Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyDim 21 Juil - 15:56

Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) D6ftf2r-6664fe14-0f0a-4c3f-9e65-ab9765bd333f.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzNiNDliZTZlLWE0NmMtNGFjYi1iNmJhLWQxMGFmNDJhZTc4ZFwvZDZmdGYyci02NjY0ZmUxNC0wZjBhLTRjM2YtOWU2NS1hYjk3NjViZDMzM2YucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Tyty & Brendychou
'Fraise des bois, tu veux goûter ?'

L'après-midi était bien avancé lorsque je réalisais qu'il me manquait certaines choses, dont des gobelets en plastique, pour la soirée d'Halloween que j'organisais chez mon père. Des amis venus me prêter main forte dans les préparatifs me dirent que ce n'était pas grave, que je pouvais envoyer un message à quelqu'un afin qu'il ou elle en emmène un stock. Je ressentais cependant le besoin de me changer les idées, de m'éloigner un peu de cette agitation. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas organisé une fête de cette envergure, si bien que je mettais mis malgré moi la pression.

Attrapant les clés de ma voiture, je grimpais dans le pick-up de couleur rouille et me mis en route pour le drugstore le plus proche, à savoir celui du centre-ville. Cela me laisserait une bonne demi-heure de répit. Et puis, je ne m'inquiétais pas pour ma maison, je l'avais laissé entre de bonnes mains.

Je m'aventurais dans une allée au hasard, cherchant le rayon où je pourrais y trouver mon bonheur. C'était tout de même assez bête de préparer une soirée pour au final ne même pas prévoir ce genre de choses aussi évidentes. Je ne m'inquiétais pas pour le soft ni l'alcool, car en vue de toutes les personnes invitées, ainsi que les squatteurs, je savais d'avance qu'il y aurait bien plus de boisson que de personnes.

Je crus apercevoir à quelques mètres une étagère avec des assiettes en carton, ainsi que des couverts et des verres en plastique. Traversant le rayon hygiène pour y parvenir, je passais devant les étagères de savons et de shampoing. "Il me semble qu'il ne m'en reste plus beaucoup..." pensais-je en arrêtant mon regard sur le shampoing à la fraise : mon préféré. Ce n'était pas quelque chose que je criais sur tous les toits, car c'était terriblement gênant que d'avouer que mes cheveux n'appréciaient aucune autre odeur que celle de ce petit fruit rouge et juteux à forme de verge.

Ma main s'approcha timidement de l'objet de mes désirs lorsque mes doigts en rencontrèrent d'autres. Sursautant, je tournais la tête vers ce garçon aux épais cheveux qui je me jeta un œil surpris. "C'est qui cela là ?!" m'interrogeais-je en le scrutant avant de tourner la tête vers le flacon de shampoing. Je réalisais alors que c'était le dernier. Mes yeux roulèrent vers l'inconnu. Lui aussi avait remarqué ce détail. Nos yeux se défièrent alors en silence : qui allait s'emparer du shampoing à la fraise le premier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We rise by lifting others.
Brendon Birdman
Messages : 183

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyMar 23 Juil - 13:32



fraise des bois, tu veux goûter ?

tyler & brendon

◊ ◊ ◊

Quelle journée de merde. Non seulement je n'avais pas pu me laver la tête car je n'avais plus de shampoing à la fraise, mais en plus j'avais envie de consommer de la drogue. Oui, la cure de désintoxication venait tout juste de se terminer pour moi, mais c'était toujours très dur. Car cette fois, j'étais seul. Je dormais chez des conquêtes, parfois dans ma voiture, rien de bien évident en soi. Et j'avais postulé pour un travail de coach de natation à l'académie Blackwell, où j'espérais rapidement être prit. En effet, ils recherchaient encore quelqu'un, heureusement pour moi. Mais le manque se faisait intense, surtout car je me retrouvais dans un environnement naturel où j'avais pris l'habitude de consommer. Aussi, Teddy que j'avais revu m'avait conseillé de venir à une soirée d'Halloween chez un certain Tyler, en ville ce soir. Il m'avait filé l'adresse, m'affirmant que ça ne poserait aucun problème. Je connaissais ce type de soirées, où tout le monde pouvait se ramener à sa guise, je les aimais ces soirées. Mais l'alcool coulait à flots, la drogue était sous tous les nez et dans toutes les mains. Quoi que... ce n'était pas une soirée du Vortex Club. Vortex Club auquel j'avais participé plusieurs fois avant ma cure de désintoxication. En effet, même si je n'étais plus étudiant, j'avais une certaine renommée en tant que guitariste des One Brain, et j'avais été invité à ces soirées. J'y avais rencontré des gens géniaux, mais aussi et notamment, Nathan Prescott, enfant chéri d'Arcadia Bay. C'était lui qui m'avait filé la poudre de trop. Ce n'était bien évidemment pas de sa faute, mais j'avais vu son visage en dernier avant de m'effondrer sur le sol, convulsant et... je passe le reste des détails. Quoi qu'il en soi, je n'avais pas pu me laver aujourd'hui, et je me trimballais mes affaires dans ma voiture. Je fonçais vers le supermarché de la ville, me garais et fonçais dans le magasin. Direction gel douche et shampoing ! Une fois dans le rayon, je récupérais un gel douche à la noix de coco, et surtout, SURTOUT, je me dirigeais vers ce garçon qui se trouvait impunément devant MON shampoing. Le problème, c'est qu'il n'en restait qu'un. Et alors que ma main se rapprochait du flacon, ma main rencontra la sienne. Je dévisageai aussitôt le garçon près de moi, comme si j'étais un lion assoiffé de sang. Il ne fallait pas me faire chier là. Je finis néanmoins par me calmer, m'adoucissant petit à petit, pour lui sourire.

- Tu as de très beaux cheveux ! Et tu sens bon...

C'était glauque et creepy dit comme ça, mais je savais bien où j'allais. Je n'étais pas fou. Je devais le valoriser pour récupérer le flacon. Puis il sentait vraiment bon, et avait de beaux cheveux. Alors que je ne devais pas sentir la rose, et que mes cheveux étaient gras et sales.

- Donc tu comprendras bien que j'ai plus besoin de ce shampoing !

Je pris le flacon de shampoing à la fraise aussi délicatement que possible, puis je me mis à courir dans le rayon, comme un sauvage, comme si j'étais un singe qui avait volé du fric à un humain trop bête. J'esquivais de justesse une mamie et sautais par dessus un caddie - qui finit dans le rayon, et fit tomber quelques produits par terre - puis je me mis à la caisse la plus éloignée possible du type. Il ne pourrait jamais me retrouver. Ou si, mais ça, je n'avais pas besoin de le savoir.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyMer 24 Juil - 12:00

Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) D6ftf2r-6664fe14-0f0a-4c3f-9e65-ab9765bd333f.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzNiNDliZTZlLWE0NmMtNGFjYi1iNmJhLWQxMGFmNDJhZTc4ZFwvZDZmdGYyci02NjY0ZmUxNC0wZjBhLTRjM2YtOWU2NS1hYjk3NjViZDMzM2YucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Tyty & Brendychou
'Fraise des bois, tu veux goûter ?'

Je savais que la situation était bizarre, ou du moins peu banale : deux jeunes adultes désirant le même flacon de shampoing à la fraise. Mâture comme nous étions, nous aurions dû chacun nous proposer de laisser à l'autre ce produit si cher à nos yeux. Pourtant, je sentais tout comme lui qu'aucun de nous ne quitterait le supermarché sans la lotion. Je sentis qu'il y avait anguille sous roche lorsqu'il commença à complimenter, je crois, l'agréable parfum que dégageait mes cheveux. Sous-entendant que ce n'était pas son cas, je humais quelques secondes l'air et mon nez se retrouva violemment agressé par une odeur nauséabonde qui n'avait rien à envier à une moufette. Ces quelques instants suffirent au bougre à l'hygiène plus que douteuse pour s'emparer du shampoing et partir en courant avec.

Il était déjà au bout de l'allée lorsque mon corps réagit à ce qui venait de se passer et que mes jambes décidèrent finalement de coopérer. Me mettant au pas de course, je me mis à grogner : "Je ne partirai pas sans mon shampoing à la fraise ! ; tout en passant à côté d'une petite fille aux cheveux blonds qui me dévisagea sans aucune pitié. Le voleur était à l'autre extrémité du magasin, faisant déjà la queue à la caisse. Serrant ma mâchoire, je compris qu'il allait partir avec le précieux sésame si je ne faisais pas tout pour l'arrêter. Au même moment, un vigile entra dans mon champ de vision. Je savais ce qu'il me restait à faire !

"Monsieur l'agent !" interpellais-je ce-dernier tout essoufflé "Il y a un voyou qui m'a importuné alors que je faisais gentiment mes courses dans un rayon !". Le vigile me regarda d'une façon tellement blasé que je compris que j'allais devoir me montrer un peu plus convaincant si j'espérais arriver à mes fins. "Je crois que c'est une sorte de clochard, il ne sentait pas très bon !" poursuivis-je en prenant un air horrifié "Et...et puis...Je crois qu'il sentait la drogue !". A vrai dire, je n'en avais aucune idée, je n'avais pas analyser suffisamment longtemps les radiations radioactives de déchets qui s'échappaient de tous les pores de sa peau. Néanmoins, ce détail alarma le vigile qui me demanda aussitôt de me montrer qu'il était le petit chenapan qui osait se pointer dans SON magasin avec des produits illicites. Je me fis alors une joie de lui montrer du doigt Brendon et l'observa l'interpeller et le sortir de la file au moment où il arrivait à la caisse. Esquissant un sourire satisfait, je pris sa place, prétextant auprès de la personne après moi que j'étais son ami qui allait faire ses courses à sa place. Après quoi, je me tournais vers la caissière, affichant mon plus beau sourire lorsque je lui lançais joyeusement : "Bonsoir !".

De retour dans ma voiture, je réalisais que je n'avais même pas acheté de gobelets en plastique, ce qui était assez idiot puisque je m'étais déplace jusqu'ici seulement pour cela. L'idée de retourner sur le champ de bataille me démotiva : 'Avec un peu de chance, quelqu'un en prendra avec lui. Sinon tant pis, les invités boiront à la bouteille !'. Je grimpais sur le siège côté conducteur et envoya quelques messages sur mon téléphone avant de finalement démarrer.
Je passais par le centre-ville puis bifurqua sur les quartiers résidentiels un peu éloigné. Ma maison se trouvait par chance un peu à l'écart à la lisière de la forêt. Tout en écoutant à fond dans ma caisse de la musique commerciale, je réalisais que la voiture qui était à quelques mètres derrière moi me suivait depuis le centre commercial. Elle était trop éloignée pour que je puisse voir qui conduisait. "Mais non, tentais-je de me rassurer en rigolant. La voiture ne peut pas être en train de me suivre !".

Je tournais après quoi sur la route où se trouvait ma maison. Etant donné qu'elle était privée, il y avait peu de chance que l'autre voiture m'y suive. La surveillant dans le rétroviseur, je m'attendais à ce qu'elle poursuive son chemin. Sauf qu'elle tourna sur la même voie que j'avais précédemment emprunté. "Bordel de..." mon pied s'enfonça brusquement sur la pédale d'accélération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We rise by lifting others.
Brendon Birdman
Messages : 183

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyJeu 25 Juil - 13:29



fraise des bois, tu veux goûter ?

tyler & brendon

◊ ◊ ◊

Héhé, j'avais réussi à choper le flacon de shampoing à la fraise, et pas peu fier de moi, je le déposais sur le tapis de la caisse, me flattant intérieurement d'avoir réussi à le choper à l'autre garçon du rayon. Je me demandais bien ce qu'il avait fait après, s'était-il rétracté pour prendre un flacon de shampoing au citron ou à la pêche ? Peut-être bien. Puis soudain, je vis un grand type baraqué se rapprocher de moi. C'était un type de la sécurité. Il s'approcha de moi pour me demander de quitter le magasin.

- Allez, plus vite que ça !
- Excusez-moi, j'ai fais quelque chose de mal ?
- Je sais qui vous êtes monsieur !

Et merde. Je m'étais donc fait reconnaître par le vigile... je soupirai, passant une main dans mes cheveux sales, et je m'apprêtais à reprendre la parole lorsqu'il m'interrompis.

- Les drogués et SDF, pas dans mon magasin !

Comment ça SDF ? Et drogué ? Je sortais de cure de désintoxication ! Je m'énervais finalement, m'apprêtant à récupérer mon flacon de shampoing lorsque le type me souleva pour me foutre à la porte du magasin. Quel salaud !

- Je reviendrais ! Souvenez-vous bien de...

Non rien. En fait je devrais changer de magasin sûrement maintenant... Sauf qu'en ville il n'y avait que ça et la supérette. Et il n'y avait rien à la supérette... quoi qu'il y en avait une autre, italienne, tenue par les Sperenza apparemment. Je devrais aller voir s'il vendait toujours des produits italiens ! Au pire des cas, je reviendrais avec un foulard autour du cou et des cheveux et des lunettes de soleil, avec d'autres fringues. Je me travestirais s'il le fallait ! Je finis alors par retourner vers ma voiture, dépité, et je profitais de la présence d'une poubelle près des charriots pour vider les poubelles trainant dans ma voiture. Je profitais aussi de l'air frais pour aérer ma voiture, avant de me décider à rentrer dedans, regardant une pile de fringues propres à l'arrière, pour la soirée. Il fallait que je demande au maître des lieux si je pouvais me laver chez lui, même s'il risquait de me prendre pour un fou ou un clochard. Je finis donc par démarrer, enclenchant le GPS pour me repérer et trouver la maison de mon hôte. C'est alors que je me rendis compte sur la route, que je suivais la même voiture depuis que j'étais parti du magasin. C'était étrange... Puis au bout d'une dizaine de minutes, j'arrivais enfin à destination... avec le type devant moi. Est-ce-que j'avais suivi le mec chez qui j'allais ce soir ? Je me garais, attendant un peu, puis je sortis de la voiture et aperçus le mec de la grande surface en face de moi. Je m'approchais aussitôt de lui.

- C'est toi Tyler ?

Je passais une main dans mes cheveux, me souvenant qu'ils étaient sales... puis soudain, je vis le flacon de shampoing dans la main du dit Tyler.

- C'ETAIT TOI ?

C'était donc sûrement lui qui avait envoyé le vigile à mes trousses !

- On ne t'as jamais dit qu'on ne volait pas, et qu'on ne dénonçait pas les innocents en manque de douche et de shampoing ?

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyJeu 25 Juil - 16:52

Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) D6ftf2r-6664fe14-0f0a-4c3f-9e65-ab9765bd333f.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzNiNDliZTZlLWE0NmMtNGFjYi1iNmJhLWQxMGFmNDJhZTc4ZFwvZDZmdGYyci02NjY0ZmUxNC0wZjBhLTRjM2YtOWU2NS1hYjk3NjViZDMzM2YucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Tyty & Brendychou
'Fraise des bois, tu veux goûter ?'

Mon cœur continuait de tambouriner contre ma poitrine lorsque je me garais finalement sur l'allée du garage. J'attendis que la voiture qui me suivait arrive. Peut-être que le conducteur s'était trompé de chemin. Peut-être qu'il allait se rendre compte de son erreur et faire demi-tour ? ''Manquerait plus que j'ai affaire au tueur en série de la région...'' songeais-je tout en repensant à la soirée où j'avais suivi Nathan Prescott en compagnie de Graziella.

C'est alors que la voiture de tout à l'heure surgit et vint se garer à côté de la maison. Paniqué, je sorti timidement de mon véhicule, marchant lentement vers l'entrée en espérant atteindre la porte avec que l'assassin n'ait le temps de m'atteindre pour me tuer. Sauf que je ne m'attendais pas à ce que le conducteur soit le brun aux cheveux longs qui m'avait volé le shampoing à la fraise dans le supermarché. En le voyant débarquer devant moi, connaissant en plus de cela mon nom, je sentis tous les poils de mon corps (même ceux cachés) se hérisser.

''Non seulement tu me suis jusqu'à chez moi, mais en plus tu connais mon nom...taré !'' lui crachais-je en fronçant des sourcils. Voyant son regard se diriger sur ma main où je tenais le shampoing, je resserrais mes doigts sur celui-ci, ébauchant un sourire victorieux. ''Un innocent, toi ? Tu t'es jeté sur le shampoing comme un malpropre avant de prendre tes jambes à ton cou. Je n'ai fais que te rendre la monnaie de ta pièce...".

Puisqu'il évoquait le fait qu'il était en manque de douche et de shampoing, mon nez ne pu s'empêcher de sentir à nouveau son odeur corporel. Nom de Zeus qu'est-ce qu'il sentait mauvais. J'avais presque pitié de lui. ''Je peux savoir qu'est-ce que tu fais ici et comment tu me connais ?'' lui demandais-je les bras croisés tout en tapotant du pied le sol d'un air impatient. Ce n'est pas comme si j'avais après tout une soirée à organisée. Mon temps était précieux et ce charmant et nauséabond garçon m'en faisait perdre. J'essayais, en attendant sa réponse, de réfléchir à si je l'avais déjà vu quelque part, mais son visage ne me disait rien du tout. Était-ce un étudiant de Blackwell ? Ou bien alors un simple habitant de Arcadia Bay ? Bien qu'il faisait jeune, je penchais plutôt pour la deuxième réponse. Et puis, un visage d'ange comme le sien je ne l'aurais sûrement pas oublié si je l'avais croisé dans les couloirs de l'académie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We rise by lifting others.
Brendon Birdman
Messages : 183

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyJeu 25 Juil - 18:42



fraise des bois, tu veux goûter ?

tyler & brendon

◊ ◊ ◊

Décidément, ce devait être une blague. Une blague de mauvais goût ! Le dit Tyler m'insulta alors de taré, et l'espace d'un instant, je m'imaginais lui répondre que oui, j'en étais bien un et que je sortais de prison, venu pour lui dérober son shampoing à la fraise. Mais il aurait été capable de me croire, ou d'appeler les flics... alors je me contentais de rester coolos. Il rajouta alors que je n'étais pas un innocent, me jetant sur le shampoing... comme un "malpropre" selon ses dires ! Comment ça comme un malpropre ?

- Et donc tu envoies le vigile me voir en lui disant que je suis un clochard et un drogué, sans même me connaître ? Qui te dit que je ne suis pas au moins l'un des deux et que je suis un fou furieux ?

Je restais calme, juste un peu énervé pour la mention de "drogué", car même si j'avais conscience que c'était une insulte - et justement, s'en était une selon moi - j'en avais été un. J'en étais un. Je venais de payer le prix cher pendant plusieurs longs mois de convalescence, de cours sur les addictions, devant trouver un substitut à la cigarette aussi afin de ne plus y passer de la drogue. Je sortis alors ma cigarette électronique - parfum fraise, évidemment - et commençais à vapoter avec. Je me calmais légèrement.

- Je suis désolé, je n'aurai pas du me comporter comme ça... et je ne te suivais pas, je connais ton nom car mon pote Teddy me l'a donné, il m'a dit qu'il était invité à une soirée chez toi, et que je pourrais passer en avance pour me préparer et aider, car tu étais quelqu'un de cool. Je ne savais pas que je te rencontrerai comme ça, ni que je devrais me faire poursuivre par un vigile pour un flacon de shampoing.

Il fallait bien que j'enterre la hache de guerre. Aussi je fis un sacrifice qui me demanda beaucoup de mal. Je penchais ma tête en arrière, les yeux levés vers le ciel, puis je soupirais en la ramenant vers Tyler.

- Et j'accepte que ce flacon de shampoing soit à toi. Même si j'aurai grave besoin de prendre une douche... est-ce-qu'il y aurait moyen que je puisse en prendre une chez toi ? Je t'aiderai ensuite pour ce dont tu as besoin, évidemment. Si tu veux bien de mon aide... et si tu veux bien me laisser me laver chez toi.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyJeu 25 Juil - 19:07

Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) D6ftf2r-6664fe14-0f0a-4c3f-9e65-ab9765bd333f.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzNiNDliZTZlLWE0NmMtNGFjYi1iNmJhLWQxMGFmNDJhZTc4ZFwvZDZmdGYyci02NjY0ZmUxNC0wZjBhLTRjM2YtOWU2NS1hYjk3NjViZDMzM2YucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Tyty & Brendychou
'Fraise des bois, tu veux goûter ?'

J'avais un peu de mal à cerner le type. Un instant, je pouvais lire la colère dans ses yeux, l'instant d'après il semblait calme. J'en vins à me demander s'il n'était pas lunatique. Néanmoins, je n'étais pas spécialement fier de l'avoir traité de clochard et de drogué. Je crus lire une certaine tristesse dans son regard. Quelque chose me fit comprendre que j'y étais peut-être allé un peu fort, même si j'ignorais ce qui me poussait à ressentir cela. Dès qu'il m'eut mentionné Teddy et la soirée, mon corps se détendit de lui-même. Je me surpris même à lui sourire. ''Il fallait commencer par là !'' lui lançais-je en me grattant l'arrière du crâne d'un air gêné, bien que je me demandais comment Teddy avait pu entendre parler de la soirée. S'ils étaient potes tout les deux, quel âge avait ce garçon en face de moi ?

''Désolé de t'avoir dit que tu étais un SDF et un drogué par-dessus le marché, m'excusais-je en le regardant droit dans les yeux. Je n'aimais pas m'excuser mais, puisqu'il avait fait le premier pas, c'était à mon tour de rendre les armes. Tu peux rester...si tu le souhaites toujours ! Un coup de main ne serait pas de refus !''.

Je fis signe à ma nouvelle connaissance de me suivre. Mes quelques amis déjà présents étaient en train de pousser certains meubles qui prenaient trop de place. Ils nous regardèrent entrer, s'attardant sur le nouveau venu qui m'accompagnait. ''Les gars, voici...'' je tournais la tête vers Brendon en réalisant que je ne savais même pas son nom. Après avoir rectifié ce détail, je lui montrais le chemin de la salle de bain ''Ainsi donc tu es pote avec Mr Scott, hein !'' finis-je par lui dire dans l'intention de non seulement faire la conversation, mais aussi d'en savoir plus sur leur amitié. J'espérais que le professeur de musique n'avait pas révélé nos précédents à celui-ci, bien que je doutais qu'il l'ait fait avec quiconque. Ce n'était après tout pas le genre de révélations que l'on faisait à tout bout de champ.

''Voilà la salle de bain !'' déclarais-je en pénétrant dans celle-ci comme si j'étais en train de lui faire une visite de ma maison dans le but de la lui vendre ''La douche est juste ici !''. Je lui envoyais le flacon de shampoing à la fraise avant de lui faire un clin d’œil ''Je te laisse l'inaugurer !''. Vu l'étroitesse du passage, je dû me coller légèrement face à lui pour ressortir de la pièce. Le temps qu'il se lave, je partis rejoindre les autres décorateurs en herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We rise by lifting others.
Brendon Birdman
Messages : 183

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyVen 26 Juil - 13:13



fraise des bois, tu veux goûter ?

tyler & brendon

◊ ◊ ◊

Bon, tout était bien qui finissait bien. On s'expliquait à peu près enfin et après avoir mit les choses au clair, l'atmosphère se détendit un peu. Il devait être un bon ami de Teddy pour avoir réagit de cette manière. Sacré Dydy quand même ! J'espérais bien que cette soirée se passerait bien, je n'en avais pas fait sans drogue depuis... depuis très très longtemps. Je vapotais de nouveau, m'apaisant au mieux avec ce petit objet électronique. Tyler s'excusa alors à son tour, pour le fait d'avoir dit que j'étais un clochard et un drogué. Est-ce-que je le portais sur moi ? Le fait que je vivais dans ma voiture et que je sortais de cure de désintox ?

- T'en fais pas, c'est vrai que je ressemble un peu à un clochard... je vis dans ma voiture, en fait. C'est compliqué.

Pas besoin de lui expliquer toute l'histoire, on ne se connaissait pas. Pas encore en tous cas. Quant au fait de rester et aider, évidemment que je souhaitais rester ! Il fallait de gros bras pour aider ? J'étais là ! Et même s'il n'en fallait pas d'ailleurs, je pouvais aussi faire des trucs comme nettoyer la maison ou préparer des apéritifs ou cocktails. N'importe quoi en fait. J'étais dévoué et partant pour aider. Tyler me fit alors signe de le suivre, ce que je fis, apercevant rapidement quelques personnes inconnues au bataillon, ce qui était normal.

- ...Brendon.

Je ne m'étais pas présenté, c'est vrai que j'aurai du le faire après lui avoir balancé son nom comme un malpropre. Les autres me saluèrent et retournèrent vaquer à leurs occupations. J'entendis quelques noms mais n'en retenus qu'un ou deux.

- Oui, on est de vieux amis avec Teddy. On s'est connus à Blackwell, et on a joué dans un groupe de musique. Il était chanteur, moi j'étais guitariste. Les One Brain, tu connais peut-être ?

Si jamais il connaissait, il aurait vite comprit ce qui était advenu du guitariste et de son overdose. Il aurait vite comprit que oui, j'étais bien un drogué. Mais au fond, j'espérais qu'il n'ait jamais entendu parler de nous et de notre renommée.

- Teddy est ton prof, non ? Il est bien en prof ? Il doit toujours être aussi passionné de musique.

Je me permis aussi de rajouter un petit quelque chose.

- Je vais peut-être d'ailleurs, devenir coach de natation à Blackwell. On se reverra sûrement là-bas aussi !

Je parlais de Tyler et moi cette fois-ci, même si ça coulait de source que je reverrais Teddy également. Puis il me montra la salle de bain, et m'envoya le flacon de shampoing à la fraise, me laissant l'inaugurer. Je lui adressais un sourire de gratitude intense, puis sentis son corps se coller au mien, ce qui ne me déplut pas au passage. Je ne fis aucun commentaire, et allais déposer le flacon près de la douche, retournant rapidement à la voiture pour chercher des vêtements propres et une serviette. Je remontais sans que quiconque ne me vois - enfin, me dirigeais vers la douche - puis je me déssapais, rentrant dans la douche. Enfin, le moment de liberté était arrivé ! Je me lavais et rinçais mes cheveux sales, appliquant un peu de shampoing fraise sur mes cheveux, puis je fis mousser le tout. Je pris ma douche tranquillement, profitant beaucoup de la caresse de l'eau chaude contre ma peau et mes magnifiques cheveux bruns. Puis une fois propre, je me séchais et enfilais un tee-shirt blanc, et un pantalon noir. Une fois prêt, je séchais mes cheveux au sèche cheveux - que je trouvais par terre - et peignais et fixais ma chevelure pour retrouver un minimum de convenance. Je finis alors par retourner près de Tyler et de ses amis, avec un grand sourire, fier d'être enfin propre.

- Merci pour le shampoing, et la douche. Je suis de nouveau le Brendon que j'ai toujours connu...

Puis je regardais autour de moi et vis les meubles bouger et quelques paquets de chips et plus encore sur le plan de travail de la cuisine.

- En quoi puis-je t'aider mon chou ?

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyVen 26 Juil - 14:38

Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) D6ftf2r-6664fe14-0f0a-4c3f-9e65-ab9765bd333f.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzNiNDliZTZlLWE0NmMtNGFjYi1iNmJhLWQxMGFmNDJhZTc4ZFwvZDZmdGYyci02NjY0ZmUxNC0wZjBhLTRjM2YtOWU2NS1hYjk3NjViZDMzM2YucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Tyty & Brendychou
'Fraise des bois, tu veux goûter ?'

Le garçon n'arrangea pas les choses lorsqu'il avoua vivre dans sa voiture. ''Mais moi je plaisantais lorsque je le traitais de clochard !'' pensais-je en me mordillant la lèvre, regrettant amèrement mes paroles. Je préférais éviter d'en rajouter de peur de m'enfoncer davantage. Le pauvre, je l'avais suffisamment humilié comme cela. Il me raconta plus tard l'origine de son amitié avec Teddy. ''C'est vrai qu'il avait un groupe de musique...'' me rappelais-je en me remémorant le soir où nous nous étions rencontrés. Il est vrai qu'il m'avait évoqué son groupe de l'époque du lycée, mais j'étais bien trop torché pour y prêter attention. J'avais sûrement dû l'écouter en souriant bêtement sans comprendre les mots qui sortaient de sa bouche. ''One Brain ? Non, cela ne me dit rien !'' avais-je alors répondu à Brendon qui, pour une raison que j'ignorais, semblait se détendre.

Coach de natation ? Lui ? Je le fixais de la tête aux pieds. Il était un peu loin de l'image que je me faisais des sauveteurs de Alerte à Malibu, mais après tout pourquoi pas ? Après tout, sans être très musclé, Brendon avait une carrure plutôt svelte. Et puis, je l'imaginais bien en t-shirt blanc avec une casquette et son sifflet, prêt à plonger dans l'eau à n'importe quel moment pour sauver des vies. ''Il secouera alors ses cheveux, renvoyant autour de lui une odeur de fraise !'' fantasmais-je en souriant avec amusement, le laissant prendre sa douche.

Lorsqu'il revint plus tard dans le salon, il avait meilleur mine et surtout, il était un peu plus présentable. ''Ne me remercie pas !'' lui répondis-je en laissant la douce fragrance de fraise venir flirter avec mes narines. C'était dingue à quel point j'aimais cette odeur. Si bien que j'étais prêt à me jeter sur n'importe qui qui la porterait, même le tueur en série qui sévissait à Arcadia Bay.

Bendron me demanda peu après en quoi il pouvait nous aider. Je fis alors un tour de la pièce. A vrai dire, nous avions bien avancé et il n'y avait plus grand chose à faire. Étant donné l'heure (presque 19h), les premiers invités n'allaient pas tarder à se montrer. ''Tu peux m'aider à enfiler mon déguisement, si tu veux !'' lui proposais-je avant de me diriger vers l'escalier menant à ma chambre.

Sur le lit était posé une combinaison en latex de catwoman. C'était une tenue un peu osée, je n'étais pas sûr de l'assumer complètement, mais c'était ça Halloween après tout : dépasser ses limites et être fun. Je souris d'un air gêné en dévoilant mon habit à Brendon qui devait sûrement se demander quelle idée m'était passer par la tête pour avoir envie de porter ça. ''J'ai lu sur le net qu'il fallait se mettre de la poudre sur le corps pour le lubrifier !'' expliquais-je en sortant un pot de poudre blanche que j'avais acheté en pharmacie. En soit je n'avais pas besoin de Brendon pour m'en badigeonner, plutôt pour m'aider à enfiler le latex. Bien que pudique, je ne fus pas plus gêné que cela que de me mettre en caleçon devant lui. Je tapotais mes jambes de poudre, puis entra dans le latex, faisant signe à Brendon de me prêter main forte ''Tire !''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We rise by lifting others.
Brendon Birdman
Messages : 183

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) EmptyVen 26 Juil - 18:22



fraise des bois, tu veux goûter ?

tyler & brendon

◊ ◊ ◊

Tyler sembla hésiter un peu avant de me donner quelque chose à faire. Après quelques instants de réflexion, il me proposa alors de l'aider à enfiler son costume. C'est vrai qu'il était normalement conseillé de venir déguisé à une soirée d'halloween, mais je n'avais pas forcément eu envie de me déguiser exprès, surtout que je n'avais pas de maquillage ou d'envies de m'acheter un costume pour l'occasion. Ce n'était, après tout, qu'une fois par an. Tout comme le nouvel an ou mon anniversaire, je n'achetais malgré tout jamais quelque chose si c'était pour ne le porter qu'une fois. Puis mon style avait bien changé avec le temps, et surtout, avec la cure. J'étais plus simple, plus détendu et décontracté. Je suivis alors Tyler jusque dans ce qui semblait être sa chambre, et je vis le costume de catwoman, visiblement, traîner sur le lit. Est-ce-que c'était une blague ? Après tout, je ne connaissais pas du tout mon hôte, aussi je ne savais pas ce qu'il aimait. Décidant de ne pas le juger mais plutôt de l'aider, je soulevais le déguisement pour le jauger. Il était très bien fait, et très ressemblant. Je me demandais bien de quoi aurait l'air Tyler une fois dedans.

- De la poudre ? Ça ne va pas coller au latex ?

Je n'en savais rien à vrai dire, mais je regardais le pot de poudre pour voir si son utilisation était belle et bien celle-ci. Pour quoi les gens s'en servaient-ils en temps normal ? Je ne voyais qu'une seule raison de lubrifier du latex à vrai dire, et ce n'était pas avec de la poudre mais avec du lubrifiant. Mais je préférais ne faire aucun commentaire, Tyler devait sans doutes mieux que moi savoir ce qu'il faisait.

- Tu t'en sors ? J'espère que ça lubrifiera bien le costume, sinon tu risques de rester coincé dedans... remarque, au moins on pourra dire que Catwoman te colle à la peau !

J'eus un petit rire amusé, et je palpais un instant le costume, avant de finalement le reposer. Tyler avait terminé de se mettre de la poudre sur le corps, aussi j'attendis qu'il l'enfile et me demande de l'aide. Lorsque ce fut fait, je tirais comme demandé sur le déguisement, espérant arriver à faire rentrer mon, peut-être, nouvel ami dedans. Visiblement, ça semblait marcher puisque le latex passa comme si de rien n'était sur les jambes poilues de Tyler. J'eus de nouveau un petit rire amusé, pas gêné du tout qu'il soit d'ailleurs en caleçon devant moi. J'en avais déjà vu des types en calbute après tout, ce ne serait ni le premier, ni le dernier.

- C'est rentré comme dans du beurre ! En tous cas le costume te va à ravir. Tu fais une très jolie Catwoman ! Désolé de ne pas être déguisé d'ailleurs, je n'avais en effet pas prévu de déguisement...

Je ne savais pas de toute manière en quoi je serai venu. Peut-être que j'aurai pris un drap blanc avec deux trous pour me déguiser en fantôme. C'était le genre de talent en mode que j'avais, moi. J'adorais la mode, celle que je décidais de suivre moi, pas celle qu'on m'inculquait.

- De toutes façons, j'ignore en quoi je serai venu. Je suis plus doué pour jouer de la guitare que trouver des idées de costumes, je l'avoue.

Je me moquais gentiment de moi-même, pensant que ma guitare était dans ma voiture. Si jamais la soirée avait du mal à commencer au pire des cas, je pourrais toujours jouer quelque chose, et peut-être même que Teddy pourrait chanter. Peut-être bien qu'on pourrait interpréter une de nos chansons en acoustique. Ça aurait été sympathique. Après tout, il suffisait d'un pianiste ou d'un guitariste des fois pour être accompagné au chant.

- Si tu veux je te jouerai quelque chose tout à l'heure ! Ou pourrais peut-être jouer un peu pendant la soirée, si ça a du mal à démarrer. Tu joues d'un instrument toi ?

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)   Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fraise des bois, tu veux goûter ? (Brendon)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire du mastic à bois
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Ecu de bois ou de métal??
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: THE PAST IS IN THE PAST :: Les flashbacks-
Sauter vers: