec un sourire espiègle. Elle était si jolie, avec la pluie qui ruisselait sur son visage. Josh la suivit dans les escaliers qu'ils montèrent quatre a quatre, avant qu'ils arrivent dans un couloir froidement éclairé, identique à ceux des dortoirs masculins avec les dizaines et les dizaines de portes qui décoraient les murs blancs autour d'eux. Elle ouvrit la porte, et il inspecta, nonchalamment, le contenu de sa chambre. Elle fit un mouvement brusque, envoyant quelque chose sous le lit d'un air gêné, mais il n'eut pas le temps de voir de quoi il s’agissait. Elle ferma également d'un geste un peu trop violent pour que ce soit naturel le clapet de son ordinateur portable, et il lui jeta un regard curieux. « C'était quoi, sur ton pc ? » on aurait dit un clip amateur d'une chanson qu'il n'avait jamais entendu. Malheureusement pour lui, elle ne parut pas l'entendre, et il pouffa de rire en entendant son exclamation. Elle était adorable.
Alors qu'elle cherchait avec des gestes délicats dans sa bibliothèque, il s'assit patiemment sur le lit de la jeune fille. Il était fasciné par l'expression absorbée qu'elle avait sur son visage, par ses gestes si précautionneux. Cette fille aimait ses livres, elle était plus passionnée que n'importe qui qu'il avait pu voir dans sa vie. Il n'eut cependant pas a attendre longtemps qu'elle lui tendait déjà deux ouvrages. Il les saisis alors qu'elle les lui présentait. « J'ai lu Macbeth oui, mais Songe d'une nuit d'été non, tu me le prêterai ?» après lecture de la couverture, c'était clairement une de ces histoires d'amours dramatiques que lui et ses camarades sportifs singeaient dans les vestiaires après un entraînement, certainement pas quelque chose que Josh oserait lire dans les transports en communs. Ca pouvait sembler stupide, mais il avait une réputation et il voulait la conserver. Pas question qu'il soit vu comme l'un des nerds, ou comme l'un des hipsters qui traînaient après les cours avec leurs profs. Il aimait sa situation actuelle, sa simplicité qui pouvait être parfois frustrante. Il aimait le fait que ses relations sociales n'était jamais vraiment profondes, ça lui évitait les peines de cœurs, les douleurs, les doutes. Il avançait candidement dans son monde qu'il s'était construit, accompagné de loin. Les attaches, ça pesait trop lourd. Alors il mettait de la distance entre lui et les autres. Il semait des bouts de sa personnalité a certaines personnes mais sans jamais trop divulguer. Quelque chose a propos de Graziella le mettait en confiance, et il découvrait ce sentiment avec un regard nouveau, plus doux, qu'il aurait pu s'y attendre. Il lui sourit alors qu'elle parlait avec passion du fameux Songe d'une nuit d'été. Elle y mettait tellement tout son cœur, ça attendrissait le garçon

Ils restèrent à discuter comme ça jusqu'à pas d'heures. Sa chambre, comme toutes celles du campus, était de petite taille, mais elle contenait un nombre impressionnant de livres, le suivant toujours rangé a un endroit plus original que le précédent. Le temps était passé plus vite qu'aucun des deux jeunes gens ne put le croire, et c'est presque aux aurores que Josh prit conscience que la nuit pourtant si noire seulement ce qui semblait 10 minutes auparavant prenait une couleur bleutée, et que les oiseaux commençaient leurs mélodies matinales. « Oh merde... Je crois que le soleil se lève. » Il contempla le ciel par la petite fenêtre, et demanda, un peu inquiet. « Tu n'as pas cours aujourd'hui j'espère ? » C'était heureusement son cas. Il allait pouvoir se reposer sans soucis
Il se leva et fourra un livre ou deux dans son sac et sourit a Grazie. « Merci pour ce soir, c'était super cool. Faut qu'on refasse ça rapidement, notre rendez vous au Blue Whales tient toujours ? »
Il se dirigea vers la porte de la chambre, et alors qu'elle lui disait au revoir, il glissa un petit bécot sur la joue de la brune. Vous savez, ce genre de bise qui n'en est pas vraiment une ? Voila. Avec un dernier sourire, il quitta la pièce pour prendre la direction de son dortoir, le plus discrètement possible. Ceci dit, ce sourire ne quitta les lèvres du garçon qu'une fois allongé entre ses draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il me faut ou partir et vivre, ou rester et mourir (Joshua)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Il faut vivre.
» Pour vivre heureux, faut pouvoir se déplacer
» Je ne peux pas le laisser partir
» Il ne faut pas boire de sang.
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP terminés-
Sauter vers: