Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bang bang you shot me down (Connor)

 :: Les RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 13 Mai - 13:30
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Tout allait bien alors, son père ne tarderait pas à arriver. Par contre, en ce qui concernait le temps, c'était de plus en plus bizarre... la neige ne tarderait sans doutes pas à former une légère couche sur le sol et à blanchir les voitures autour de nous. J'espérais que ce n'était que passager, n'ayant pas de vêtements sur moi, parés à affronter le froid actuel. Tyler sembla sursauter au contact de mes mains sur ses cheveux - ou plutôt de ma main - aussi je la retirais et me renfrognais, évitant de le toucher de nouveau. Certaines personnes n'étaient pas tactiles et n'aimaient pas le contact après tout. Il me proposa de nous mettre à l'abris, ce que j'approuvais vivement. Aucune envie de me transformer en bonhomme de neige avant l'heure... Je suivis Tyler jusqu'aux portes du hall de l'école, et je m'abritais au-dessous du perron.

- Il faudrait qu'on pense à étudier ces changements météorologiques en cours de science, c'est fascinant... et troublant aussi.

Le brun finit par me parler de l'Angleterre, aussi je me questionnais, me demandant si j'en avais parlé... après quelques secondes de réflexion, je me souvins en avoir parlé quelques minutes plus tôt. Tête en l'air que j'étais.

- Oui, je viens du Yorkshire. C'est agréable comme endroit, j'ai de la famille dans tout le Royaume-Uni. Mais je suis ici car j'ai suivi mes parents qui ont eu une offre d'emploi plus alléchante à Arcadia Bay... même si je doute qu'ils comptent rester ici.

En effet, maintenant que le divorce allait être prononcé, je me demandais si ils ne retourneraient pas tous les deux ; ou au moins l'un des deux, en Angleterre. Si au moins l'un des deux pouvait avoir la décence de rester ici... mais les connaissant, ils voudraient sûrement s'éloigner l'un de l'autre et avoir une garde partagée sur moi, tout en retournant chacun dans leurs familles respectives.

- J'aimerai bien rester ici au-delà de mes études. Il y a plus à faire en Amérique je pense, mais j'aimerai toujours mon pays d'origine. De toutes façons, je serai bien obligé d'y retourner pour voir mes parents, s'ils retournent vivre là-bas.

J'hésitais un peu à en parler à Tyler. Après tout, on se connaissait à peine, mais bon. J'imaginais que ce n'était pas non plus un secret d'état, et que ce ne serait pas affreux de lui dire cela. Je me tournais vers lui puis finit par me tourner vers la cour.

- J'ai appris hier que mes parents allaient divorcer. Je doute qu'ils restent vivre ici. En Amérique. Ce serait bien leur genre de me laisser vivre dans un autre pays tout seul. Pas par méchanceté, évidemment, mais par confiance.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mai - 12:06
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

N'étant absolument pas en science, ce genre d'études n'étaient pas ma tasse de thé, bien que je devrais reconnaître que cela pouvait être intéressant. J'écoutais Connor me parler de son Angleterre natal, m'imaginant le genre de vie que l'on pouvait y mener là-bas à l'instar des États-Unis. Tout devait être forcément différents, ou du moins sur certains aspects. « Ils font quoi comme boulot ? » lui demandais-je ensuite après qu'il m'ait expliqué être arrivé ici à cause du travail de ses parents. La façon qu'avait Connor de parler était différente de tout à l'heure. J'avais remarqué lors de notre partie de paintball qu'il semblait préoccuper par quelque chose, bien que ce n'était que des doutes de ma part. Était-ce en rapport avec ses parents ?

« J'imagine oui... » répondis-je par rapport au fait qu'il y avait plus de choses à faire ici. Arcadia Bay était une petite ville, on en avait rapidement fait le tour. Le pays avait de l'intérêt à mes yeux pour ses grands espaces, ses lieux emblématiques et ses villes mythiques. Pour avoir vécu une grande partie de ma vie à New-York, je voyais bien le contraste entre une grande ville et une plus petite comme ici. J'imaginais que le Royaume-Unis devait avoir également son lot d'intérêt.
Je jetais un coup d’œil en coin à Connor, constatant qu'il avait l'air perdu dans ses pensées. C'est alors qu'il ouvrit la bouche pour me révéler que ses parents allaient divorcer.

« C'était donc ça... » pensais-je en continuant de l'observer d'un air triste avant de finalement poser une main sur son bras et lui dire : « Je suis désolé Connor ! »
Bien que cela ne faisait pas très longtemps que nous étions debout, je ressentais le besoin de m'asseoir. Le dos appuyé contre la porte de l'école, je me laissais glisser sur le sol puis sortit de mon sac une cigarette.

« Mes parents aussi se sont séparés lorsque j'étais plus jeune. J'étais si énervé contre eux au début. Je trouvais cela tellement égoïste de leur part. Pourtant, j'ai compris avec le temps que c'est moi qui était égoïste de vouloir qu'ils restent ensembles uniquement pour moi. C'est difficile de voir ses parents partir chacun de leur côté, mais il faut accepter malgré tout que s'ils n'étaient plus heureux en couple, il valait mieux que les choses soient ainsi... »

Je savais que ce n'était pas forcément le genre de paroles qu'aurait aimé entendre Connor, mais ayant vécu cette expérience je ne me voyais pas lui mentir sur mon ressentis. Mais je savais aussi que la situation n'était pas tout à fait la même que celle que j'avais connu étant donné que ses parents étaient susceptibles de carrément changer de continent pour retourner sûrement en Angleterre. « Pauvre Connor... » me dis-je en tirant une latte, ne sachant pas quoi lui dire de plus pour le moment, ne pouvant le réconforter que par ma présence. « Cela te dérange de te retrouver tout seul ici ? » lui demandais-je ensuite en relevant la tête dans sa direction.

La neige continuait de tomber. Je me demandais alors dans quel état serait la route le lendemain matin au cas où tout serait recouvert de verglas. J'avais retiré il y a peu les chaînes anti-gel de mes pneus, je ne tenais pas spécialement à devoir les remettre pour éviter un éventuel accident.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mai - 13:09
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Mes parents devaient faire chambre à part à l'heure qu'il était. Je n'arrivais pas encore à les imaginer l'un sans l'autre, dans notre petit appartement en ville. Ils s'étaient aimés si longtemps, qu'est-ce-qui avait bien pu changer ? Peut-être une infidélité, quelque chose de soudain... je n'espérais pas que ce soit ça, cependant. Ça me fendrait le coeur en deux de savoir que l'un d'eux avait trompé l'autre. Tyler me demanda quel était leur métier.

- Mon père et ma mère travaillent à l'hôpital. Ils ont voulu être mutés en Amérique, et Arcadia recherchait un chirurgien et une infirmière, alors ils ont pu être mutés tous les deux.

Ils avaient fait ça en partie pour que j'accède à une bonne école de sciences, un bon programme et trouve un bon métier. Se sépareraient-ils par ma faute, alors ? Etaient-ils restés ensemble seulement jusqu'à ce que je sois parti de la maison, ne supportant que ce qu'ils devaient supporter dans leur couple ? Qu'est-ce-qui avait bien pu changer ? Tyler s'excusa pour ma situation et mit sa main sur mon bras. Ce n'était pas de sa faute, mais je comprenais qu'il réagisse comme ça.

- On y peut rien, ils étaient peut-être destinés à se séparer... j'imagine que même les couples que l'on idéalise ont une fin.

Je n'aurai jamais imaginé qu'ils fassent ça. Ça avait du leur coûter de m'en parler au téléphone d'ailleurs, ma mère s'en était chargée pour deux. Tyler se laissa glisser contre la porte du grand hall, et je décidais de m'assoir à côté de lui, les yeux rivés sur la fine couche de neige qui commençait à recouvrir le sol. Le brun se mit alors à me parler du divorce de ses propres parents. J'ignorais qu'il avait du vivre ça, et aussi jeune. Il ne m'avait pas donné d'âge prédéfini mais je me doutais bien que ça avait du être dur, surtout lorsque l'on est enfant ou adolescent. Quoi que se retrouve quelque part coincé à vivre uniquement à Blackwell ne m'enchantait pas entièrement ; je devrais travailler encore pour me payer un appartement pendant les vacances. Tyler m'expliqua qu'il avait agit égoïstement au début, mais que finalement, ses parents n'étaient pas heureux ensemble, et qu'il valait mieux que ceux-ci se séparent. J'étais d'accord, même si je n'arrivais pas à appliquer ça à mes propres parents.

- Je comprends, oui... mais j'ai encore du mal à comprendre le motif de leur séparation. J'y suis peut-être pour quelque chose, c'est en partie à cause de moi qu'ils sont venus ici, c'est peut-être en rapport avec ça...


Je n'en avais pas la moindre idée.

- Je suis désolé pour tes parents Tyler... tu vis avec lequel des deux du coup ? Tu vois toujours l'autre aussi ?

Il avait du se montrer courageux pour faire face au divorce de ses parents. Je ne savais pas s'il y avait vraiment un âge pour accepter une situation pareille, mais je supposais que le plus tard était le mieux, pour les enfants. Je soupirais et contemplais la fumée sortant de ma bouche, bien différente de celle sortant de celle de Tyler. Cette pensée me fit néanmoins sourire un peu ; au moins, quelqu'un était au courant.

- Je ne sais pas. Je pense que je vais sérieusement devoir m'accrocher à mes amis pour ne pas risquer de perdre les pédales. Je pense que ça ira, mais je vais devoir trouver du boulot les week-end, voire les soirs en semaine. ça va être compromettant pour les soirées du Vortex Club et les devoirs, mais je n'ai pas le choix.

Travailler oui, mais où ? J'aurai bien pensé au cinéma, mais il s'agissait d'un drive-in. Que restait-il en ville ? Le Two Whales peut-être, voire le Croissant de Lune. Tout était relatif, je devais réfléchir à tout ça.

- Peut-être que je pourrais être aide-soignant à l'hôpital, mais je doute qu'ils prennent quelqu'un sans expérience. Je verrais bien, je trouverai forcément quelque chose, je ne suis pas difficile et j'ai déjà travaillé.

Je regardai un instant la cigarette de Tyler, puis reportai mon regard vers la neige. Quel temps étrange... peut-être du au réchauffement climatique ? Je finis par me tourner vers Tyler.

- Et toi, tu travailles en dehors des cours ?
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mai - 1:03
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

Pour avoir à bouger aux États-Unis, les parents de Connor devaient faire un boulot incroyable. Je ne fus donc pas vraiment étonné lorsqu'il me révéla qu'ils travaillaient tous les deux dans un hôpital. Et cela expliquait également en un sens pourquoi il était en cursus de sciences. « Ainsi donc tu es fils de chirurgien...Tu devrais faire attention à toi. Des personnes comme Erika White risqueraient de te considérer comme un parti intéressant ! » ricanais-je ensuite tout en lui jetant un regard en coin afin de me donner un petit air de psychopathe.

« Ouais...Comme par exemple Brad Pitt et Angelina Jolie ! » maugréais-je en écrasant ma clope contre la marche sur laquelle nous étions assis. Connor me regardait d'un air bizarre, ce qui m'obligea à me justifier : « C'était pour moi LE couple ces deux là. Depuis leur séparation, je ne crois plus en l'amour ! ». Le sujet du divorce de Connor était sérieux et je ne le prenais pas à la légère, mais si je pouvais le faire sourire et lui faire oublier un temps soit peu que ce n'était pas la fin du monde, alors j'arriverai sûrement à dormir sur mes deux oreilles cette nuit.

« Tu sais parfois il n'y a rien à comprendre. Le temps passe et la magie n'est plus là ! » dis-je ensuite au moment où il disait être sans doute le motif de leur rupture. Je fronçais alors les sourcils et lui donna un coup dans le bras « Ne dit pas de bêtises Rookie. Ce n'est pas de ta faute et je t'interdis de le penser ne serait-ce qu'un instant ! ». J'esquissais ensuite un sourire réconfortant, puis soupira. « Ne soit pas désolé pour mes parents, ce n'est pas de notre faute après tout s'ils ne sont plus ensembles. Et puis...c'était il y a tellement longtemps. Ils sont restés en bon terme malgré tout. Je suis resté vivre à New-York avec ma mère, puis passais mes étés ici avec mon père qui entre temps avait refait sa vie avec une autre femme avec qui il a eu d'autres enfants. Mais cela faisait bien deux ou trois ans que je n'avais pas remis les pieds ici. Je ne sais plus vraiment pourquoi j'ai décidé de quitter New-York pour Arcadia Bay...Je crois que c'était une trop grosse ville pour moi. J'avais besoin de souffler, tu vois ? ».

Mine de rien, il faisait frisquet. De la buée s'échappait de ma bouche dès que je l'ouvrais pour parler. La température avait chuté en un instant, c'était effrayant. J'écoutais attentivement mon voisin, me contentant de hocher la tête pour lui montrer que j'étais d'accord avec ses paroles. S'isoler était la pire chose à faire dans ce genre de situation, et j'étais quelque part rassuré de voir que Connor en avait conscience. « Tu peux peut-être postuler au Croissant de Lune ? Il me semble qu'ils embauchent toujours ! Mais tu peux aussi demander à tes parents de te pistonner à l'hôpital, non ? Il n'y a rien de mal à cela, et puis cela te fera de l'expérience pour plus tard. »

Lorsque le rouquin me demanda si j'avais un travail en dehors des cours, je répondis à la négation par un signe de tête. « Hm nah ! J'avais des petits boulots de merde quand j'étais à New-York parce que je ne voulais pas que ma mère me donne de l'argent de poche. Mais ici, je n'avais pas envie de me casser les pieds avec ça. Je n'ai pas vraiment de dépenses à faire ici hormis l'essence, les cigarettes et l'alcool lorsque je sors boire avec des amis. Donc, à quoi bon me rajouter des corvées en plus ? Sachant que j'ai déjà suffisamment de taf à Blackwell. Non merci ! »

Une voiture passa devant l'école. J'affichais une grimace déçu en pensant que c'était mon chauffeur, mais le véhicule traça sa route. J'avais donc encore un peu de temps à passer avec le roux.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Mai - 12:44
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Erika White, juste elle. Je ne pus m'empêcher de faire une grimace en entendant la phrase de Tyler la concernant.

- Tout mais pas Erika !

Je me mis à rire à cette pensée, ravi de savoir que ça n'arriverait jamais. Tyler rit également, me lançant un regard de fou. Qu'il était bête celui-là... Heureusement qu'il était cool. Puis il se mit à parler de Brad Pitt et Angelina Jolie. Quel était le rapport ? Leur divorce ? Il enchaîna en s'expliquant sur le sujet. Je le fixais de manière étrange, jusqu'à ce qu'il explique que pour lui, c'était le couple idéal, mais que depuis leur séparation, il ne croyait plus en l'amour.

- Si on avait de quoi boire, on pourrait trinquer au fait de ne plus croire en l'amour, au moins.

Je lui fis un clin d'oeil avant de rire une fois encore.

- Non, je vois ce que tu veux dire. Après j'imagine que rien n'est jamais perdu. On est peut-être pas faits pour rester avec une seule et même personne éternellement... je ne sais pas si c'est mieux d'avoir plusieurs amants ou un seul, dans sa vie.

Tyler me donna un coup dans le bras lorsque je dis être la raison de la rupture de mes parents. Il devait avoir raison, en tous cas je l'espérais... Tyler explique ensuite qu'il avait vécu avec sa mère à New-York pendant des années, passant ses étés avec son père, ici.

- Je crois que je comprends, oui. Des fois on se sent plutôt seul au milieu d'une aussi grande foule que la New-Yorkaise. Ici, on existe aux yeux des autres. C'est plaisant d'être reconnu, même si on peut s'attirer de mauvaises relations... j'imagine que sans ça, la vie serait un peu fade.

Puis nous parlions des travails à prendre lorsque nous n'avions pas le choix, dont moi. Probablement en tous cas, même si mes parents ne m'avaient pas dit clairement qu'ils allaient partir en Angleterre, je ne voyais pas pourquoi ils resteraient ici, seuls, avec moi seulement les week-end. Mais je m trompais peut-être, cependant je devrais tout de même travailler quelque part.

- Je pourrais peut-être être aide-soignant à l'hôpital oui, ça devrait pouvoir se faire... il faudra que je leur demande. En espérant qu'au moins l'un des deux reste aux Etats-Unis. On ne sait jamais.

Tyler répondit rapidement d'un signe de tête à ma question, puis il s'expliqua. C'est vrai qu'enchaîner les petits boulots ne plaisait jamais vraiment, surtout pour ne pas toucher grand chose.

- Je comprends. C'est vrai qu'en dehors de l'essence surtout, il n'y a pas grand chose de coûteux dans ce que tu achètes je trouve ! Tant que tu y trouves ton compte, tout va bien.

Il faisait de plus en plus froid et la couche de neige par terre s'épaississait petit à petit. Je regardais la voiture qui venait de passer, mais visiblement ce n'était pas pour Tyler, puisqu'il ne réagit pas à son passage. De plus, elle traçait son chemin.

- La prochaine fois, je te ramènerais, au moins on ne se transformera pas en glaçons !

Je lui donnais un coup de coude et lui fis un clin d'oeil avant de me remettre à rire un peu. Je me réchauffais les mains en les ramenant près de mon visage et en soufflant dessus et dans le creux de mes paumes. Je vis alors un écureuil courir vers un arbre, sans doutes surprit de voir la neige par terre et celle qui tombait. Je finis par me lever et aller chercher un peu de neige que je ramenais vers Tyler.

- Ouvre les mains et lève toi.

J'attendis qu'il s'exécute, non sans questionnement et négation de sa part - puis je lui fourrais la neige dans la main.

- Tu es dans l'encadrement des portes, ça devrait être bon... Maintenant, tu peux relâcher la neige en disant l'endroit où tu veux aller, et ça t'y conduiras ! Comme dans Harry Potter avec la poudre de cheminette, tu sais...

Sauf que bien évidemment, ça ne marcherait pas. Mais ça pouvait nous occuper un instant. Je récupérais de nouveau de la neige, et me rapprochais de Tyler. Je me tenais à quelques centimètres de lui, lorsque je décidais de lui mettre la neige dans le dos, sous son pull en passant par son col. J'en profitais pour rire juste après.

- Puis si ça ne marche pas, tant pis ! Au moins tu auras un aperçu de ce que la neige fait en tombant sur le sol... niveau fraîcheur !
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Mai - 14:01
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

J'avais grandi en croyant à l'idée qu'il existait quelque part en ce monde quelqu'un fait pour nous. Mais en grandissant, j'avais réalisé que c'était juste des paroles de rêveurs. Rien ne prouvait l'existence de cette personne et encore moins que nous étions susceptibles de la rencontrer au cours de notre existence. Tous ces facteurs étaient basés sur la chance et le timing. Or, il était rare que j'excelle dans les deux.

« Peu importe de rencontrer mon âme sœur, tant que je rencontrais quelqu'un avec qui je m'entendais bien, cela me convenait. Quant à savoir si cela fonctionnera sur le long terme...Qui peut le dire ? Mais je ne lis pas l'avenir, donc je préfère laisser le temps s'en occuper et décider comment vont se passer les choses ! ».

J'écoutais ce que me répondis Connor. Des relations bonnes ou mauvaises, on peut s'en faire n'importe où, pas besoin de se retrouver dans une petite bourgade telle que Arcadia Bay. Mais je compris ce qu'il voulait dire par-là. C'est clair que, comparé à une grande ville où on pouvait se sentir petit et inexistant, les choses étaient assurément différentes dès que l'on quittait ce genre d'endroits.

« Tout allait trop vite à New-York... » soupirais-je en pensant à la foule dans le métro et dans les rues. « C'est pour cela que j'en étais parti. J'avais cru trouver un peu de calme ici...Mais ces histoires de disparitions foutent froid dans le dos ! ».

Un court instant, je repensais à Halloween. Il était probable que Fynn avait disparu au cours de ma soirée. Même si je savais que ce n'était pas de ma faute, que je n'aurais pu surveiller tous les invités, me dire que c'est arrivé sous mon toit me donnait la nausée. Je secouais la tête, me disant que ce n'était pas le moment de plonger dans mes sombres pensées. Et puis, je ne tenais pas particulièrement à ce que Connor le remarque et que je doive tout lui expliquer. Nous venions tout juste de nous rencontrer et ce n'était ni le lieu ni le moment pour en parler. Je lui jetais un coup d’œil discret, me demandant si c'était raisonnable de l'impliquer au même titre que Graziella, qui tout comme moi n'avait pas eue trop le choix.

J'abandonnais mes songes pour me concentrer sur notre conversation. Je ne savais trop quoi répondre à Connor sur le fait qu'il espérait que l'un de ses parents restent aux États-Unis. Je ne voulais surtout pas lui faire de faux-espoirs et c'était peut-être mieux qu'il soit conscient dès le début qu'ils risquaient de partir tous les deux. La chute serait moins douloureuse.

« On a de la marge avant d'être congelé ! » répondis-je au rouquin dans un sourire en l'observant se lever pour réunir tous un tas de flocons dans ses mains, formant un petit tas de poudre blanche. Me demandant ce qu'il comptait faire avec ça, j'accédais néanmoins à sa demande en me levant et tendant mes mains dans lesquelles il y versa son trésor. Amusé, je l'écoutais me dire que je devais considérer cette neige comme de la poudre de cheminette.

« Je ne savais pas que tu étais fan de Harry Potter ! » soufflais-je agréablement surpris, même si le fait qu'il ne soit pas un joueur de football typique aurait du me mettre la puce à l'oreille. Observant le petit tas de neige fondre à toute allure dans mes mains, je décidais d'agir vite. « Heu...Chemin de travers ! » m'écriais-je tout en jetant la neige à mes pieds, qui ne firent rien d'autres hormis mouiller le bout de mes chaussures. Je mimais le feu venir me dévorer le corps afin de me téléporter dans un autre endroit, tout en imitant le son d'une explosion et d'un crépitement. C'était puéril, mais je m'étais bien amusé.

« Mais une question très importante ! Dans quelle maison es-tu ? » demandais-je ensuite au roux en me tournant vers lui d'un air sérieux.

C'est alors que j'aperçus deux trois voitures venir se garer sur le parking de l'école. Si des étudiants sortirent de l'une d'elles, les deux autres restèrent fermer. Tandis que j'attendais la réponse de Connor, je zieutais de loin les deux véhicules, me demandant si l'un d'eux pouvaient être mon taxi.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juin - 20:24
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Il était vrai que personne ne pouvait lire l'avenir pour de bon, ni même savoir si ça se passera bien entre deux personnes. La preuve, les gens se séparaient, divorçaient, et la vie continuait. Les choses étaient comme ci et pas comme ça, et rien ne changerait cela. Bon, c'était certes un peu gamin comme façon de penser, mais je comprenais en tous cas le point de vue de Tyler, qui lui, était réfléchi. Quant à New-York, ça devait être une belle expérience de vie, de vivre dans une grande ville américaine telle que celle-là. Mais je pensais comprendre Tyler lorsqu'il me dit que tout allait trop vite, la ville ce n'est pas calme ou apaisant si on y est pas né, je supposais. Mais Arcadia Bay était plus calme et apaisante justement. Puis il parla des histoires de disparition, ce qui me fit bader légèrement. Si je disparaissais ici et que mes parents partaient, ils n'apprendraient peut-être jamais mon enlèvement. Mais je continuais d'avoir ma théorie sur le sujet.

- Je suis persuadé que ce sont les extra-terrestres qui ont enlevé Rachel et Fynn... mais personne ne semble penser à cette hypothèse.

Puis une fois que je fus levé avec de la neige entre mes mains, Tyler joua le jeu et pris la neige entre ses mains. Il avoua ne pas savoir que j'étais fan de Harry Potter. C'était drôle, on me disait que je ressemblais à Ron quelques fois, et tout comme lui, j'étais chez les gryffons et or. Je souris à mon nouvel ami en regardant la neige tomber à ses pieds, et en le regardant mimer le feu l'enflammer.

- Gryffondor, quelle question ! Et toi ? En tous cas je ne t'imagine pas à Serpentard, mais je me trompe peut-être...

Puis des voitures vinrent se garer sur le parking de l'école, et je vis un homme en sortir. Ce devait être le père de Tyler, je le remarquais en voyant le brun s'agiter un petit peu, comme lorsque l'on repère quelqu'un vers qui on a l'intention d'aller. Je me rapprochais alors de lui avec un sourire.

- Et merci vraiment pour aujourd'hui, tu n'étais pas obligé de m'inviter avec vous ou autre, mais j'apprécie que tu l'aies fait. Je suis content qu'on se soit rencontrés.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP terminés-