Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 There is something strange in the neighbourhood feat. Charlie

Aller en bas 
AuteurMessage
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Teddy Scott
Messages : 634
Emploi/loisirs : Professeur de musique

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: There is something strange in the neighbourhood feat. Charlie   There is something strange in the neighbourhood feat. Charlie EmptyJeu 18 Juil - 17:27

Je n’arrivais pas à songer à autre chose que cette fichue soirée chez Elijah. Je m’en voulais tellement et à chaque seconde qui passait, j’avais l’impression de m’en vouloir encore plus. Tout était de ma faute. J’avais été un imbécile fini et je méritais ce qui m’arrivait. Mais c’était insupportable, invivable. La seul remède que j’avais trouvé à mes maux, c’était de bosser. De me plonger dans mes cours et ma musique, pour m’aliéner le cerveau à autre chose que mes problèmes.

Mais du coup, je passais bien trop de temps à l’académie. Je ne pouvais pas retourner chez Eli. Déjà parce que c’était là bas que vivait le professeur de cinéma et je n’étais définitivement pas capable de lui faire face et retourner chez lui, c’était retourner sur les lieux du crime. Après, j’avais bien toujours mon appartement, celui que je partageais avec Ophelia. Mais ça faisait des semaines que je n’y avais pas mis les pieds et j’avais peur d’aller là bas, de m’y retrouver tout seul. Alors qu’à l’académie, quand je n’étais pas entouré de mes élèves et de mes collègues, j’avais ma salle de musique.

J’avais enchaîné deux nuits d’insomnie à travailler ici. C’est fou, j’avais quand même appris qu’on pouvait aisément vivre ici. A se nourrir à la cantine, prendre des douches aux vestiaires. Bon il allait bien falloir que je rentre chez moi un jour, mais tant que personne ne me dégageait d’ici, je préférai repousser ce moment. Cependant, mon corps n’était plus capable de rester sans dormir. Je ne me sentis même pas glisser dans les bras de Morphée. Tout ce que je sais, c’est à qu’à mon réveil, j’étais étalé sur mon bureau, plein de courbature et la dernière copies sur laquelle je travaillais, collée à la joue.

Putain, mais t’es une loque Teddy, qu’est-ce que t’es en train de faire ? Je lâchai un long soupire, enlevai la feuille sur ma joue et me rejetai en arrière sur mon siège. Je ne pouvais pas continuer comme ça. Mais est-ce que je pouvais vraiment faire autrement, hein ? Est-ce que j’en avais envie ? Si je devais vraiment suivre ce dont j’avais envie, là, tout de suite, ce serait de m’enfermer dans un coin et de ne plus bouger jusqu’à ce que tout aille mieux. Malheureusement, je pouvais dire par expérience que ça ne fonctionnait jamais ce genre de truc. Puis c’était la fin de l’année, je ne pouvais pas abandonner mes élèves si proche du but.

J’allais me remettre au travail, à défaut d’avoir mieux à faire, quand j’entendis de bruits étranges venant du couloir. Pourtant à cette heure là, même Madsen et Samuel étaient rentrés chez eux. Ce n’était pas normal. Quelqu’un essayait de braquer l’école ? Allarmé, je me levai de mon siège pour aller voir ce qu’il se passait. Mais je n’allais pas y aller sans arme voyons ! J’attrapais le plus gros bouquin qui me tomba sous la main et activ ait le mon mode espion du dimanche.

J’avançais à pas de loup dans le couloir, à l’affût du moindre bruit. Je me stoppais, caché dans un angles, écoutant les bruits se rapprocher. Quelqu’un était un train d’avance et de venir dans ma direction. Lorsque je l’estimais assez proche, je sorti de ma cachette en hurlant comme un primate, près à frapper avec mon livre avant de reconnaître la personne en face de moi :

- Charlie ? Mais qu’est-ce que tu fais là à cette heure ?

La question pourrait se poser pour moi aussi remarque. Mais sur le coup, cela ne me vint pas à l’esprit. Mes yeux s’étant habitués à l’obscurité, je remarquais que quelque chose clochait.

- T’as vraiment une sale gueule en plus, il s’est passé quoi ?

Je n’osais pas m’approcher pour constater les dégâts. Déjà parce que je savais que Charlie n’aimait pas ça et ensuite parce que moi-même, j’évitais de m’approcher trop des gens depuis l’autre. Je vous jure, c’était presque devenu maladif. Au point que je restais dans ma salle a attendre que les couloirs se vident pour être sûr de ne rentrer dans personne par accident. Je sursautais à chaque fois que quelqu’un posait sa main sur mon épaule pour attirer mon attention. Bref, j’en devenais totalement parano, il suffisait de le voir, j’avais failli frapper Charlie avec un livre. J’avais tellement peur que Vlad revienne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
There is something strange in the neighbourhood feat. Charlie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Militaires 3/3
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: ACADEMIE BLACKWELL :: Hall et Couloirs-
Sauter vers: