Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hearty Bomb [PV Dana Ward]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Today a reader, tomorrow a leader.
Noreen J. MacKallan
Messages : 123
Localisation : Dans un endroit où y'a pas trop gens, à écrire 'encore) dans mon carnet
Emploi/loisirs : Etudiante et habituée de l'hôpital
Humeur : Papillonnante, comme mon esprit

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyJeu 18 Juil - 1:19

Noreen J. MacKallan

Dana Ward

Hearty Bomb
Je fermais mon petit carnet et le rangeais dans mon sac, posé sagement à mes pieds. Ecrire, écrire au point d'en oublier le temps qui passe et voilà que c'était déjà la fin du cours. Encore une fois je n'avais rien écouté. Il allait falloir que je redeveinne un peu sérieuse, même si mes notes étaient constante, si je me laissais aller ainsi je n'allais jamais m'en sortir quand ça deviendrais plus dur.

C'était l'heure du cours de sciences. Fini la littérature, les belles lettres et les grandes histoires qui ont traversées le temps. Il était l'heure pour moi d'enfiler des gants et d'être plus terre a terre et de comprendre le monde, les hommes et le fonctionnement du corps. enfin je savais déjà tout ça, merci a mes parents qui étaient docteurs et à ma santé fragile, mais j'aimais pousser plus loin mon apprentissage, ma connaissance.

Mon seul problème, avec ce cours, c'était le Vortex. Ce groupe de gens au coeur de toutes les discussions, les attentions, qui attirait le regard dès qu'il passait dans un coin. Les filles les plus reputées de l'école, les plus populaires, les plus aimées. Les plus attirantes aussi selon certains point de vue. Autrefois j'aurais donné cher pour être integrée dans ce groupe, même pour porter le sac de l'une d'elle et avoir droit à un petit mot sympa. Mais ça, c'était avant...avant elle, avant Brookie, avant mon rejet des autres. Cette école, ce nouveau départ, c'était ma thérapie à moi. Et ce groupe aussi. Mais mon dieu qu'elles me faisaient peur.

En pensant tout cela, et en suivant le groupe malgré moi, le regard rivé sur l'une d'elle que je voyais souvent en cours de Biologie avec moi. J'accelerais le pas, jusqu'à depassé le groupe, preferant ignoré le rire qui me suivit, ne sachant pas si il était pour moi ou non. Sans doute pas. Mais j'étais devenue un peu parano depuis cette histoire, ne pouvant m'empecher de croire que tout le monde se moquait de moi tout le temps.

J'entrais dans la salle de classe, et jetais un oeil au tableau blanc où le professeur avait l'habitude de noté le sujet du cours.

PRATIQUE
LA DISSECTION DU COEUR


Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. J'adorais la dissection, aussi étrange que cela puisse être. Je posais mon sac à ma place habituelle, quand la voix du professeur s'éleva:

"Non, Non, Miss MacKallan, j'ai prévu des binôme pour aujourd'hui, Reprenez vos affaires, ne les laissez pas trainer"


Mon coeur rata un battement. J'adorais la Bio, mais si le prof se mettait à faire des groupes de travail j'allais finir par secher les cours. Je detestais ça les travaux de groupes. Inconsciement je commençais a jouer nerveusement avec mes doigts, et à balayer le groupe qui devenait chaque minute un peu plus gros, en me demandant avec qui le professeur allait me mettre. Je respirait doucement, pour m'eviter une crise de panique dès le début. Tout allait bien se passer.

"Miss MacKalla, Miss Ward...au deuxième rang à droite. Ne trainez pas, on a pas toute la journée!!"


Finie. J'étais finie. Je revais de leur parler, mais pas comme ça. Pas pendant la dissection des coeur de boeuf en classe. Je poussais un long soupir, evitant soigneusement de la regarder. Je ne voulais pas voit le dégout au fond de ses yeux. Alors que je la regardais en douce a chaque cours, en me maudissant de ne pas avoir le courage d'aller lui parler.

"Euh...Salut..."


Quelle entrée en matière géniale Noreen! Tu peux vraiment pas faire mieux, tu es vraiment, vraiment nulle. J'avais une boule dans la gorge et envie de pleurer maintenant. Mais je ne le ferais pas. Je posais mon sac par terre, et m'attachais les cheveux.

"Je suis pas la meilleure partenaire, mais j'espère qu'on fera du bon boulot..."


Parfait...la prochaine fois dis lui aussi que tu es nulle, que tu parle a personne et que tu la regarde en douce a chaque cours pour bien la faire flipper aussi non? Je poussais un petit soupir, tout en commençant a enlever les bracelet pour pouvoir enfiler mes gants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 212

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyJeu 18 Juil - 17:23

Il faut croire que la vie de Dana Ward ne connaîtra jamais de répit. Il y a quelques temps, c’était le Vortex qui me causait des problèmes et maintenant, c’était Trevor ! Nous étions ensemble depuis quelques mois, mais il fallait croire que les choses commençaient à se compliquées. Tout du moins, je trouvais le skatteur anormalement silencieux ces derniers temps et ça commençait à me taper sur les nerfs. Croyez-moi qu’il n’allait pas passer les vacances comme ça.

Mais ce serait un problème remis à plus tard. En effet, pour le moment, les cours n’étaient pas fini et nous en avions justement un de biologie aujourd’hui, mon préféré. Je savais que Trevor était dans ce cours aussi, mais il allait sans doute se mettre avec Brooke pour le TP d’aujourd’hui. J’avais comme l’impression qu’il faisait exprès de m’éviter en ce moment. Mais bon, tant pis, que voulez-vous que j’y fasse. Je n’allais pas laisser une telle chose gâcher mon cours préféré.

J’arrivais attend dans la salle pour entendre le professeur annoncer qu’il s’était occupé de faire les groupes du jour (sans doute pour éviter trop de bazars dans la classe) et qu’ainsi, je me retrouvais à travailler avec Noreen MacKallan. Je connaissais seulement de vue cette jeune fille. Elle avait l’air gentille, mais aussi d’éviter avec précaution le Vortex club. D’un sens je la comprenais. Mes camarades n’étaient pas toujours des plus sympathiques. J’allais m’installer à la place qui m’était désignée et adressais un sourire à ma collègue du jour :

- Salut ! T’inquiète pas, la bio, c’est mon truc, je voudrais pas me vanter, mais je suis plutôt bonne en la matière. J’ai pas de doutes que ça se passe bien.

Je lui adressais un clin d’oeil avant de suivre son exemple et de m’attacher les cheveux aussi, après avoir enfilé ma blouse. Le professeur commença son cour, expliquant le but de cette expérience, pendant que tout le monde se préparait. Il distribua alors des feuilles à chacun qui nous donnaient les démarche à suivre et les questions auxquelles on devait répondre. Je pris un instant pour lire les questions, tout en enfilant mes gants.

- Oh ça va, c’est pas trop compliqué, on devrait s’en sortir facilement à priorit.


Ca se sentait que c’était la fin de l’année et que les professeurs n’avaient plus envie de se prendre la tête à organiser des choses trop compliquées. Parce que, qui disait question, disait correction après. Donc ça faisait aussi du travail en plus pour lui, alors qu’il allait avoir bientôt des tonnes de copies d’examen à corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Noreen J. MacKallan
Messages : 123
Localisation : Dans un endroit où y'a pas trop gens, à écrire 'encore) dans mon carnet
Emploi/loisirs : Etudiante et habituée de l'hôpital
Humeur : Papillonnante, comme mon esprit

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyVen 19 Juil - 0:39

Noreen J. MacKallan

Dana Ward

Hearty Bomb
Comme je me sentais idiote. Autant qu'un jeune poussin qui vient de naître et qui ne sait pas où regarder tant tout semble beau à voir et affrayant tout à la fois. C'était un peu mon état d'esprit. Je revais d'avoir le courage de lui adresser la parole, et le prof me forçais la main. Mais en même temps, juste parce qu'elle faisait partie du Vortex Club, elle m'effrayait tellement que j'en faisais parfois des cauchemars.

Mais je ne devais rien montrer. Je ne devais pas donner matière a à rumeurs à ce club qui me donnait envie et m'effrayais en même temps. Je ne voulais pas rentrer dans le cercle, mais je ne voulais pas non plus catalaguer les membres. elle n'avait pas l'air méchante, mesquine et moqueuse comme ces filles hautaine et sournoise qui avait gaché ma vie en Irlande. Mais en même temps, un chien cache parfois un loup, non?

"Salut ! T’inquiète pas, la bio, c’est mon truc, je voudrais pas me vanter, mais je suis plutôt bonne en la matière. J’ai pas de doutes que ça se passe bien."


Malgré mon etonnement, parce que je trouvais sa voix très douce, je lui adressais un sourire. Les joues rose, et le coeur qui battaient a cent à l'heure, je me dis que ce cours ne serait peut-être pas aussi terrible que je le pensais. Avant de redescendre sur terre, en me disant que si c'était son cours favoris, qu'elle était peut-être dans ce cours en parcours majeur, elle était forcement meilleure que moi, et qu'elle en saurait forcement plus, et que j'allais lui sembler bien bête. Qu'est-ce que c'était dur d'avoir comme binôme une personne que tout le monde regarde.

"J'espère ne pas te faire trop d'ombre alors, même si j'aime beaucoup cette matière j'ai plus de faciliter avec les livres tout de même..."


Ca c'était dit. La vraie NERD, de base....il ne me manquait que les séances de jeux vidéos et les jeux de rôles dans la cave de mes parents pour mériter ce titre...mais non, moi j'étais du genre technophobe, je n'avais même pas de téléphone, ni même d'ordinateur chez moi...alors...

Je l'observait alors qu'elle s'attachait les cheveux, avant de detourner le regard et de me gifler mentalement. qu'est-ce qu'elle allait penser alors que je la regardais comme ça...mon dieu...maisje ne savais pas agir normalement avec les autres, je n'avais aucune honte a piétiner leur territoire, a casser les codes...Sans le remarquer, parce que je n'avais pas conscience des codes sociaux que les gens avaient les uns avec les autres.

Je me concentrais sur la feuille donné par le professeur. C'était une banale dissection pour comprendre le fonctionnement du coeur. J'aurais pu faire une thèse la dessus avec les soucis de santé que je me trimballais depuis mon enfance, sans être obligée de dissecquer quoi que ce soit.

"En effet, c'est même beaucoup trop facile pour le niveau, mais on va pas s'en plaindre, ce sont des points faciles comme on dit"


Voir le bon cotés des choses. Le professeur se mit a expliquer ce qu'il attendait de nous. Hormis un travail propre et soigné, qu'il ne doutait pas d'avoir, il attendait un peu d'inventivité et de pourquoi pas des schèma pour ce cours qui serait probablement la dernière pratique de l'année.
Je poussais un soupir, parce que les schèma d'observation, j'étais nulle. J'étais nulle a toute forme d'arts qui necessitait des notions en dessin.

"Les chèmas, mes pires ennemis..."


Un peu de mélodrame dans ce monde de brutes! Mais tout en disant cela, je commençais a aligner les ustensiles dont on auraient besoin pour réaliser la disection que le prof nous demandais.

Je pris le coeur entre mes mains, tout en restant au dessus de la table pour pas en mettre partout, et l'observais avec minutie. J'étais toujours etonnée qu'un organe si petit soit le moteur d'un corps tout entier. Le coeur de boeuf était gros par rapport a celui d'un être humain, mais la déontologie nous interdisait de dissecquer celui d'un humain quand les demande de greffe étaient si dure a réaliser, faute de donneur. Enfin bref, ce n'était pas le sujet, avoir une mère et un beau-père dans la médecine, ça aide pas pour avoir des idées normales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 212

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyVen 19 Juil - 13:02

Ce cours ne me semblait pas être si extraordinaire. Je me demandais d’ailleurs pourquoi une dissection et des questions aussi simple. mais bon, c’est la fin de l’année Dana, tu ne vas pas râler parce que le prof avait tenté d’être sympa et relax aujourd’hui. Je remballais donc mes pulsions d’adepte de la biologie et du travail. Autant profiter du peu de cours qui nous restait. Puis ce n’était pas mal de réviser quelques bases comme ça de temps à autre. Surtout que j’étais presque sûre qu’il y avait encore des gens dans cette classe qui en avaient bien besoin, mais passons.

Noreen avait vraiment l’air peu sûr d’elle. Il y avait peu de chance qu’elle me fasse de l’ombre voyons, j’avais un peu de mal à comprendre pourquoi elle me disait ça. Mais je me contentait de lui sourire et de la rassurer :

- Il existe des livres en biologie aussi, tu sais. Mais je vois ce que tu veux dire, à chacun son truc.

Je sais, ce n’était pas très sympa de la taquiner de la sorte alors qu’elle n’était déjà pas très confiance. Mais ça avait été plus fort que moi. Puis, c’est bon, je n’avais pas dit ça méchamment non plus. Au contraire, je l’avais dit en riant. Ce n’était pas la première fois que je me retrouvais à bosser avec une littéraire, on allait bien s’en sortir. Nous écoutâmes les exigences du professeur et ma collègue du jour finit par en conclure que c’était même bien trop facile.

J’avais un peu de mal à suivre Noreen. D’abord elle me disait avoir peur de tout mettre en l’air et maintenant elle me disait que c’était trop facile ? Il fallait savoir. Enfin, passons. Le professeur voulait qu’on profite de la simplicité de l’exercice pour lui rendre quelque chose de propre et de bien expliqué. Là dessus, il n’y avait pas de problème. J’étais une reine en matière d’organisation, donc en général, j’étais douée pour suivre le plan et tout expliquer clairement. Il était éventuellement question de faire un schéma aussi, ce qui n’était pas pour réjouir Noreen apparemment.

- Haha ! J’aime bien les schémas, mais j’avoue que j’aime moins les dessiner. On est pas en dessin… Enfin, on va faire de notre mieux.

Je n’avais même pas dessins dans mes options, pour vous dire. Pourtant je connaissais bien la professeur de cette matière à présent. Madeleine Proust. Un bien étrange personnage. Mais qui n’était pas un peu étrange dans cette ville ? De son côté, Noreen observait notre objet d’étude avec attention. J’attendis qu’elle aie fini pour le prendre à mon tour.

- Normalement si on passe notre doigt là, pour suivre le circuit du sang….

Oui, Dana, tout de suite, elle part dans les truc dégoûtants. Mais c’était un peu pour ça aussi que j’aimais la biologie, ce n’était pas une matière où on ne se salissait pas les mains. Ce n’était pas la première fois que je faisais ça, je connaissais la sensation, mais là, quelque chose me dérangeait.

- Attend, il y a un truc bizarre dans ce coeur… Comme une sorte de…


J’appuyais sur la chose en question qui m’intriguait et littéralement, le coeur m’explosa entre les mains. Il y en avait partout. Je regrettais de ne pas avoir moi de lunettes du coup. C’était quoi ça ? Quelqu’un avait mit une sorte de détonateur dans notre coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Noreen J. MacKallan
Messages : 123
Localisation : Dans un endroit où y'a pas trop gens, à écrire 'encore) dans mon carnet
Emploi/loisirs : Etudiante et habituée de l'hôpital
Humeur : Papillonnante, comme mon esprit

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyVen 19 Juil - 19:52

Noreen J. MacKallan

Dana Ward

Hearty Bomb
Je n'avais décidement pas beaucoup de répartie, et comme je devais sembler ennuyeuse...ou alors juste un peu folle et loufoque. La fille qui ne sait pas quoi dire et qui dit tout et son contraire, pour se rendre interessante. Mais je ne voulais pas qu'elle me trouve interessante, je ne voulais pas être un sujet de ragots. J'en avais assez d'être le centre de genre d'attention...mais je lui pretais le rôle de la méchante sorcière, de la garde, alors même que je ne savais rien d'elle,sinon qu'elle faisait partie du Vortex...

"Il existe des livres en biologie aussi, tu sais. Mais je vois ce que tu veux dire, à chacun son truc."


Cette remarque était un peu....non. En fait je me suis mise a rire. C'était plutôt bien envoyé après tout, je méritais ce retour là à force de dire des conneries plus grosses que moi. J'aurais bien eu envie de repliquer que j'avais pas besoin de lire, que j'étais fille de docteur, mais j'avais mériter cette réplique, donc je ne relevais pas. Mais mon rire avait prouvé que je ne l'avais pas mal pris.

J'avais le dessin en horreur quand il s'agissait de le faire moi-même. J'étais vraiment nulle en dessin. D'ailleurs, je pense que heureusement que je n'avais pas vraiment été à l'école dans mon enface, car cette matière m'aurait sans doute fais baisser la moyenne.

"Je veux bien essayer, même si je suis vraiment pas douée en dessin. Tu pourra reprendre si tu veux"


Elle prit le coeur entre ses mains, pour le tourner et le retourner, comme je l'avais fait avant elle. Mais elle poussa le vice à glisser ses doigts dans les artères pour suivre, comme elle le disait si bien, le circuit du sang.
Je dessinais grossierement le schèma du coeur tel que je le voyait, pour en montrer la forme, et explioquer a quoi il servait. Je n'avais pas besoin de mes cours pour me rapeler les noms, leurs utilités...et plus Dana expliquait tout ce que elle faisait avec ses doigts, et cela suffisait amplement pour le moment.

"Comme un qu...?!"


Je ne fini pas ma phrase, alors que je me rapprochais d'elle et du coeur. Alors forcement quand il explosa, j'en pris aussi en plein visage. Je poussais une exclamation de surprise. L'odeur de viande crue s'insinua dans mon nez, alors que je faisais un pas en arrière.

C'était une blague. Pas drôle du tout. digne de gamins de primaire. Mais j'aurais tellement été capable de faire la même chose à quelqu'un que j'aimais pas, ou a un de mes amis, si j'en avais eu un avec assez d'humour pour encaisser, ou même si j'en avais eu un tout court d'ailleurs. Alors tout naturellement, la surprise passée, j'éclatais de rire...Et encore plus en regardant Dana qui n'avait plus rien d'effrayant à présent.

"On va pouvoir voir si la viande crue c'est aussi bon pour le teint qu'on le dis"


J'avais dit cela en continuant de rire, alors que le professeur, exasperé, semblant essayer de recuperer l'attention du reste de la salle hilare, et absolument pas concentré. Il nous ordonna d'aller nous nettoyer en nous indiquant la sortie de la salle d'un geste assez sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 212

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyMar 30 Juil - 19:17

J’avais peur d’avoir été un peu dure avec Noreen. Je ne voulais pas que ce TP se fasse dans une mauvaise ambiance. Mais heureusement, ma réplique la fit rire plus qu’autre chose. Au moins, elle n’était pas susceptible, c’était un bon point. J’ai bien peur de devoir admettre que ce n’était pas mon cas, d’ailleurs. Mais passons. Je ris volontiers avec elle. Autant commencer ce travail sur de bonnes bases.

Et à parler de travail, il était apparemment question de faire un schéma du coeur sur notre compte rendu. Je n’avais aucun talent en dessin et Noreen venait de me dire qu’elle n’était guère mieux, mais qu’elle voulait bien s’y coller quand même. Je lui adressais un sourire reconnaissant. Je n’étais pas sûre de réussir à faire mieux qu’elle, de toute façon. Puis comme je venais de le dire, ce n’était pas bien grave la qualité du dessin. Nous n’étions pas étudiantes en Art et le professeur le savait. S’il voulait un résultat propre et réaliste qu’il demande un schéma à Mrs. Proust.

Noreen s’atela au schéma pendant que je m’occupais d’examiner notre coeur. Et je n’eus pas le temps de faire grand chose avant que le coeur ne m’explose littéralement entre les mains. Je crois que Noreen était aussi étonnée et pleine de sang que moi. C’était loin d’être agréable et sur le coup, je me demandais comment une telle chose était possible. Je jetais un regard choqué à Noreen qui fit un commentaire sur la viande cru, apparemment bonne pour le teint, ce qui me fit rire. Si c’était là le but de la leçon du jour, je comprenais mieux l’explosion.

- Tu crois qu’on doit le rajouter au schéma ?

Je me mis à rire de plus belle, ce qui dû ne pas plaire au professeur. Bien sûr qu’il avait entendu l’explosion. Toute la classe s’était arrêté et mise à rire. Heureusement, aucune de nous deux n’était blessée et vu qu’on riait, le professeur dû croire que nous étions à l’origine de cette bêtise.

- Miss Mackallan et Miss Ward !

Il n’était visiblement pas de bonne humeur et nous vira de cours en nous disant d’aller nous nettoyer. J’avais comme la vague impression que ça allait mal se finir cette affaire. Mais pour le moment, je n’allais pas me plaindre. Passer le reste du cours avec du sang sur la figure, non merci. Je suivis calmement Noreen jusqu’aux toilettes des filles où nous pûmes commencer à nous débarrasser des restes du coeur.

- J’espère que personne ne va rentrer, sinon ils vont penser qu’on a commis un meurtre ou un truc du genre.

Je me remis à rire. Ce cours était vraiment du n’importe quoi.

- Avec un peu de chance, on aura pas à finir ce fichu schéma du coup.

Il fallait voir le bon côté des choses. Ca allait être compliqué de travailler sans le spécimen d’étude. Quoique, le professeur serait bien capable de nous le demander quand même. Et de nous coller après pour réparer les dégâts. Ce dernier cours allait être plus long que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Noreen J. MacKallan
Messages : 123
Localisation : Dans un endroit où y'a pas trop gens, à écrire 'encore) dans mon carnet
Emploi/loisirs : Etudiante et habituée de l'hôpital
Humeur : Papillonnante, comme mon esprit

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyMer 31 Juil - 15:04

Noreen J. MacKallan

Dana Ward

Hearty Bomb
Elle me semblait beaucoup effrayante tout a coup. Comme quoi il suffit de pas grand chose pour faire le pas qui manque pour comprendre les gens. Dire que j'avais eu peur de la regarde, de lui adresser la parole ou même d'être dans la même salle de classe qu'elle durant toute l'année. Je me trouvais bien bête pour le coup. Elle était pas si intimidante que ça pour une fille du Vortex, où alors était-ce juste l'ambiance du cours de bio qui me donnait cette impression? J'aurais tout le temps de juger de cela plus tard...

J'étais concentrée sur mon dessin, la langue coincée entre mes lèvres comme une enfant de maternelle qui s'applique à faire un trait absolument pas droit mais qui le fait fièrement. J'en connais un qui se moquerais de moi les larmes aux yeux s'il me voyait faire ce carnage pour un pauvre schéma. Mais tout compte fait de faire un truc qui tienne a peu près la route, c'était plutôt amusant, même si j'avais une peur bleue des travaux de groupe.

Après l'incident explosif qui nous littéralement couverte de sang et de bout de viande...rien qu'à l'idée de devoir les sortir de ma tignasse je ne pus m'epecher de rire. Je trouvais ça degoutant certes, mais bien plus amusant que si ça avait du chewing-gum ou une autre blague vraiment pas drôle. Et manifestement ma bêtise était communicative puisqu'elle se mit a rire aussi.

"Tu crois qu’on doit le rajouter au schéma ?"


Je jetais un oeil au dit schéma, qui avait la même tête que nous. J'espèrais bien qu'il faille faire la même chose, parce que c'était le cas...j'avais mis tout mon talents ans ce pauvre schéma et il avait été réduit à néant.

"J'espère ben, parce que sinon il faut tout refaire..."


A aucun moment je n'ai pensé aux consequences de ce fou rire. Parce que lorsque le prof nous a demandé de sortir, je n'ai pas pu retenir un nouvel éclat de rire en imaginant la tête que je devais avoir. Parce que si je lui ressemblais, on pouvait aller faire le tour des salle en criant au zombie et esperer que ça marche.

"On pourrait faire une zombie party avec notre tête actuelle..."


Je me regardais dans la glace, avant d'aller chercher le rouleau entier de papier toilette pour qu'on puisse se nettoyer un peu. Mais on en avait encore plein les cheveux. Et si pour le moment on pouvait trouvé ça drôle, je pense que dans deux heures avec la chaleur notre nez nous rappelerait l'accident que nous avions vécu.

"Je ne connais pas encore assez les gens d'ici pour en detester un a ce point"


J'avais dis ça en souriant. Mais avait-on vraiment esoin de detester quelqu'un a un niveau viscéral pour le tuer? Et cette idée me fit rire, en imaginant la tête des autres si ce genre d'evenement relativement glauque se produisait dans une école comme Blackwell.
Et soudain je trovais dommage qu'il n'y est pas de gazette scolaire dans cette école, parce que on aurait pu faire un super article avec cette histoire bizarre.

"J'en doute fort, je pense qu'on va devoir combiner nos talent pour faire quelque chose qui detonne vraiment..."


Le choix de mes mots étaient peut-être un peu orienté. Mais j'aimais m'amuser. Mais je me demandais vraiment qui pouvait-être assez fou pour le faire?

"Tu as une idée de qui pourrait faire ce genre de truc?"


Jen serais bien capable moi, mais on n'allait pas le dire tout haut...mais ça aurait été vraiment bête de faire ce genre de chose sur moi-même...et soit les gens me détestait vraiment parce que j'étais bizarre, soit c'était envers elle que c'était, maisje savais pas plus pourquoi si c'était le cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 212

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptySam 3 Aoû - 12:13

Cette histoire était vraiment pas croyable. Si on m’avait dit un jour qu’un de mes TP tourneraient de cette façon, j’aurais eu du mal à y croire, tout du moins. Je regardais notre début de travail, Noreen n’avait pas tort. Même notre schéma avait subi des dégâts suite à l’explosion. On avait déjà eu de mal à réussir à faire ce début de schéma, si en plus on devait recommencer sans modèle, ça allait être coton. En temps normal, une chose pareille m’aurait foutu sur les nerfs. Mais il faut croire que j’étais de bonne humeur aujourd’hui. Puis on ne va pas se le cacher, la situation était tellement improbable…

Je crois que c’était la première fois de l’année que je me faisais virer de cours d’ailleurs. Enfin, il m’était arrivé de partir parce que j’étais malade. Puis là, le professeur nous avait juste demander d’aller nous nettoyer un peu avant de reprendre. Quoique j’étais presque sûre qu’on ne s’en sortirai pas aussi facilement. Je me mis à rire à la réplique de Noreen sur les zombies :

- Haa ! C’est une super idée ça ! On devrait organiser une zombie Party l’année prochaine pour Halloween !

Dana ou la fille qui n’arrête jamais avec ses soirées, même dans les pires moments. Mais c’est vrai que l’idée pourrait être amusante ! Je la notais dans un coin de mon esprit pour l’année prochaine. Pendant ce temps, nous étions arrivées aux toilettes et nous faisions de notre mieux pour nous débarrasser de tout ce sang. Je haussais les épaules lorsque Noreen dit qu’elle ne détestait pas assez une personne ici pour vouloir sa mort.

- Moi non plus, mais certain n’ont pas besoin d’une raison pour commettre un tel acte.

Cette conversation tournait très dark soudainement. Alors que je base, je ne faisais que blaguer, mais bon, ça arrivait. Je me permis de changer de sujet en parlant à nouveau de notre fameux schéma. Ca allait être compliqué de rattraper tout ça. Mais ça devrait aller, avec nos deux cerveau. Je grimaçai quand même.

- Ouais je pense aussi.

Il s’écoula un instant de silence pendant qu’on frottait nos visages et surtout nos cheveux. Heureusement qu’on les avait attachés. Mais les dégâts étaient quand même là. Soudainement, Noreen demanda si j’avais une idée de qui aurait pu faire ça. Sur le coup, je ne m’étais même pas posée la question moi-même. Mais c’est vrai qu’il devait s’agir d’un coup monté. Il n’y avait que ça.

- Je sais pas. Mais quelqu’un de définitivement assez intelligent pour savoir qu’on allait être précisément à cette table, avec ce coeur. A moins que personne ne soit viser en particulier. Puis il faut compter aussi, quelqu’un d’assez intelligent pour mettre un détonateur dans un coeur. Donc je dirais quelqu’un de notre classe.

Ca réduisait le champs des coupables. Et c’était logique, me semblait-il. La personne qui avait fait la blague voulait voir les dégâts.

- Même si elle est pas toujours très aimable. J’imagine mal Brooke faire quelque chose du genre. Ni Trevor ou un de ses amis… Si c’est un membre du Vortex, je vais le défoncer à la prochaine réunion… Je m’étais lavé les cheveux ce matin….

Je lâchais un long soupire. De toute façon, c’était toujours quand je me lavais les cheveux que des événements comme celui-ci arrivaient, me forçant à recommencer. Moi qui ne voulais pas laver mes cheveux tous les jours pour ne pas les abîmer, je me retrouvais presque à le faire plusieurs fois par jour avec ce genre d’accident.

- Mais je crois que le prof pense définitivement que c’est nous…

Ca aussi, ça allait être sympa à débattre. Heureusement, nous n’étions plus au lycée. Le professeur ne pouvait donc pas nous coller. Mais il pouvait nous punir d’une autre façon. Pas en copiant des lignes, hein. Il fallait espérer qu’il n’en parlerait pas à Wells. Parce que sinon nous pourrions risquer gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Noreen J. MacKallan
Messages : 123
Localisation : Dans un endroit où y'a pas trop gens, à écrire 'encore) dans mon carnet
Emploi/loisirs : Etudiante et habituée de l'hôpital
Humeur : Papillonnante, comme mon esprit

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyLun 5 Aoû - 3:49

Noreen J. MacKallan

Dana Ward

Hearty Bomb
J'avais soudain une terrible envie de sortir des situation idiote, mais je me retint. Ce n'était pas le moment de passer pour la folle de service alors que, malgré la situation aussi bizarre que moi, tout ce passait bien entre nous. Il faut dire que pour ma gouverne, les filles du Vortex -et même les garçons ceci dit- avaient à mes yeux cette étiquette de personnes superficielles.

"Haa ! C’est une super idée ça ! On devrait organiser une zombie Party l’année prochaine pour Halloween !"


Au moins mon idée sur les zombie eu un plutôt effet. Je ne devint pas une nerd sans interêt à ses yeux après avoir dit ça, et je m'en contentais amplement. Manifestement, elle comptait même s'en resservir pour une de ses nombreuse fête dont tout le monde avait vent mais où nous n’étions pas tous les bienvenus. Enfin c'est ainsi que le groupe populaire de mon bahut en Irlande me l'avait fait comprendre. Il y a des gens, comme moi, qui ne sont pas les bienvenus dans les endroit aussi raffinés. Et j'avais eu assez d'une fête où j'étais devenue la bête de foire, je n'en avais jamais tentée une seconde, et de toute manière vu ce qui c'était passé entre temps...personne ne l'aurais jamais fait...

"Je te laisse le soin d'organiser ce genre de truc, tu es bien plus douée dans ce domaine que moi"


Bravo Noreen tu avais plombé l'ambiance. Mais elle détourna vite la conversation pour revenir dans le droit chemin de la bienséance et des sujets qui font pas froid dans le dos. J'avais tendance a oublier qu'on ne pouvait pas parler de tout avec tout le monde. Je ne sais pas si les stages de réinsertion sociale existaient pour les personnes socialement amputées. Parce que si oui, je voulais suivre ce stage.

"Je devrais pouvoir m'en sortir pour refaire ce que j'avais déjà fait mais après...tu crois que l'improvisation ça passe?"


Surtout dans le cas où nous devions lui rendre le devoir sans avoir le droit d'observer un nouveau cœur. Dans ce cas là, j'espère que nos cerveau avait assez prit d'explosions de cœur pour savoir comment il était à l'intérieur et sans le détonateur, parce que sinon je pense que la première punition de l'année allait tomber. Et j'avais pas spécialement enfin de retourner dans le bureau du directeur, surtout pour un truc qui n'était pas de ma faute.

Mais elle répondit a ma question par une vraie tirade, entrecoupée de réflexions qui relevait sans doute d'un film policier plus que d'une simple question logique.
Et en fait, plus elle donnait de nom pour les exclure de la liste et plus je m’apercevais que je connaissais pas les noms des gens de la classe, sinon le sien parce que membre de Vortex que j'avais mis a un point d'honneur a fuir.

"Soit c'est un fin calculateur qui a une dent contre l'une de nous, soit le hasard fait mal les choses et c'est mauvais pour nous...."


Je poussais un petit soupir, en croisant mes bras avec un air dépité.

"Le prof est plutôt cool  si on est sérieuse de reste du TP, on devrait pouvoir lui expliqué...et on trouvera peut-être une trace de ce détonateur afin de prouver nos dire non? "


Dans les films, il parait que les preuves finissaient toujours par se trouver. Mais je n'en étais pas sure parce que je regardais jamais la télé. Donc en fait c'était de la pure supposition.

"Tu as pas une vortex Carte pour annulé ce genre de chose hein?"


La voilà la question idiote du jour!!

"Parce que je préférerais éviter de retourner dans le bureau du directeur pour le moment...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 212

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] EmptyMar 6 Aoû - 14:17

C’est peut-être un peu narcissique de ma part, mais il faut admettre les choses. Personne n’organisait des soirées aussi géniales que les miennes dans cette école. Il faut dire, c’était un sacré bazar que de se lancer dans un tel genre de projet et je crois que j’étais surtout la seule à aimer me prendre la tête de la sorte. A essayer de rendre tous le monde content, que tout soit parfaitement réglé. Bref, en général, je m’occupais de tout et les autres n’avaient plus qu’à se pointer le jour même et profiter. Et de les voir s’amuser, je savais que je n’avais pas fait tout ça en vain.

- Compte sur moi.

J’adressais un clin d’oeil à Noreen. Je ne lui dirais pas non si elle voulait me filer un coup de main, après tout, c’était son idée. Mais pour tout vous avouer, je préférais bosser seule sur quelques éléments. Ca évitait les embrouilles, si vous voyez ce que je veux dire. J’avais beau être gentille la plupart du temps, il ne fallait pas trop m’embêter non plus. A ce qu’il paraît j’avais tendance à être assez autoritaire. Les meilleures témoins étaient sûrement les Cheerleaders d’ailleurs.

Nous changeâmes alors de sujet de conversation, passant par des trucs un peu glauque, mais bon, un coeur venait de nous exploser en pleine figure. J’imagine qu’à partir de là, on avait le droit de dévier un peu du “droit chemin”, si je puis dire. Mais bref, le plus gros problème était ce qu’on allait faire pour rattraper notre TP.

- En général, les scientifiques n’aiment pas l’improvisation, mais on va devoir faire avec là. T’inquiète pas, ça devrait aller, c’est pas la première fois que je fais un TP de ce genre, le coeur c’est pas le plus compliqué.

Ma spécialité à Blackwell était la biologie, alors oui, je n’avais pas choisi cette matière au hasard et je m’en sortais bien. Il n’y avait pas de raison qu’on ne s’en sorte pas. Par contre, nous allions devoir mener l’enquête pour trouver qui s’en était pris à nous. Il n’était pas question qu’on me reproche de faire exploser des organes jusqu’à la fin de ma scolarité. Oui, ce n’était arrivé qu’une fois, mais vous savez comment vont les nouvelles dans cette académie. On vous colle une étiquette, et vous la garder jusqu’à votre diplome.

- Pour faire court, c’est ça. Mais dans les deux cas, ce serait bien qu’on trouve le coupable.

Peut-être que Noreen s’en fichait. Mais pas moi. Surtout que je m’étais lavée les cheveux ce matin et j’allais devoir recommencer ce soir à cause de tout ça.

- Oui, il nous a vu assez cette année pour savoir que ce n’est pas notre genre de faire de genre de chose. Puis on devrait pouvoir retrouver des bouts du détonateur quelque part dans la salle.


Après, ce n’est pas parce que nous allions retrouver le détonateur que cela prouverait pas qu’un de nous deux l’avait placé dans le coeur. Mais bon, ça pourrait peut-être nous aider un peu à plaider innocentes. Je levais un sourcils quand elle parla du Vortex club, apparemment une carte qui nous permettrai d’éviter le bureau de Wells.

- Une Vortex carte ? Tu sais, le Vortex club n’est pas un privilège, c’est juste un club social. Notre popularité ne nous achète rien. On chill ensemble, on organise des soirées, on s’entraide au besoin, mais c’est tout.


Je ne sais pas ce que s’imaginait Noreen sur le club. Comme beaucoup, elle pensait peut-être qu’on était une sorte de culte, ou d’élite de l’école. Et certes, tous les membres du Vortex étaient populaires, mais cela ne nous rendait en rien meilleurs que les autres. Nous n’avions pas de meilleures notes à moins de travailler pour les obtenir, les prof n’étaient pas plus gentils et tolérant avec nous. Ce n’était que ces mythes tout ça. Alors, peut-être que Nathan avait quelques uns de ces privilèges, mais c’était parce que son père faisait des régulièrement des dons considérables à l’académie.

Alors certes, ces derniers temps, je n’avais pas été dans les bonnes grâces de tout le monde au club. Mais j’en aimais pas moins le Vortex, j’en étais toujours membres et même si je savais qu’on avait beaucoup de défaut, je les défendrais toujours bec et ongle. Donc désolé pour Noreen, oui, j’étais un peu méchante et sèche. Mais je n’aimais pas qu’on véhicule de fausses idées comme ça. Je fini par soupirer.

- De toute façon, on ne finira pas chez Wells. Et même si c’est le cas, il ne nous virera pas. Il n’y a pas de raisons. Je ne sais pas pour toi, mais c’est la première fois que je cause un tel accident, je suis une bonne élève. Alors à moins que tu aie déjà été convoqué chez Wells plusieurs fois… Normalement, au pire, on aura le droit à un avertissement.


Il n’était pas question que je me fasse virer de Blackwell. Je m’étais assez battue avec ma mère pour être ici en cursus sciences. Maintenant que j’y étais, je comptais bien y finir mes trois années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hearty Bomb [PV Dana Ward]   Hearty Bomb [PV Dana Ward] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hearty Bomb [PV Dana Ward]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le courageux squig bomb
» [UPTOBOX] The Ward [DVDRiP]
» Dessin by Dana~
» DANA G. MILLER
» cam ward

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: ACADEMIE BLACKWELL :: Salles de cours pratiques :: Laboratoire de sciences-
Sauter vers: