Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Queen and the Ghost (Erika)

Aller en bas 
AuteurMessage
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 84
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) EmptyVen 31 Mai - 23:58

Je me suis fait chopé par Victoria dans les couloirs, il fallait bien que je tombe sur elle un jour. Elle m'a vu, m'a arrêté et m'a lancé un truc du genre : « Toi, si je ne te vois pas à la prochaine soirée privée du Vortex je ferais tout pour te faire virer du club. » Normalement les menaces ne me font ni chaud ni froid mais j’ai bien senti qu’elle avait raison. Je fais toujours mon possible pour esquiver ce genre de soirées « privées », normalement, mais aujourd’hui je ne pouvais tout simplement pas me défiler. Dès fois je me demande pourquoi je reste au Vortex Club et après je me souviens que les soirées qu’on organise sont quand même pas mal, alors mon nom traîne sur la liste.

Pour ne pas vexer notre chère Victoria, qui est déjà assez sur les nerfs comme ça, je suis venu ce soir là. Il faisait beau, l’ambiance était légère, pas de tempête dans l’air. J’ai traîné une petite heure avant le début de la soirée dans les gradins du stade, pour regarder les quelques footballeurs qui jouaient avec leur balle mais surtout pour tuer le temps. Puis je suis rapidement passé aux dortoirs pour nourrir mon pauvre lapin affamé et je me suis excusé mille fois auprès de sa personne insignifiante puisqu’il allait passer la soirée tout seul. Il s’était habitué, le pauvre, je le laisse souvent tout seul. Après ce n’est qu’un lapin, il a pas le temps de se faire chier. J’ai profité de mon court passage dans ma chambre pour embarquer ma guitare. J’ignorais si les autres seraient partant pour que je leur fasse un mini concert privé mais… On ne sait jamais. Puis il ne faut pas oublier que c’est mon arme de séduction fatale. Non, vraiment, sans rire, c’est cliché mais ça marche une fois sur deux. Ce qui n’est pas mal !

Me voilà donc en route vers le lieu de rassemblement. Vers le local du stade qui sentait sûrement le renfermé. De loin, je voyais que la plupart des membres étaient là. Le soleil était en train de se coucher et un fin filet de lumière s’échappait de la porte du local entrouverte. Je la poussai sans hésitation et mon regard s’attarda sur le vieux canapé pourri que l’un des membres avait ramené il y a déjà quelques années. Un canapé au milieu de ballons et de tout le matériel de sport. Victoria qui était installée dessus ne pu retenir une remarque : « Le fantôme du Vortex qui fait enfin son apparition ! Il était temps ! ». Je pouvais sentir une once de mépris dans son ton. Oups. Je lui souris avec toute l’innocence du monde alors que les autres m’applaudissaient avec des airs moqueurs. Alors comme ça je suis un « fantôme »… Non, sérieux, j’aime bien.

- Il en coûtait de ma place dans le Club, désolé les gars… Lançai-je avec le ton le moins désolé du monde.

J’abandonnai mon instrument contre un mur et entrepris de retirer ma veste. C’est en relevant ma tête que je vis Juliet, je ne sais pas si c’était son décolleté ou son visage qui me frappa le plus mais je m’approchai d’elle avec un sourire.

- Salut, Juliet… T’es magnifique ce soir, essayai-je tout en gardant mon sourire franc.

Après ce début sûrement un peu maladroit, je lançai facilement une discussion, en lui disant que j’avais lu son article dans le journal de l’Académie. Et puisque mes commentaires lui faisaient plaisir, je ne comptais pas la lâcher de si tôt. Mais je dus le faire malgré moi puisque Zachary, qui était jusqu’à là avec les autres footballeurs, fit son apparition et Juliet oublia la question que je venais de lui poser pour aller tout naturellement dans les bras de son quaterback frimeur. Je fis mine de rien pour essayer de camoufler le plus gros vent de la galaxie et je restais appuyé au mur alors qu’ils s’éloignaient vers le petit groupe sur le canapé. Pas de chance. Je retins un grognement d’agacement et gardai un sourire qui semblait tout de même accompagné de frustration. J’ai quoi de moins, moi ? Tout, en fait, ah oui. Ma main alla tout naturellement saisir une bière alors que j’écoutais d’une oreille distraite ce que pouvait raconter Nathan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Erika White
Messages : 101
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Queen
Humeur : Bitch

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) EmptyJeu 4 Juil - 11:28

Une grosse fourrure bleu turquoise, des résilles et des talons. Voilà comment j'étais vêtue tandis que je traversais le stade du campus d'un pas énervé. Je n'avais jamais apprécié Victoria Chase et le coup qu'elle venait de me faire ne la fit pas remonter dans mon estime.

« C'était très bas de sa part, pensais-je en fronçant mes sourcils. Ne pas prendre la peine de m'inviter à leur beuverie alors qu'elle savait très bien que je serais forcément mise au courant... »

Victoria avait toutes les raisons de me détester : j'étais riche, belle, intelligente, aussi populaire qu'elle. En soit, je n'avais rien à lui envier, contrairement à elle. Même si sa jalousie se plaçait dans l'ordre des choses, celle-ci commençait à m'agacer. Je n'avais pas de temps à perdre avec ce genre de pseudo-peste. Une vipère, je pouvais en être une, sauf que mon venin piquerait un peu plus.

Il y avait déjà un peu de monde lorsque j'arrivais dans le local. Ignorant les quelques garçons me sourire, je m'avançais vers le seul qui m'intéressait : Nathan. En bon roi qu'il était, celui-ci était assit au milieu du canapé, entouré de ses fidèles.

« Salut toi ! » lui glissais-je en ébauchant un sourire en prenant place sur l'une de ses cuisses. Sa tête pivota dans ma direction tandis qu'il enroulait machinalement un bras autour de ma taille. Étant au beau milieu d'une conversation, je savais que je ne devais pas me permettre de le déranger plus longtemps au risque de me faire envoyer bouler. Mais je comptais être rapide. Remarquant la présence de Victoria en face en train de nous observer en se mordillant la lèvre inférieure, je fixais celle-ci alors que je déposais un rapide baiser sur la joue de Nathan.

Après quoi, je me levais et me pencha vers la table afin de me saisir d'une bière. C'est alors que ma main effleura celle d'un garçon qui convoitait la même bouteille que moi. Dans un hoquet de surprise, je roulais des yeux dans sa direction et attendit de voir si, en bon gentleman, il me la laisserait.

« Merci ! » lui lançais-je impassible en prenant la bière après qu'il eut retiré sa main. Je me mis à le zieuter, réalisant que sa tête ne me disait rien du tout. Pourtant, un beau visage comme le sien aurait du s'imprimer de lui-même dans mon esprit. « Eh, toi ! Tu es nouveau ? » finis-je par lui demander tout en contournant la table basse pour me mettre à son niveau. Il était plus grand que moi et, contrairement à la plupart des autres joueurs de football sa carrure était bien plus svelte. Mes yeux se perdirent sur sa guitare accrochée dans son dos, ce qui me fit lâcher un sourire. « Je ne savais pas que j'avais atterrie en colonie de vacances ! » gloussais-je d'un air amusé avant de sortir de mon petit sac à main un paquet de cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 84
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) EmptyVen 26 Juil - 18:23

Je regardais le petit groupe qui s'était formé autour de Nathan avec une mine qui exprimait une profonde lassitude. Elles en avaient toutes pour ses beaux yeux... et pour son fric, il ne fallait pas oublier un tel argument. Pendant un quart de secondes je me demandai si j'étais bel et bien à ma place ici, sachant que je venais de laisser glisser Juliet entre mes doigts. Non, décidément, je l'aurai jamais, c'était peine perdue. Je voulus me ressaisir en m'emparant d'une bière mais Erika me devança. Décidément, je n'avais pas de chance, aujourd'hui. Je décalai ma main pour lui céder la bouteille. Je fus surpris à sa question et même un peu vexé, mais je ne laissais rien paraître. Je savais qui elle était, cette fille, Erika, son nom avait déjà fait le tour de l'université plusieurs fois et elle n'y était pas pour rien...

- Pas vraiment, non... Je suis Reith, tu sais ? Ou pas ? Non, sérieux, je te dis vraiment rien ? Demandais-je avec un ton quelque peu désespéré, surtout face à sa mine qui prouvait sa méconnaissance de ma personne.

La remarque m'arracha un léger sourire et je jetai machinalement un regard à ma guitare. Merde alors, j'avais l'air si ringard que ça ?

- Ouais... Enfin, non ! Je pensais que peut-être j'aurais pu jouer, pas ici, je pense pas que les autres auront envies alors je me suis dis pour plus tard, au cas où...

Je priais vraiment pour que mon malaise passager se tire vite fait, ma maladresse me donnait envie de mourir sur place. Je lâchai un rire qui sonnait plus nerveux qu'enjoué et je le sentis jusqu'au plus profond de mes entrailles. Assassinez moi maintenant...

- Quant à moi, je savais pas que j'avais atterri à Hollywood, répliquai-je pour essayer de me donner un peu plus de contenance, en espérant que ma réplique lui face plaisir.

Ce n'était pas faux, en soi, d'un côté elle avait l'air d'une actrice en soirée et moi d'un étudiant à la plage. Quel contraste. Je connaissais la réputation d'Erika dans l'université et je savais que les étudiants qui ne pouvaient pas se la voir étaient nombreux. Je m'attendais alors à me faire mitrailler aussi. Il n'empêche que j'avais l'intention, maintenant qu'elle m'avait abordé, de ne pas la laisser partir si vite. Je laissai glisser ma guitare de mon épaule et je la calai contre le mur. Je baissai alors d'un ton lorsque je repris la parole :

- Je vois que Nathan a obtenu l'attention de tout le monde, tentai-je avec un léger sourire amusé. Je ne savais pas ce qu'il pouvait bien raconter mais il avait attiré la grande majorité du vortex autour de lui cependant, le plus drôle, c'était les yeux de merlan fris que Victoria posait sur son joli minois, t'essaye de renverser la balance en me parlant ?

Je sentais enfin que je me décoinçai un peu, la mauvaise passe était passée. Evidemment je m'attendais à tout moment qu'Erika me place ici comme un crétin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Today a reader, tomorrow a leader.
Erika White
Messages : 101
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Queen
Humeur : Bitch

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) EmptySam 27 Juil - 11:52

Nul besoin de mentir. Je n'allais pas faire semblant de le connaître alors que ce n'était pas le cas. "L'erreur est réparée à présent !" répondis-je innocemment en m'allumant une clope.

Reith n'était pas comme les autres garçons du Vortex Club, pas besoin d'être un génie en perception pour sentir son malaise. Il m'était facile de deviner ses pensées à cet instant. Il est vrai qu'il faisait un peu tâche par rapport aux autres, mais il avait un certain charme. Je n'étais pas spécialement de bonne humeur lorsque j'avais atterris ici, mais notre rencontre m'avait étrangement adoucis. "Ils ne se moqueront pas de toi ! le rassurais-je en osant un petit sourire. S'ils ont un problème avec le fait que tu veuilles jouer de la guitare, ils auront un problème avec moi aussi !". Reith ne réalisait sûrement pas la portée de mes paroles. Si je l'acceptais, tout le monde l'accepterait. Vu sa remarque, je me doutais qu'il ne comprendrait pas ce système, mais c'était comme ça que les choses fonctionnaient ici.

Je lâchais un petit rire, puis le tira délicatement par le bras pour que l'on s'écarte un peu. Je me penchais alors vers lui afin de lui chuchoter sur le ton de la confidence : "Entre nous, je suis sûre que tu es bien plus intéressant que la majorité des garçons qui se trouvent ici !". Cette confession devait être surprenante venant de moi.

Vu que je lui avais pris la bière qu'il convoitait, je fis un signe à une fille de nous en ramener une autre. Celle-ci s'exécuta immédiatement et je la lui pris pour l'offrir à Reith. "A notre rencontre officielle?" plaisantais-je en trinquant avec lui.

Il s'était adossé contre le mur avec sa guitare et observa avec curiosité Nathan et son harem. Suivant son regard, je me mis à observer les autres membres du groupe, dont Victoria qui buvait la moindre des paroles du Roi. Si Reith avait connaissance de mon amitié ambiguë de longue date avec Nathan, il ne se serait sûrement pas permis de me faire cette remarque. Je pris sur moi pour ne rien montrer. Dans le fond, je comprenais ce qu'il voulait dire. Il n'était pas le seul à le voir de cette façon, même si les autres garçons faisaient semblant. Le Vortex Club était un univers superficiel où il fallait se battre pour survivre. Reith allait-il tenir le coup ?

"Il n'a pas vraiment besoin de faire d'effort pour ça !" rétorquais-je en ébauchant un sourire. L'influence de sa famille fascinait autant qu'elle angoissait ces gens. La répartie de ma nouvelle connaissance me fit rire. "Bien tenté, lui dis-je sur un ton amusé, mais tous mes coups ne sont pas calculés comme tu as l'air de le penser. J'avais envie de te parler, rien de plus. Pour te le prouver, on peut même sortir d'ici !".

Bon, je n'étais pas totalement sûre que Nathan apprécierait de me voir quitter le local en compagnie de Reith et je ne tenais pas à ce que la foudre s'abatte inutilement sur lui.

"Profitons de leur inattention pour faire connaissance tranquillement ! poursuivis-je en buvant une longue gorgée du liquide ambrée et frais. Parle moi un peu de toi ! Quel âge as-tu ? Quel est le cursus que tu suis ? Comment as-tu atterris au Vortex ?".

J'étais étrangement d'humeur bavarde, ce qui n'était pas dans mon habitude. En général, je ne me souciais pas réellement des nouveaux et je ne m'embêtais sûrement pas à apprendre à les connaître. Pour une raison absurde, j'avais envie de parler avec ce jeune homme sans me montrer comme à mon habitude. Être sans filtre...pour une fois. Était-ce une sorte de défi que je lançais à moi-même ou avais-je vraiment envie de me montrer sous un autre jour ? Il était évident que Reith me connaissait de réputation et, bien que celle-ci me précédait, j'étais bien déterminée à lui montrer que je n'en étais pas la représentation exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 84
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) EmptyLun 12 Aoû - 15:05

Je ne pouvais que sourire face à sa bonne humeur qui engrangeait naturellement la mienne. Je me sentis un peu plus à l'aise en voyant que ma compagnie avait l'air de lui plaire.

- Alors tu prendrais ma défense ? J'ai toujours rêvé d'avoir un garde du corps, lançais-je avec un sourire malicieux à peine dissimulé. Je n'aurais jamais refusé un garde du corps avec d'aussi belles jambes, mais passons.

Je me laissais entraîner, accueillant les compliments qu'elle pouvait me faire sans me plaindre le moins du monde. J'étais tout de même un peu surpris et je me demandais si elle ne me préparait pas une sale blague, mais je chassais cette idée de ma tête. J'étais plutôt flatté. Plus intéressant que Zachary, Nathan ou Logan et c'était Erika qui me sortait ça sans une once d'hésitation... Oui, c'était flatteur.

Je remerciai la fille qui m'amena une bière et je levais légèrement mon verre avant de trinquer avec Erika.

-A notre rencontre officielle, répondis-je d'une voix enjouée.

Je regardais le petit groupe qui ne semblait pas faire attention a nous et je fus assez perplexe par la proposition qu'elle lança. Perplexe mais plutôt intrigué. Et je le fus d'autant plus lorsqu'elle me mitrailla de question. Je lâchai un rire discret sans vraiment savoir par où répondre, j'étais cependant ravi qu'elle s'intéresse un peu à ma vie.

-Et bien... J'ai vingt et un ans,
commençai-je, je suis en art, en musique et pour ce qui est du Vortex... Juliet m'a aidé à l'intégrer, au début, puis j'aimais bien tout ce que ce club pouvait organiser, je me suis dis que j'y serais à ma place, vu que j'aime bien faire la fête, tout ça...

Je haussai les épaules. Je n'avais pas vraiment galéré à entrer dans ce club. J'avais demandé à Juliet si je pouvais m'y inscrire et elle m'a permis de l'intégrer, assez facilement. Si je n'étais pas allé la voir, pas sûr que j'y aurais un jour adhéré. Le jour où j'étais allé la voir, j'avais comme idée, derrière la tête, de la draguer, d'attirer son attention mais la chose n'a pas du tout évolué depuis ce jour. Ça fait un moment que j'ai plus ou moins laisser tombé.

Je pensait, en intégrant le club, que je me sentirais à ma place mais cette pensée à été assez vite éradiquée. Je participais aux fêtes, mais, souvent, l'organisation se faisait sans moi. J'étais, en quelque sorte, le membre invisible et les autres ne se gênaient pas pour me le rappeler.

- Je te retourne les questions du coup, je ne vais pas te déballer ma vie sans rien savoir de toi, même si je ne suis pas sûr d'être intéressé...


Le petit sourire que je lui adressais prouvait que, bien au contraire, j'étais intéressé. J'espérais qu'elle ne soit pas susceptible à mes petites piques. Petites piques assez mignonnes, quand on y pense. Etre en sa compagnie se révélait plus agréable que je ne l'aurais cru et je me sentais d'autant plus à l'aise maintenant qu'elle m'adressait la parole sans avoir l'air de se moquer. Je ne pus me retenir de revenir à sa remarque flatteuse, à croire que je ne m'en remettais pas :

-Tu penses vraiment que je suis plus intéressant ? Demandai-je d'une voix plus basse, comme si cette affirmation me semblait folle. Alors que j'ai l'air de revenir d'une colonie de vacances ? Je ne pus retenir un rire, ma curiosité primant sur le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Queen and the Ghost (Erika)   The Queen and the Ghost (Erika) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Queen and the Ghost (Erika)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» [RP] Baptême de Queen
» Isaac "Target" Queen
» AERIN ▽ Misguided Ghost
» Presentation : ghost rider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: CAMPUS BLACKWELL :: Stade du campus-
Sauter vers: