Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bang bang you shot me down (Connor)

 :: Les RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 7 Mai - 16:41
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

Entre les disparitions et autres événements étranges qui c'étaient déroulés à Arcadia Bay au cours de ces derniers mois, j'avais grand besoin de relâcher un peu la pression et de m'occuper l'esprit autrement que par l'intermédiaire des cours. J'avais ainsi proposé à un groupe d'amis d'organiser une partie de Paint Ball, ce fameux jeux qui consistait à s'affronter par équipe en s'envoyant de la peinture avec des fausses armes. Il y avait justement à une vingtaine de minutes de la ville en voiture un centre qui proposait d'effectuer des parties de paint ball. Après réservation sur le temps du week-end, je me rendis dans le centre de paint-ball avec mes amis. Nous étions samedi après-midi, c'était un peu couvert. Je doutais qu'il pleuve, mais au moins un soleil écrasant ne nous empêcherait pas de mener à bien la partie.

« Le terrain a l'air ouf ! » fis-je remarquer à mes compagnons en voyant depuis l'accueil le vaste espace vert qui nous attendait.

Nous n'étions pas les seuls à avoir réservé pour l'après-midi. Nous étions au total trois équipes d'une dizaine de joueurs. Tandis que nous étions en train de nous changer après avoir loué des tenues adaptées au jeu, certains de mes amis discutèrent avec d'autres étudiants qui, de ce que je crus comprendre, venait de Blackwell. Parmi eux, je reconnus certains joueurs de l'équipe de foot. J'ignorais s'ils faisaient partis du gratin du bahut, à savoir le Vortex Club, mais je ne pus m'empêcher de froncer des sourcils.

« Je vais leur mettre la pâté ! » me promis-je en tirant sur la fermeture éclair de ma combinaison. Malheureusement, celle-ci était située dans le dos, point pas vraiment stratégique. En plus de ça, elle c'était coincé dans le plis du vêtement. « Fais chier ! » maugréais-je à haute voix en essayant d'atteindre la fermeture. Au moment où j'allais demander à une amie de m'aider, c'est une tout autre personne qui vint à mon secours. « Merci ! » me contentais-je de répondre au rouquin que j'avais aperçu avec les joueurs de foot. Il avait l'air plutôt simplet, mais les sportifs n'étaient pas réputés pour leur intelligence. Toutefois, il ne m'avait pas l'air très musclé.

Sans un mot de plus, je pivotais sur mes pieds pour rejoindre mon groupe. Un homme vint nous présenter alors le jeu et ses règles, nous décrivant méticuleusement ce qui nous attendait sur le terrain, à savoir pas seulement de l'herbe, mais aussi de la boue et la forêt. Par chance, je n'étais pas du genre à avoir peur de me salir. J'étais même plutôt excité à l'idée de pouvoir me couvrir de crasse.

Après son speech, le moniteur nous expliqua que les trois équipes allaient être dispersés à différents endroits sur le terrain, le but étant d'éliminer les joueurs adversaires et récupérer leurs drapeaux. Mon équipe, la bleue, se retrouva dans le petit bois. Nous attendîmes plusieurs longues minutes ici, à réfléchir stratégie. Certains d'entre nous se proposèrent de rester au campement pour surveiller le drapeau, d'autres -dont moi- se proposèrent de partir en tant qu'éclaireur.
Lorsque l'alarme sonna le début de la partie, je me mis au pas de course, courant à travers le bois jusqu'à atteindre l'extrémité. Je me cachais alors derrière un buisson afin d'observer les premiers joueurs débarquer et voir où étaient leurs drapeaux.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mai - 17:43
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Elle lui avait parlé et m'avait appelée dans la soirée. C'était hier. J'avais ainsi appris que mes parents allaient se séparer dès que l'occasion se présenterait de divorcer, c'est-à-dire aussi vite que possible. Ce qui signifiait qu'ils comptaient tous les deux quitter Arcadia Bay et le petit appartement qu'ils louaient, me laissant seul ici, à Blackwell. Cette école et mes camarades, au moins, ne me rejetteraient pas... ou en tous cas pas tous. Les sportifs me trouvaient bizarre, bien que je fasse partie de l'équipe. Ils m'avaient cependant inviter à une partie de paintball pour resserrer les liens de l'équipe. Par chance, il y avait Liam, avec qui je m'entendais bien et qui était aussi dans le club de paranormal avec moi.

- Tu vas voir, c'est super le paintball ! Tu connais les règles en plus maintenant, donc ça ira tout seul ! m'avait-il dit.

J'étais partant, surtout si ça pouvait me changer les idées et prouver aux Bigfoot que j'avais ma place parmi eux. Il y avait également de nombreux membres du Vortex Club de présents, raison de plus pour briller en société et non pas me ramasser royalement. Je ne m'étais jamais senti comme ça auparavant, et je détestais ce sentiment. C'était à ce jour, l'une des pires journées de ma vie. Nous avons loué un minibus pour partir en dehors de la ville, direction le terrain de paintball. Une fois sur place, un homme nous redit les règles du jeu et nous attribua la couleur rouge, ainsi que des tenues à louer pour le jeu. Nous avons payé le prix et avons été enfiler nos tenues. Dans les vestiaires, je repérais un garçon de mon âge sûrement, en train de à enfiler sa tenue. Ni une, ni deux, j'allais l'aider à se tenir prêt. Il avait l'air sympathique, je l'avais déjà vu à Blackwell, nous étions dans la même année de cours visiblement. Nous avons ensuite prit nos drapeaux, direction notre partie du camp. Nous étions trois équipes visiblement, les bleus, les rouges et les jaunes. Heureusement qu'il n'y avait pas de vert, tirer sur une couleur proche de celle des arbres et de la végétation aurait été plus difficile. Enfin, nous étions tous vêtus pareil, mais nous avions des brassards aux bras de la couleur de notre équipe. Combien de temps seulement resteraient-ils de cette couleur ? Une fois les "armes" en mains, nous sommes allés dans notre partie du camp.

- Connor, toi tu vas faire attaquant, ça te changera du terrain hein !

Haha. Hilarant. Mais j'acceptais, même si j'étais plutôt partant pour m'occuper de la défense sur le terrain. Je me dirigeais à l'opposé des autres attaquants, direction l'extrémité du bois. Personne à l'horizon. Je me cachais derrière des arbres, espérant ne pas être dans le champ de tir d'un autre joueur, et je vis un de mes coéquipiers foncer sur une personne et s'acharner à lui tirer dessus, alors que le type était à terre. Pathétique. C'est alors que je repérais une tête dépasser des buissons... je finis par m'aventurer jusqu'à ce dit buisson, arrivant par l'arrière. C'était le garçon que j'avais aidé dans les vestiaires, il était bleu. Enfin, c'était la couleur de son équipe. Je pointais mon arme dans sa direction, ne lui tirant pas encore dessus. Chaque fois que j'essayais de voler, je tombais sans mes ailes, je me sentais si petit...

- Pan, pan.

Le garçon se tourna alors et je tirais sur son haut, avant de sourire en voyant sa tête. J'imaginais que j'avais besoin de toi, et à chaque fois que je te voyais dans mes rêves, je voyais ton visage qui me hantais. Chassant cette pensée parasite de ma tête, je finis par courir dans la direction de l'un de mes coéquipiers, qui venait de tomber à terre, prêt à se faire tirer dessus à son tour. Je le relevais alors d'une main, puis le poussais finalement dans une autre direction pour éviter qu'il ne se prenne la peinture dessus... comme moi.

- Petit joueur !

Décidément, je devais trouver comment m'amuser à ce jeu, sinon j'allais passer mon mauvais karma et ma malchance sur mes coéquipiers.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mai - 18:23
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

Qui aurait cru que je me ferais prendre si vite ? Alors que je m'assurais que la voie était libre, je sentis quelque chose venant s'écraser sur le haut de mon dos. Surpris, je tournais la tête et aperçut le roux qui m'avait aidé à fermer ma fermeture éclair me regarder en souriant, sa fausse arme pointée sur moi. Visiblement satisfait de ma grimace, il s'éclipsa aussi vite qu'il était apparu. « Je ne l'ai même pas entendu arriver... » pensais-je en fronçant des sourcils avant de me relever. Pour une raison que j'ignorais, il ne m'avait pas tiré trois fois de suite dessus, ce qui m'aurait aussitôt éliminé de la partie. Courageux, mais pas téméraire. Non seulement il m'avait pris par l'arrière, mais en plus voilà qui décampait comme un lapin.

J'eus aussitôt fait de le rattraper. Il était en train d'achever des joueurs adversaires qui s'en prenaient à un de ses coéquipiers. Par chance, l'inconnu n'était pas très futé. Après qu'il ait éliminé les joueurs adversaires, je fis de même pour son partenaire qui était en train de se relever. Même si ce n'était pas un coup très glorieux, au moins j'avais attendu qui ne soit plus complètement au sol.
Le roux se tourna dans ma direction et je lui tirai droit sur la poitrine avant de prendre la fuite. Si j'avais vu juste sur sa façon de pensée, il était peut-être déjà sur mes pas.

Je jetais un coup d’œil en arrière, il n'y avait personne. J'avais davantage d'avance que prévu. J'en profitais alors pour me cacher derrière un arbre. J'entendis quelqu'un passer en courant quelques instants après. Était-ce lui ? Je n'en savais rien, n'osant jeter un coup d’œil. Constatant que j'avais le champs libre, je partis dans une toute autre direction, quittant enfin les bois pour me retrouver dans une spacieuse clairière avec des aménagements en bois. En vue des tirs qui fusaient autour de moi, il me paraissait évident qu'un campement ennemi devait se situer dans le secteur.

Évitant soigneusement le combat en me cachant derrière divers murs en bois, éliminant parfois des joueurs adversaires, je tombais nez à nez sur un de mes coéquipiers qui était accroupis dans un coin à l'écart du conflit. Il m'indiqua qu'il avait aperçus un drapeau adversaire, mais qu'il était gardé par deux joueurs. « Tu vas les divertir et j'en profiterai pour m'emparer du drapeau ! » lui ordonnais-je après avoir réfléchis quelques instants à la situation.

Le plan me semblait parfait. Mon partenaire sorti de sa cachette en courant afin d'attirer les deux autres joueurs. Comme je l'avais anticipé, un seul des deux parti à sa poursuite. Je profitais de l'effet de surprise pour éliminer le deuxième avant de me faufiler dans la cachette : une sorte de maison en bois sans toit où était planté en son centre un drapeau rouge. « Par ici la monnaie ! » pensais-je en m'avançant lorsque quelque chose, ou plutôt quelqu'un, se jeta sur moi, me plaquant au sol tout en emprisonnant mes poignets afin de me priver du moindre mouvement. Il me fallut un peu de temps avant de retrouver mes esprits et reconnaître le fichu roux de tout à l'heure. « Tu ne lâches pas l'affaire facilement toi ! » lui lançais-je amusé tout en fronçant les sourcils.

Je tentais un coup de genoux pour me libérer de son emprise, mais j'avais sous-estimé la force du bougre. Pris au piège, j'espérais que mon coéquipier aurait l'intelligence de revenir sur ses pas...Je devais en attendant gagner du temps, pour peu que nous en avions. « Tu comptes rester dans cette position encore longtemps ? » lui demandais-je d'un ton las en réalisant qu'aucun de nous deux n'avaient son arme à porté et que lui comme moi allaient devoir forcément se dégager.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mai - 18:50
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Pas le temps de me sauver que le brun de tout à l'heure m'avait rattrapée et venait de me tirer dessus, avant de prendre la fuite à son tour. Il n'avait pas du apprécier mon tir visiblement. Je décidais alors de le courser, jusqu'à ce que je n'aperçoive un de mes coéquipiers appeler du renfort au camp des rouges. Je partis alors faire demi-tour pour retourner au camp, où l'une des autres équipes - si ce n'était les deux - avait décidé de s'emparer de nos drapeaux plus vite que prévu. Nous avions perdu des soldats à la guerre, aussi je me retrouvais à éliminer deux jaunes cachés derrière des structures en bois - mal cachés d'ailleurs - et je m'assurais bien qu'ils soient éliminés. Une fois fait, je me dirigeais vers le camp, près des drapeaux... jusqu'à ce que je n'aperçoive le brun, de nouveau. Mais qu'est-ce-qu'il faisait là lui ? Il était arrivé par un autre chemin peut-être, ou le même que moi mais pas au même moment. Il ne m'avait visiblement pas vu, aussi j'en profitais pour l'attaquer en le poussant au sol pour le maintenir, les mains sur ses poignets. Je relevais la tête, voyant qu'il avait tiré sur deux de mes coéquipiers, éliminés eux aussi. Il avait la niaque visiblement, c'était le cas de le dire.

- Tu ne lâches pas l'affaire facilement toi !

En effet, je devais vraiment me changer les idées, aussi, je jouais là ma première partie de paintball et j'espérais ne pas faire de connerie. Mais pour le moment, ça avait l'air d'aller... Je m'immobilisais alors, entendant des bruits de pas, oubliant que mon arme était à côté de moi, puisque mes deux mains ne la tenait plus. Je vis discrètement des bleus s'approcher des drapeaux et en piquer un... damn ! Le brun se remit alors à parler, et je me souvins alors que je devais agir.

- J'imagine que dans ce jeu on ne peut pas prendre des otages, comme dans les films ! Sinon tu es déjà dans le mauvais camp mon loulou !

En effet, j'aurai bien aimé demander une rançon (en récupérant une arme ou deux) contre lui. Mais ça ne marchait pas comme ça, et ça n'avait aucun intérêt. Je remarquais aussi que la position dans laquelle nous étions était un peu compromettante pour mes hormones de mâle, aussi je récupérais mon arme et me relevais sans marcher sur le brun, vérifiant discrètement que tout allait bien en bas. Une fois la vérification faite, je le regardais de nouveau, hésitant à lui tirer dessus deux fois encore.

- Si tu veux, on peut se liguer contre les jaunes et aller leur voler les drapeaux... donnant donnant, ton équipe vient de voler un drapeau ici !

C'était une offre comme une autre, à prendre ou à laisser. Je repérais alors un rouge revenir au camp et viser le brun, aussi par réflexe - et durant notre éventuel marché - je le poussais par terre, me prenant la balle de peinture à sa place.

- T'es vraiment trop con Connor ! Tu as pas compris les règles du jeu ?!


Enervé de me faire rabaisser constamment, je finis par tirer deux fois sur mon coéquipier, qui se mit à m'insulter en se dirigeant vers moi pour se venger. Une fois proche de moi, il essaya de me décocher un coup de poing dans le nez, que j'évitais de justesse, avant de m'approcher de lui et de lui donner un coup de boule en plein visage. Un peu étourdi, je me rattrapais à l'armature en bois, avant de reprendre mes esprits et de regarder le brun qui s'était relevé.

- Ou tu veux les drapeaux rouges ? Je peux t'aider à les récupérer. De toutes façons j'ai jamais vraiment aimé mon équipe.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mai - 19:23
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
EDIT: Connor n'est pas doué et a effacé ma réponse donc voici un bref résumé du chef d'oeuvre que j'avais rédigé Sad Bang bang you shot me down (Connor) 2538986687

Tyler accepte de faire équipe avec Connor et, à défaut d'avoir son prénom le surnomme Rookie. Après que Connor ait sonné l'autre joueur de son équipe, lui et Tyler trouve refuge dans les bois. En se mettant en route pour le camp des jaunes, Tyler remarque que son nouveau coéquipier semble préoccupé par quelque chose, mais n'ose pas demander quoi. Le camp des jaunes se situe dans un petit champ avec des bottes de foin qui servent d'abris. Tyler et Connor étudient leur stratégie d'attaque afin de récupérer le drapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mai - 19:57
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Le brun accepta de faire équipe, ce qui m'arrangeait, étant donné la posture dans laquelle je venais de me mettre. Lorsque le bouffon - Logan - se serait relevé, il m'en voudrait certainement et me ferait la peau ou vivre un enfer à Blackwell ou durant les entraînements. C'était même une évidence, à vrai dire. Pourtant, je voulais rester dans l'équipe des Bigfoot, je tenais à ma place au Vortex Club, je voulais tout ça. Je m'y ferais ma place, je trouverai ma place. Je pouvais tenir la distance. Mon nouvel allié me fit comprendre qu'il était temps de se barrer d'ici, et je le suivis, l'arme en mains. Je m'imaginais alors la lever pour le viser... mais je ne risquais pas de faire ça, j'avais des valeurs. Je préférais largement la compagnie de cet inconnu à celle de mes coéquipiers qui me traitaient comme un moins que rien. Comme si le divorce de mes parents et ma solitude actuelle et future ne suffisait et ne suffirait pas... Je pensais également à d'autres personnes, comme Erika que j'avais déjà vu harceler des élèves de notre âge. J'avais vraiment un entourage particulier. Le brun m'indiqua savoir où était le camp des jaunes, aussi je continuais de le suivre, silencieusement. Nous arrivâmes finalement vers un coin ombragé où nous n'étions pas trop visibles par les autres. Je pris appui contre un arbre tandis que le brun m'avoua ne pas savoir si j'étais idiot ou si je le faisais exprès. Je laissais un silence avant de répondre.

- Désolé, je n'ai pas forcément bien compris toutes les règles... c'est pas trop ma journée en fait, et je déteste un peu les gens avec qui je fais équipe. Tu n'as donc aucun souci à te faire quant à une trahison de ma part, même si cette alliance est un peu moins sérieuse à tes yeux qu'aux miens.

J'étais un peu dépité, aussi le coup que j'avais donné m'avait bien secoué. Pourvu que Logan ne me retrouve pas... J'allais passer un sale moment pour rentrer. Si tenté que je puisse rentrer avec l'équipe... personne me prendrait éventuellement parti pour moi, pour que je n'ai pas à me débrouiller pour retourner à Blackwell.

- Attends, comment tu m'as appelé ? Et c'est quoi ton nom au fait ? Moi tu as du entendre, c'est Connor. Enfin, si tu veux m'appeler Rookie, c'est comme tu veux, j'assume ma rousseur !

Je lui adresse un sourire, avant de pousser un soupir, reprenant bien mon arme en mains. On s'éloigne de l'arbre, direction le camp des jaunes.

- Ils vont me le faire payer, c'est bien leur genre. Je suis pas le bienvenu dans l'équipe - les Bigfoot - ni aux Vortex Club d'ailleurs. Comme si ça allait m'empêcher de faire du sport ou d'aller aux soirées... par contre, ils risquent de m'attendre à la fin de la partie et se rattraperont aussi à Blackwell. Tant pis, ça arrive.

Pas que ça ne m'énervait pas ou que je trouvais ça normal, mais je savais que ça allait arriver... aussi j'acceptais un peu à contre coeur, je serai prêt à me battre de toutes façons. Je n'étais pas non plus totalement inoffensif. Nous arrivâmes enfin au camp des jaunes. Il était situé de l'autre côté du campement des rouges. Je me cachais avec le brun derrière les bottes de paille, réfléchissant.

- On est pas dans la même équipe, on a qu'à faire semblant de venir chacun d'un côté, et on fera comme si on allait s'attaquer, sauf qu'on tirera sur les jaunes... tu peux aussi tirer sur des rouges si tu veux d'ailleurs, et moi sur des bleus je pense. Le principal, c'est qu'ils pensent qu'on soit pas arrivés ensemble.

J'attends son avis, puis je m'éloigne de lui pour aller vers la gauche. Une fois prêts, on s'envoie un signal, fonçant vers les drapeaux. Je tire sur un bleu qui s'apprête à me tirer dessus, l'éliminant du jeu. Je le vois à sa tête, ne pouvant deviner qu'il a reçu ses trois coups. Je me roule ensuite par terre pour aller derrière une botte de foin, voyant un rouge partir avec le drapeau des jaunes, avant de se faire tirer dessus par un jaune. Je fonce alors, attrapant le drapeau in extremis, et fonçant vers le brun, posant le drapeau entre nous. Je tire alors toutes mes munitions possibles sur les joueurs jaunes restants, mais je me prends la troisième balle de peinture. Je tends alors le drapeau au garçon à côté de moi.

- Fonce ! On se retrouve dans les vestiaires si tu veux, sauf si tu pars avant.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 0:18
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

« Oh mais je ne me faisais pas de soucis pour ça ! » pouffais-je en méditant sur ce qu'il venait de me dire « Si tu n'aimes pas ces personnes là pourquoi tu traînes avec eux alors ? Il y a pleins de personnes cool à Blackwell -comme moi par exemple-, tu pourrais tout à fait avoir d'autres fréquentations ! ». D'autant plus que Connor me semblait plutôt sociable, donc j'avais du mal à voir où était le souci. Ou bien il tenait absolument à se faire accepter par les débiles du Vortex Club, auquel cas il baisserait dans mon estime. Cependant il contredit ma pensée en m'avouant qu'il n'était pas dans leurs bonnes grâces, ce qui me rassura.

« Si jamais ils viennent t'embêter je viendrais leur casser les dents avec mes amies Graziella et Violet ! » lui dis-je en affichant un grand sourire réconfortant « Si c'est ça qui te préoccupe, il n'y a pas de raison d'être dépité ! ». Il réagit tardivement au petit surnom que je lui avais trouvé, ce qui me fit rire.

« En effet j'avais entendu l'autre abrutis t'appeler...Mais je continuerai quand même de t'appeler Rookie ! Moi c'est Tyler ! »

Ne faire les présentations que maintenant, d'autant plus à la lisière du camp ennemi, était totalement loufoque. Mais notre rencontre et ce partenariat l'était aussi, donc pourquoi pas continuer sur notre lancée.

Connor se concentra à nouveau sur le jeu, me poussant à faire de même par la même occasion. Le champ n'était pas bien vaste, mais les bottes de foin nous couvraient la vue. Cela allait être difficile de progresser tout en anticipant une quelconque attaque. N'ayant pas réellement d'idées, j'écoutais ce qu'avait à dire Connor et le rouquin avait plus d'un tour dans son sac. « Ce n'est pas con ! » avouais-je en feignant une grimace pour l'embêter comme si cela m'avait demandé tous les efforts du monde pour complimenter son esprit.

Il commença alors à s'éloigner sur la gauche et je fis de même sur la droite. J'avais beau être calme, la pression d'une éventuelle attaque provoqua une accélération de mon rythme cardiaque. Tandis que mon cœur tambourinait contre ma poitrine, j'avançais lentement, les sens aux aguets. On finit par apercevoir au loin le fameux drapeau. Un regard, puis nous étions lancés.

Par chance, je n'eus pas à tirer sur un membre de mon équipe, n'ayant affaire seulement à des jaunes ou des rouges. J'eus du mal à me concentrer à la fois sur mes tirs et sur l'avancé de Connor. Mais le roux sembla très bien se débrouiller. Il avait les deux drapeaux en main lorsque l'ultime balle de peinture le toucha. Les circonstances auraient été autre, je lui aurais dit de les garder afin que ses coéquipiers ne l'embête pas trop. L'animateur du jeu vint à notre rencontre et, constatant que j'avais les drapeaux en main, siffla pour annoncer la fin du jeu et déclarer les bleus vainqueurs, mais je l'interrompis avant qu'il ne puisse le faire.

« A vrai dire...On lui a tiré dessus après qu'il ait récupéré les drapeaux. Donc techniquement c'est les rouges qui ont gagnés ! »

L'employé me dévisagea d'un air las, se demandant pourquoi je faisais autant de manière alors que j'avais gagné. Voyant bien que je ne lâcherais pas l'affaire, il modifia la sentence.

- L'équipe rouge a gagnée ! Cria-t-il.

Je sentais bien le regard de Connor qui pesait sur moi. Le roux devait s'interroger sur ce revers de situation. Fuyant son regard, je me tournais vers mon équipe qui commençait alors à arriver. « Désolé les gars, ça sera pour la prochaine fois ! » leur dis-je en haussant des épaules tout en souriant. Par chance, ils s'étaient amusés et ne se préoccupèrent pas vraiment de notre défaite. L'un d'eux proposa que l'on aille tout de même se boire un pot pour conclure cette après-midi. J'acquiesçais et on regagna les vestiaires.

En sortant de ces-derniers, j'aperçus le fameux Logan qui était en train de parler avec Connor. Visiblement, la victoire ne semblait pas lui avoir fait oublié le petit incident. Après avoir rendu mes affaires, je partis droit sur les deux sportifs afin de tirer sur la manche de Connor et lui dire« Hey au fait tu as fini ton exo de science ? Parce que j'ai pas bien compris la formule la... ». Il en fallut peu pour éloigner Logan. Satisfait, je m'arrêtais de parler et tourna à nouveau la tête vers mon interlocuteur. « On va boire un verre, ça te dit ? Comme ça tu ne seras pas obligé de partir avec tes...amis. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 13:43
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Tyler avait raison, je n'étais pas obligé de rester avec ces gens-là. Mais jusqu'ici je n'avais pas trouvé masse d'amis... j'avais bien Reith ou des connaissances, notamment du club de paranormal, bien que nous soyons bien peu. J'avais évidemment Sylvanus, mais il n'était pas à Blackwell. Peut-être que rester à Blackwell réduisait mes amitiés. Quoi que je connaissais aussi Alec là-bas, et Mallory en dehors des murs de l'établissement. Chaque relation que j'avais avec ces personnes était bien différente. Il y avait Violet aussi. C'est alors que Tyler en parla, d'elle et de Graziella. Je ne connaissais la deuxième que de nom, mais je connaissais bien Violet, elle était très gentille, et douce. Cependant, non, ça ne me préoccupait pas autant que le reste. Je n'en parlais pas, mais je préférais rester un peu dans le jeu, évitant de déballer ma vie sur le terrain. Etait-ce vraiment un secret que mes parents divorcent ? Je n'en avais pas la moindre idée. Probablement pas, mais je préférais que personne de mon entourage ne le sache. Néanmoins, Tyler n'était pas encore tout à fait de mon entourage... peut-être que je pouvais lui faire confiance ? Je savais que j'en parlerai aussi à Sylvanus, mais pas tout de suite. Je devais d'abord encaisser le divorce. Je fus ramené à la réalité quand l'animateur du paintball arriva vers nous, après avoir sifflé. Il allait déclarer l'équipe bleue vainqueur lorsque Tyler le coupa pour lui dire que j'avais récupéré les drapeaux. Ce qui était faux, mais visiblement mon équipe avait déjà le drapeau de l'équipe bleue, puisque l'animateur finit par approuver, me déclarant vainqueur, moi et mon équipe. Je dévisageai Tyler sans le réaliser, avant qu'il ne se dirige vers son équipe pour s'excuser. Mes coéquipiers finirent par arriver - sauf Logan visiblement - et me portèrent sur leurs épaules pour me féliciter, moi et mon coéquipier qui avait le drapeau bleu. Je lançais un regard en direction du brun avant de disparaître, transporté jusqu'aux vestiaires par mes camarades. Les rouges voulaient fêter la victoire en organisant une soirée en notre honneur, mais je n'avais pas tellement envie qu'ils apprennent pour Logan et moi, et que je me retrouve engagé dans une bagarre avec lui. Je n'étais pas d'humeur à me battre. Nous finîmes par aller dehors, et je vis Logan me foncer dessus, commençant à se plaindre de mon comportement, me disant qu'il allait me reporter au coach et me faire virer du Vortex Club... Par chance, Tyler vint me demander, devant mes coéquipiers, de l'aide pour son devoir de sciences. Je fronçais les sourcils, avant de soupirer, faisant comme si ça m'embêtait de l'aider, pour faire bonne figure. Une fois qu'ils eurent compris que je ne viendrais pas avec eux, ils se lassèrent de moi et allèrent faire la fête au porteur du drapeau bleu de mon équipe. Logan quant à lui se détourna de moi, énervé.

- C'est que partie remise, l'abruti.

Je regardais alors le brun avec un sourire.

- Avec plaisir, merci. ça m'évitera de devoir faire mal à la gueule d'ange, et à ce qu'il n'abîme ma superbe. Enfin, je crois que ça se dit comme ça... ou pas. Bref, oui je veux bien !

Sentant que j'allais faire rire le brun, je l'agrippais par le cou - doucement - et lui ébouriffais les cheveux, comme pour me venger en avance, et pour le taquiner aussi.

- Ne t'avise pas de rire de mon bon parler anglais toi !

Je fis exprès de parler mal, pour pouvoir le chaparder un peu. Je finis par suivre Tyler et ses coéquipiers vers l'une des voitures avec laquelle ils étaient venus, direction la ville. J'étais assis derrière avec Tyler, et après avoir discuté un peu avec le conducteur et le type côté passager, je me tournais vers mon - visiblement - nouvel ami.

- Tu as de la chance, tes potes sont cool ! Et quant à ce que tu me disais tout à l'heure, je reste avec eux car j'aime vraiment le football et les soirées du Vortex Club... même si ils me font comprendre que je n'ai ma place ni dans l'un, ni dans l'autre. Il ne manquerait plus qu'ils ne décident à ma place de ce que je dois faire.

Je fis un clin d'oeil à Tyler pour appuyer mes dires, puis je m'enfonçais un peu dans mon siège, profitant de la bonne ambiance qui régnait dans la voiture. ça changeait de celle des sportifs, ne parlant quasiment que de filles et de sexe, ou bien de se bourrer la gueule ou consommer de la drogue. D'ailleurs Nathan avait du en apporter à coup sûr. Il était un peu détestable, mais je ne le détestais pas pour autant.

- Vos conversations changent des nôtres en tous cas... ça ne parle pas que des cheerleaders et de boire ! Même si boire semble une bonne chose là tout de suite, surtout après cette partie de paintball.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 23:05
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur

Connor & Tyler

« Bah vas-y étrangle moi tant que tu y es ! » Grognais-je dans un sourire, ne me défendant pas pour autant. Le rouquin avait l'air soulagé que je lui ai offert une sortie de secours, ce qui me fit plaisir. On rejoignit le reste de mon groupe qui jeta un regard intrigué sur le nouveau venu. « Les gars, voici Connor ! Connor...les gars ! Les gars, dites bonjour à Connor ! - Bonjour Connor ! ». Les présentations faites, je montais à l'arrière d'une voiture en compagnie de ce-dernier, me mettant au milieu pour ne pas qu'il se sente gêné d'être au centre de l'intention, ce qui ne semblait même pas le préoccuper puisqu'il discuta quelques instants avec les autres passagers, me confirmant ainsi qu'il était d'une nature sociable.

« Mouais...Parfois il m'arrive d'en douter ! » répondis-je vis-à-vis du fait qu'il trouvait mes potes cool, tout en roulant des yeux vers la fille sur ma gauche qui me donna un gentil coup de coude en guise de remerciement. « Malgré tout ce que l'on peut penser du Vortex Club, il faut avouer qu'ils savent organiser des fêtes... » dis-je ensuite en repensant je ne sais pourquoi à celle où j'avais rencontré Graziella. Je méditais sur les paroles de Connor qui me racontait supporter tout ceci simplement parce qu'il aimait le football. Je devais reconnaître qu'il avait du cran, car j'aurais sans doute abandonné depuis longtemps si j'avais été lui.

Je ricanais en osant même pas imaginer de quoi une bande de sportif en chaleur pouvait bien causer. « J'ai la gorge sèche ! » me contentais-je de répondre en me frottant celle-ci pour appuyer mes dires. Heureusement, le pub le plus proche n'était pas trop loin. C'était des irlandais qui avaient ouverts l'établissement et la chaleureuse ambiance nous transportait tout droit en Irlande dès que l'on franchissait le pas de la porte.

« Tu prends quoi ? » demandais-je à Connor tout en zieutant la carte des boissons, ne sachant s'il prenait de l'alcool ou un soft. Si certains du groupe, dont moi, jetèrent leur dévolue sur une bonne bière bien fraîche, ceux qui conduisaient prirent des virgins cocktail ou des sodas. A cette heure-ci, il n'y avait pas forcément beaucoup de clientèle, ce qui nous permit de nous installer tranquillement à une table au fond de la pièce. Prenant place sur la banquette en cuir avec Connor, j'attendis que nous ayons tous nos boissons pour trinquer. « A nous ! Même si nous avons perdus... » plaisantais-je avant de boire une longue gorgée.

Les discussions commencèrent à fuser autour de la table et j'avais le cerveau bien trop ramollis par l'effort de l'après-midi pour toutes les écouter. La tête accoudé sur mon poing, j'inclinais la tête en direction de Connor afin de m'assurer qu'il ne s'embêtait pas. Son regard croisa le mien, m'obligeant à parler histoire qu'il ne se mette pas à penser que j'étais en train de le mâter « Donc tu aimes le foot, hein ? Il faudra que je vienne au prochain match des Big Foot pour voir comment tu t'en sors sur le terrain ! ». Pour ma part, je n'aimais pas du tout le football, mais voir un match en vrai n'avait rien à voir avec en voir un derrière un écran de télévision. Et puis, j'aimais l'ambiance festive qu'il y avait dans les tribunes.

Galway Girl de Ed Sheeran commença à passer en bruit de fond, ce qui me fit sourire étant donné que lui et Connor étaient roux. Mais il devait avoir l'habitude qu'on blague la-dessus, donc je me contentais de plaisanter dans mon moi intérieur. « Je ne sais même pas quel cursus tu fais. Tu penses continuer le foot après Blackwell ou t'orienter sur autre chose ? » demandais-je ensuite, conscient que mes questions étaient assez bateau.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 23:32
Invité
Invité
Anonymous

Connor & Tyler

Nous arrivâmes enfin à destination. Il s'agissait d'une sorte de pub irlandais, ou en tous cas qui se voulait être irlandais. J'étais déjà allé en Irlande lorsque je vivais en Grande Bretagne, et j'avais déjà vu les pubs de là-bas. Ils étaient similaires évidemment, l'ambiance et les accents en moins cependant. Tyler se plaignit d'avoir la gorge sèche, et maintenant qu'il en parlait, je réalisais que j'avais moi aussi soif. Il me demanda ce que je comptais prendre, aussi je regardais la carte.

- Pour moi ce sera un monaco ! Et toi ?

Visiblement, il était parti pour prendre une bière, tout comme ses amis. Ceux-ci avaient l'air particulièrement gentils, ce qui faisait du bien au moral. J'oubliais presque mes problèmes, ce qui me soulagea un peu. Nous allâmes nous installer à une table au fond du pub, et nous trinquâmes à la défaite des bleus et victoire des rouges, dans mon cas. Je ne fis pas la remarque bien évidemment, mais j'affichais un petit sourire en coin. Je portais ensuite la boisson à mes lèvres et en bus quelques gorgées. Qu'est-ce-que ça faisait du bien de boire une bonne boisson bien fraîche...

- A nous !

Je regardais Tyler en souriant, puis me tournais vers la fille à mes côtés. Elle était apparemment fana des roux et voulait en savoir plus sur mes origines, si mes parents étaient roux, d'où je venais, etc. Je pensais surtout qu'elle était intéressée par moi et cherchais à se rapprocher de moi. Elle n'était pas vilaine, mais la conversation tournait surtout en rond, aussi je finis par regarder dans la direction de Tyler, et je vis qu'il m'observait déjà. J'avais peut-être fait une connerie et il allait se moquer de moi ? Visiblement non.

- On peut dire ça oui, même si je dois décevoir ma famille anglaise... mais je n'y peux rien, le Super Bowl, tout ça, ça m'a toujours fait rêver. Pas toi ? Et volontiers pour le prochain match ! Il aura lieu dans deux semaines normalement. Puis à ce que j'ai vu, il y a de bons trucs à manger et boire sur place, tu ne seras pas venu pour rien si jamais tu penses t'ennuyer !

Alors que je pris un moment pour boire, j'entendis soudain la douce voix de Ed Sheeran raisonner dans mes oreilles. L'oreille aux aguets, je me redressais sur le siège de cuir, prêt à me lever... lorsque Tyler me posa une question. Je me tournais vers lui avec un sourire.

- Je suis en sciences. Tu es en quoi toi ? Lettres ou arts je suppose du coup... on a déjà du avoir des cours en commun j'imagine. Pour le football, c'est plutôt une passion, un hobbie. Mes ambitions vont plutôt à la recherche sur les extraterrestres. Tu aimerais faire quoi toi ?

Ne réalisant pas que Tyler allait certainement me prendre pour un dingue, je continuais de sourire, demeurant très sérieux quant à mes ambitions. Au cas où il ne me croirait pas, je dézippais mon pull pour lui montrer un tee-shirt avec la tête d'un alien dessus.

- C'est pas des conneries, j'y crois vraiment pour ma part. Je sais qu'on est pas seuls.

C'était une évidence à mes yeux même. Mais avant toute chose, je devais faire quelque chose... aussi je me levais et allais vers un coin tranquille pour danser sur la chanson, en reprenant la danse irlandaise du clip. J'avais de la famille irlandaise, aussi j'avais appris à danser cette danse celtique. Je fus rejoins par deux types du groupe qui décidèrent de danser avec moi, aussi je leur appris les pas et dansais avec eux volontiers, avec un grand sourire. Oubliant vraiment le divorce de mes parents, je profitais de ce moment pour décompresser un bon coup et relâcher la pression. Finalement, je tirais Tyler par la main pour qu'il nous rejoigne. Voyant qu'il ne savait pas trop où se mettre, je me mis à rire.

- Tu aimes bien le clip vidéo de cette chanson ?

Après avoir son approbation légèrement méfiante, je le pris par la main et fis signe aux autres qu'on revenait. Puis je le conduisis à l'extérieur du pub, direction les petits commerces alentours, en continuant d'avoir la musique en tête quelques instants. Au bout d'un moment, je finis par arrêter de "courir" pour me tourner vers Tyler.

- Bon ok, ça fait pas pareil sans la musique et les filles dans la rue et tout...

Je finis par me mettre à rire en voyant la tête de Tyler. Il n'avait pas du comprendre ce qui lui arrivait. Je me rapprochais de lui en souriant.

- Tu ne pensais pas que la journée prendrait cette tournure, avoue !

1. Tyler vient
2. Tyler ne vient pas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP terminés-