Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Who would have thought it turned me to a savage ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 1:19

ophelia b. wan
kill em with kindness

behind my smile
aventureuse ☆ combattante ☆ mystérieuse ☆ joviale ☆ excentrique ☆ gracieuse ☆ théâtrale ☆ sportive ☆ affectueuse ☆ attentionnée ☆ opportuniste ☆ indépendante


story of my life
→ fille reniée des Prescott
→ adoptée par une famille d'asiatique, elle ignore qu'elle est adoptée
→ très sportive, elle a même suivi un camp d'entraînement d'ordre militaire, un peu spécial
→ a été gendarme, fait des études de psychologie
→ ses parents possèdent un restaurant asiatique et elle a un petit frère avec qui elle est très proche
→ elle a connu, de près ou de loin, l'horreur et le malheur, la peine et la douleur, et se jure depuis ce moment-là qu'elle fera toujours tout pour sauver les gens qu'elle peut aider
→ elle possède deux cochons d'inde, Roméo et Juliette, et des engins et prototypes pouvant la faire apparaître et disparaître dans de la fumée colorée ou des paillettes


a piece of me
Possède deux cochons d'inde, Roméo et Juliette, qu'elle emmène même sur le campus avec elle.

+++

Très mystérieuse à propos de son passé et de ce qu'elle a pu vivre, elle s'intéresse beaucoup plus au présent et aux autres, soucieuse de les aider et à pouvoir être le meilleur d'eux-mêmes.

+++

Ophelia est la fille reniée des Prescott, fille du père qui a décidé de la faire adopter, elle est persuadée que oui, ses parents et son frère asiatique qui ne lui ressemblent en aucun point, physiquement, sont du même sang qu'elle.

+++


Elle est en colocation avec le professeur de musique, Teddy. Bien qu'assez différents, ils s'entendent très bien et tant que ses cochons d'inde restent en vie, tout est censé bien se passer pour lui... Il lui arrive aussi de materner Teddy si besoin est.

+++

Ophelia est narcissique, mais elle ne s'en rend pas compte. Véritable drama queen depuis qu'elle a décidé pour de bon que sa vie serait un film, elle peut se mettre à chanter et danser dans la rue, sur le campus, entrer dans des salles de classe et faire un speech puis repartir, faire des photobomb, prendre des poses parce qu'elle voit David Madsen et son appareil photo, etc. Si vous cherchez un modèle, elle sera déjà devant vous avant que vous n'ayez le temps de lui proposer un éventuel shooting.

+++

Elle ne supporte pas l'intolérance. Si elle y a affaire, ou à une agression ou à quoi que ce soit d'autre, elle aura du mal à contrôler ses pulsion ninjas et ce qu'elle a apprit avec la police et dans son camp d'entraînement.

+++

Elle a rejoint une troupe de comédiens à Arcadia Bay et est également mannequin en ville. Elle fait souvent des shootings photos et des défilés de mode, ainsi que des représentations théâtrales.
who are you?

32 ans
Comédienne/Mannequin
Célibataire
Bisexuelle
Asiatique
Bon
Le cochon d'inde
Natalie Dormer
in real life
Je m'appelle Joy aka Moriarty, j'ai 25 ans, je suis en recherche de formation. J'ai découvert le forum en le créant Who would have thought it turned me to a savage ? 3582738863
avatar by moonic ☆ icon by google images
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 1:20


when i lose myself, i think of you

Ophelia est née dans le luxe et la richesse. L'argent de son père devrait donc un jour lui revenir, à sa mort. Après tout, elle était faite de sa chair et de son sang... ainsi que de celui d'une infirmière, qui fut renvoyée de l'hôpital, par le père de son propre enfant. Elle fut envoyée au loin, dans une autre ville avec l'interdiction formelle de revenir à Arcadia Bay. En effet, papa Prescott ne voulait pas qu'on sache qu'il avait eu un bébé avec une autre femme que celle avec qui il était marié. C'est ainsi que Ophelia fut adoptée par une famille désirant avoir un enfant, mais n'en ayant pas les moyens. Les Wan, une famille asiatique prit alors sous son aile la petite Ophelia, qui ne sut jamais et ne se doutait en rien du fait qu'elle ait été adoptée.

Pourtant, les faits étaient là : ses parents étaient bruns, avaient les yeux de la couleur d'un bon café ou chocolat, légèrement bridés, et surtout... ils étaient asiatiques. Ophelia était blanche, blonde et avait les yeux bleus. Mais elle voyait ces parents comme les siens, et cela, rien ne pouvait l'en dissuader. Pas même la naissance surprise de son petit frère quelques années plus tard, après un traitement que sa mère prit pour avoir un second enfant, qui leur ressemblait. Elle le prit sous son aile de petite fille adolescente, car ils avaient quand même pas mal d'années d'écart.

❦ ❦ ❦

La petite blonde était une enfant un peu particulière. Déjà, elle se faisait dépouiller ses gâteaux à la récré et le chat de sa famille aimait faire disparaître ses devoirs, pour la punir. Mais de quoi ? Peut-être que le chat était jaloux d'elle et de sa beauté. Peut-être parce que son animal totem étant un lynx, elle passait avant cette saleté de chat dans la famille. Le chat ne l'avait jamais supporté. Il aimait lui rendre la vie horrible, déposer des cadeaux surprises pas très sympathiques sur son lit et lui faire des frayeurs lorsqu'elle allait faire pipi la nuit en arpentant les couloirs sombres de la maison Wan. C'est la raison pour laquelle, un beau matin de printemps, le chat fut porté disparu. La rumeur disait dans le voisinage que les Wan avaient mangé leur chat, ou l'avaient transformé en sushi dans leur restaurant asiatique en ville. Les mauvaises langues étaient restées sur cette théorie qui leur semblait tout à fait plausible. Ophelia fut offusquée qu'on insulte sa famille de la sorte, mais elle porta ce fardeau avec eux. Elle n'allait quand même pas leur dire que le chat avait été enfermé dans une cage et avait été balancé dans l'eau du sommet de la falaise qui surplombait la ville, avec son sublime port. Non, ça ne se faisait pas. Dire la vérité ? Plutôt mentir.

❦ ❦ ❦

Malgré quelques problèmes et désagréments avec les autres élèves de son quartier ou de l'école - dûs à des jalousies sur sa beauté et des moqueries sur ses origines - elle fut d'abord un peu soumise et victime avant de comprendre que le monde ne marcherait jamais comme ça pour elle. Elle ne voulait pas être une pouilleuse de bas étage faisant honte à sa famille. Elle devait être une fierté et montrer l'exemple à son très jeune frère pas encore né. Aussi, un bel après-midi d'hiver où une fille vint lui mettre subtilement des glaçons dans son pull, elle décida que les choses allaient changer aujourd'hui. Ce fut alors qu'après avoir récupéré les glaçons qui ne furent pas explosés sur le sol, elle les fit manger de force à la fille en lui coupant au passage les cheveux, qu'elle lui fit manger aussi, avec un peu d'huile de coude. Les autres filles décidèrent alors de la laisser tranquille et de ne pas l'approcher, ou d'être de son côté. Ils comprirent enfin qu'elle avait décidé qu'elle serait mieux seule (comme elle l'était déjà, finalement) en étant crainte que seule en étant humiliée. Elle ne harcela pas ses camarades, mais n'hésita pas à leur faire peur par moments. Le respect et la crainte, ça s'entretient.

❦ ❦ ❦

Ophelia était devenue une adolescente respectée par ses pairs et avec de bons résultats scolaires. Ses parents l'encourageaient à ne pas se laisser faire, mais estimaient qu'elle ne s'y prenait pas de la meilleure façon... ils envisagèrent alors de la mettre dans une école spéciale, à la fin de ses études au lycée. C'est ainsi qu'après avoir terminé ses examens et après avoir passé plusieurs années à faire du sport - du jogging, de la gymnastique, du karaté et de la danse - (ce qui lui laissait peu de temps libre) elle put intégrer l'école que ses parents lui avaient choisie.

En arrivant, Ophelia comprit qu'il s'agissait d'un camp d'entraînement "militaire" avec les options asiatiques que ses parents avaient tant recherché. Elle put ainsi faire des sports asiatiques, en plus d'apprendre l'escrime, le tir à l'arc, continuer la gymnastique, le jogging, etc. Elle put ainsi acquérir des compétences consistant à former de futurs militaires, agents du FBI ou de la CIA. Mais la vérité, c'était que la blondinette ignorait ce qu'elle voulait faire. Ses mentors remarquèrent qu'elle aimait beaucoup foutre des raclées aux autres, et qu'elle avait un petit côté agressif et quelques pulsions psychopathes à extérioriser. Elle fut donc aussi suivie psychologiquement par une équipe du camp. Le camp avait changé Ophelia, physiquement et mentalement. Elle était toujours la même, mais tout avait changé en elle, sa façon de pensée, d'agir, et ses volontés. Elle était apte à se défendre et à attaquer si besoin était. A la fin de ses études au camp, elle obtenu un diplôme et un certificat visant à ce qu'elle continue de voir un psychologue et à continuer le sport "intensif". Au moins deux heures par jour, pendant six mois.

❦ ❦ ❦

Partie pour intégrer un emploi à temps plein, elle décida de rejoindre les forces de la police pendant deux ans. Elle y fut respectée et personne n'osa plus lui faire de réflexion sexiste après une prise de ninja qu'il se reçut en pleine mission où il avait sous-entendu qu'elle et lui devraient se "lâcher" chez lui avec les collègues, car c'était un beau morceau. Au lieu de quitter son travail, elle y resta pour instaurer la peur au sein de l'équipe masculine, et accueillit les nouvelles recrues féminines en leur apprenant quelques astuces pour se faire respecter. Elle continua de faire du sport chaque jour, diminuant le tout à une heure, sans compter les jours de repos pour la fatigue musculaire et toutes ces conneries. Ophelia rêvait de plus, d'autre chose.

C'est alors qu'elle donna sa démission un beau jour, et qu'une soirée de printemps, elle décida de quitter Arcadia Bay pour aller étudier dans une grande faculté de psychologie. Pourquoi psychologie ? Parce qu'elle voulait comprendre comment les psychologues la voyaient, ce qu'ils écrivaient en secret, et qu'elle voulait connaître l'esprit humain. Le cerveau. Le fonctionnement de tout ça, et que ça l'intéressait plutôt pas mal. Elle s'inscrivit ainsi à l'université, préparant tout l'été ses méninges en s'instruisant, lisant pas mal de bouquins sur la psychologie, se remettant dans des bouquins de science, etc. Ses parents étaient fiers d'elle. Cependant, elle était toujours chez eux, ne payait pas de loyer et ils lui versaient une pension alimentaire - qu'ils appelaient argent de poche - versé par Mr Prescott à la famille pour éviter de revoir un jour son enfant cachée. Ophelia gagna ainsi pas mal d'argent qu'elle ne dépensa presque pas, pendant que son frère continuait de faire ses études et s'entraînait parfois avec elle au kung-fu et qu'ils faisaient du sport ensemble.

❦ ❦ ❦

Finalement, Ophelia décida, un beau soir de printemps, de reprendre des études. Elle voulait comprendre le fonctionnement du cerveau humain et mieux comprendre les relations humaines entre elles, et le fonctionnement psychologique. Elle partit de la ville pour aller étudier dans une université de l'état où elle vécut sa vie d'étudiante sans trop de fracas. Elle rentra dans un club reprenant des comédies musicales connues et en jouant deux par an, à la fin de chaque semestre. C'était du travail en plus, mais elle arrivait à tout gérer, grâce à ce qu'elle avait vécu avant. Cependant, lorsqu'elle revint à Arcadia Bay, elle trouva sa famille changée. Elle resta plusieurs mois chez elle à essayer de comprendre ce qui était arrivé, avant d'apprendre par son frère que leurs parents avaient eu un accident de voiture et s'en étaient sortis quasiment indemnes, par miracle, mais pas le ou les passagers de l'autre véhicule. Ils n'en avaient pas parlé à Ophelia qui était occupée avec ses études, cours et son club, et son frère avait eu pour consigne de ne rien lui dire. Lorsqu'il lui fit part de cette information, elle tenta de prendre chaque membre de sa famille séparément à des moments différents pour qu'ils parlent un peu. Elle utilisa ses études pour aider les siens, et parvint à obtenir quelques résultats, les sortant petit à petit de ce traumatisme. Elle n'avait jamais vécu de drame et n'avait pas même vécu celui-ci, mais elle avait vu l'effet qu'il avait produit sur sa famille, et elle se jurait qu'elle les protègeraient toujours, ainsi que les gens qu'elle aimait et qui lui étaient proches.

❦ ❦ ❦

Elle prit le temps qu'il lui fallut pour chercher du travail, continuant à faire du sport, se remettant en question sur sa vie, sur ses parents, jusqu'au jour où son père vint la voir durant une séance de kung-fu et lui dit ces quelques paroles. « J'ai failli mettre fin à mes jours, juste avant ton retour. Je n'en ai parlé à personne jusqu'ici et j'ai besoin d'en parler, et je ne peux le faire qu'avec toi. Est-ce-que tu peux prendre une pause pour ton vieux père ? » Ophelia accepta et partit avec lui s'installer sur la plage d'Arcadia Bay. Son père lui avoua alors que c'était de sa faute pour l'accident, qu'il avait perdu le contrôle du volant et qu'il se disputait avec sa mère au moment où ils ont percuté le véhicule d'en face. Ils avaient failli se séparer après l'incident, à cause de tout ça, et n'ont plus parlé pendant des mois, dormaient séparément, et le frère d'Ophelia avait tenté ce qu'il avait pu, mais avait fini par fuir comme il pouvait le domicile afin de ne pas vivre dans cet atmosphère. Ophelia en voulait qu'ils ne l'aient pas appelée, mais comprenait aussi. Elle avait apprit que parfois, on ne se rend pas compte que l'on vit un événement traumatique, et qu'on ne sait pas comment le surmonter. Elle apprit ainsi que peu de temps avant son retour, son père avait envisagé de mettre fin à ses jours, ne voyant plus aucune raison de vivre, d'être vu comme un meurtrier dans sa tête, de se disputer ou de ne plus dialoguer avec sa femme. Elle apprit ainsi que son retour chez eux, diplôme en mains, les dvd de ses spectacles et son style un peu plus coloré et sa bonne humeur avait eut un effet de début de reconstruction familiale. Qu'il avait finalement hésité, mais qu'au fil des semaines, des mois, de voir qu'elle leur parlait à tous les trois, qu'elle avait suivi finalement le cursus qu'il leur fallait sans jamais avoir envisagé à voir un psychologue pour parler de tout ça, avait permit de "sauver" leur famille. Il recommençait à parler avec la mère de ses enfants, et Ophelia lui suggéra des activités, des sorties, un changement de style pour tout le monde, au moins deux sorties familiales obligatoires par semaine et une séance de sport tous ensemble. Que chacun fasse quelque chose, etc.

Après avoir rétablit un peu d'ordre et avoir aidé de son mieux sa famille, elle leur suggéra un psychologue qui pourrait commencer et continuer en quelques sortes le suivi psychologique de toute la famille, y compris elle. Elle trouva alors un travail à l'académie Blackwell où ils décidèrent de créer le métier de conseiller et psychologue scolaire, pour aider les étudiants, et éventuellement les autres membres du corps professoral ou du personnel de l'école. Jugeant qu'il valait mieux pour elle rester un peu avec sa famille, elle accepta le travail en restant vivre chez eux. Elle leur suggéra finalement de déménager, aussi la famille Wan emménagea ailleurs, en ville, pour faire une croix sur cette "ancienne" vie et se recréer un quotidien plus sain, en voyant les docteurs adéquats, et en prenant un petit congés. Ils mirent le restaurant en pause pendant un an afin de remettre de l'ordre dans leur couple, dans la famille et dans leurs vies.

❦ ❦ ❦

Ophelia travailla l'été avant sa première rentrée en tant que conseillère psychologique, à son nouveau style et mode de vie. Elle créa avec l'aide de son frère et de son père des engins automatiques lanceurs de paillettes, car elle avait toujours aimé celles-ci et avait décidé qu'elle embellirait tous les endroits où elle irait, de sa présence. Son narcissisme lié à l'envie de plaire mais également lié au fait qu'elle avait cru être une sorte de revirement de vie total pour sa famille, comme un espèce de petit soleil suffisamment éblouissant pour faire repousser des fleurs en train de faner, lui avait donné envie de faire du beau partout où elle irait. C'est ainsi qu'elle décida de changer totalement de style vestimentaire, pour en arborer un plus pailleté, sobre, coloré, ensoleillé et visuellement attirant. Elle voulait être bien habillée, qu'on la remarque enfin, qu'elle soit respectée en étant ce qu'elle était devenue au fur et à mesure des années. Elle ne comptait en rien parler de son passé ou de sa vie à quiconque, certainement pas avec son métier, mais elle voulait représenter la positivité. Ses parents lui firent don de deux cochons d'inde, que son frère nomma pour elle Roméo et Juliette (et qui furent stérilisés, car les parents ne voulaient pas une invasion de cochons d'inde pour autant chez eux). Ils prirent deux chiens chez eux pour arborer un peu de bonne humeur et de vie, de renouveau également, et Ophelia prit son envol. Elle quitta le domicile familial pour une colocation en ville avec un professeur de musique nommé Teddy, travaillant également à Blackwell. Leur rencontre avait été tout à fait spéciale et Teddy ne fut pas long à accepter la colocation. Ophelia créa ainsi un château (une sorte de cage à étage) pour ses cochons d'inde dans un coin de l'appartement, ramena ses vêtements, quelques affaires de toilettes et le nécéssaire pour vivre, ainsi que ses engins diffuseurs de paillettes. Elle n'avait pas tant, finalement. Elle avait apprit à vivre avec peu.

Cependant, elle voulait plus. Elle voulait être vue, elle voulait être un symbole de paix, de respect, de beauté. Elle voulait des photos d'elle, qu'on la remarque car il fallait la remarquer. C'était bon pour le moral et pour la santé. Elle chantait aussi, beaucoup. Etait devenue assez théâtrale et drama queen. Elle ne s'en était pas du tout rendue compte, mais ça amusait sa famille et ça allait créer sa future réputation à Blackwell. Elle ignorait cependant qu'elle y rencontrerait son demi-frère également, qui viendrait souvent la voir pour problèmes psychologiques. Après tout, ils étaient de la même famille...

❦ ❦ ❦

Ophelia rencontra celui qu'elle pensa être l'homme de sa vie, Peter. Professeur de théâtre à Blackwell pendant quelques mois, leur relation fut passionnée et passionnante pour la blondinette. Seulement, malgré leurs projets sur le long terme, d'enfants et de mariage, Peter eut des problèmes et du retourner dans son Ecosse natale. Ophelia ne pouvant le suivre, décida de rester un temps à Arcadia Bay avec son colocataire Teddy et ses amis, mais la séparation fut trop dure. Séparés pour cause de distance et ne sachant pas lorsqu'ils se reverraient, Ophelia fit une dépression. Elle décida alors de tout quitter - dont son métier, pour aller un temps au Croissant de Lune - pour finalement se rendre à Hollywood. Ville des stars, elle songeait que cet endroit était fait pour elle. Elle pensa y être à sa place quelques temps, mais déchanta vite en se rendant compte qu'ici, elle n'était pas la seule star... ce qui la fit déprimer davantage. Elle trouva alors un petit boulot de mannequin pendant quelques mois, enchaînant les défiles de mode et les shootings, puis elle décida que cette vie là n'était pas celle qu'elle voulait mener. Pas ici.

❦ ❦ ❦

De retour à Arcadia Bay, Ophelia décida de rejoindre une troupe de théâtre locale, dans laquelle elle incarna notamment Juliette, de la pièce éponyme de William Shakespeare. Elle s'inscrivit également dans une agence de mannequins où elle fut contactée assez souvent pour des shootings photos, défilés et voyages parfois dans des villes ou bourgades proches d'Arcadia. Ayant obtenu assez d'argent, Ophelia décida de louer une maison près de la plage, décidant ensuite d'aller chercher son ancien colocataire pour lui faire une belle proposition...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 7:02

Le record du nombre de fiches en moins de 24 heures.

Re-bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 10:38

Ça y est tu t'es décidé à faire revenir Ophelia Laughing (c'est Maddie qui va être contente Arrow)

Who would have thought it turned me to a savage ? 2586502837 : Bichette Very Happy mais où t'étais passée wesh ? t'es partie comme ça du jour au lendemain sans dire au revoir Sad Who would have thought it turned me to a savage ? 2538986687
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 12:29

Laughing c'est exceptionnel Arrow

Merci Who would have thought it turned me to a savage ? 1364328705

Ça faisait des semaines voire mois que j'y pensais, et elle s'est réinscrite toute seule Sad NOT GUILTY OO

Maddie Very Happy Dure séparation avec Peter, il est retourné vivre en Ecosse, je suis partie à Hollywood pour me ressourcer Sad
Revenir en haut Aller en bas
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Teddy Scott
Messages : 634
Emploi/loisirs : Professeur de musique

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 13:21

Who would have thought it turned me to a savage ? Tenor


everybody dance now !

Bienvenue et félicitation pour ta validation I love you tu peux désormais aller flooder comme il se doit, voter aux topsites (et passer faire un tour quand tu le voudras sur PRD et Bazzart poster un petit message gentillet sur le forum, si tu trouves quelque chose de bien choupinou ou non à dire What a Face) Voici les liens que tu devrais consulter pour mieux t'intégrer dans la communauté d'Arcadia Bay et partout sur le forum I love you

Tu peux donc te créer des réseaux sociaux en cliquant par ici, te faire un cercle d'amis, demander des liens et te faire quelques ennemis aussi What a Face en cliquant par là et en effectuant quelques demandes particulières pour ton personnage !

Tu devras passer par ici pour répertorier ton pseudo ainsi que ton avatar, et tu pourras même t'inscrire (ou même créer) à un club ou une association en allant par là ! Very Happy
Nous t'invitons également à venir répertorier ton métier ici ou bien, si tu es étudiant, vient donc nous dire quel est ton cursus et ta spécialisation juste !

Pour finir, si tu veux créer ton scénario ou un ou plusieurs pré-liens, il te suffira d'y accéder en allant ici I love you si tu es perdu, n'hésite pas à contacter l'un des admins qui se fera un plaisir de t'aider ! Amuse toi bien parmi nous !
ouiii


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 547
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 14:22

YYeeaaahh ! Who would have thought it turned me to a savage ? 1185815011Who would have thought it turned me to a savage ? 1364328705
On va pouvoir passer à la seconde chanson de La La Land !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? EmptyJeu 18 Juil - 15:41

Oh oui Who would have thought it turned me to a savage ? 1364328705 Who would have thought it turned me to a savage ? 1364328705 il y a du rp qui va reprendre Who would have thought it turned me to a savage ? 4041958914
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who would have thought it turned me to a savage ?   Who would have thought it turned me to a savage ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Who would have thought it turned me to a savage ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jessica Randfield - The world is a thought that does not think
» i thought you should know... • Ft Damon S. McGrégor
» Hi ... I thought you were gone ✖ Araewen
» ≈ i've turned into a monster and it keeps getting stronger.
» [ EN COURS ] My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. | DELAI ACCORDE 28-04|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les fiches-
Sauter vers: