Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

See the way our horizons meet (Dana)

 :: Les RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 26 Fév - 23:33
Invité
Invité
Anonymous
Les flocons de neige tombaient maintenant depuis quelques heures. Une fine couche de neige recouvrait le sol et le sommet de ma voiture. J'attendais devant celle-ci, avant de me souvenir que Dana me rejoignait au restaurant... Après avoir passé dix minutes à attendre inutilement, je me mis en voiture et démarrais, direction le Two Whales. C'était 20h05, j'étais donc déjà en retard... je n'aurai qu'à mettre ça sur le compte de la voiture qui avait du mal à démarrer au cas où. Une fois arrivé, je garai le véhicule et sorti en direction du diner, attendant Dana devant les marches. Elle arriva au bout de quelques minutes, plus belle que jamais - quoi qu'elle était toujours belle - aussi je fis une petite révérence lorsqu'elle s'approcha, et lui fit même un baise main. La galanterie n'était pas morte, non !

« Bien le bonsoir, gente demoiselle ! Viens, on rentre avant que l'on soit recouverts de neige. »

Je lui ouvris la porte et la laissais passer, puis rentrais à mon tour, me secouant légèrement les cheveux pour faire tomber quelques flocons - enfin, sécher sur ma tête - de mon crâne. Je me dirigeais ensuite vers une table, puis pris place face à la belle cheerleadeuse. Je l'observai en souriant quelques instants, silencieux. Elle était bien là, il n'y avait pas d'avortement, pas de drame, pas de dispute, pas de petit-ami, pas de soirée autour de nous, pas de dérangement possible à première vue, et pas de pleurs ou de crise de larmes, ni même de jambes cassées. C'était peut-être la première fois qu'on était comme ça, vraiment biens, dans l'instant présent, et qu'on était là. Ensemble.

« Je t'a déjà dit que tu étais belle ? Car tu l'es. Je pourrais rester là à te regarder sans parler, si ce n'était pas aussi creepy que ça en a l'air. »

Je me mis à rire en imaginant la scène, presque coupé par l'apparition de Joyce. Je regardais Dana, la laissant commander la première, puis pris ma commande à mon tour. Lorsque la serveuse fut partie, je reposais mon regard sur elle.

« Alors, jusqu'ici je t'apporte la neige et le Two Whales, un endroit au chaud pour te protéger du froid ! Comme les mâles le font dans la nature pour protéger les femelles... ça veut dire que j'assure, non ? Tu ne regrettes pas du tout de me laisser contrôler un peu la soirée, avoue ! »
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Fév - 23:33
Admin
Tobanga
Messages : 225
Localisation : Près des dortoirs Prescott
Emploi/loisirs : Totem
Humeur : Spirituelle
Voir le profil de l'utilisateur http://lifeisstrange.forumactif.com
Le membre 'Trevor Yard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le temps' :
See the way our horizons meet (Dana) Flvc
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Mar - 15:35
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Il avait été difficile de croire qu’il se mettrai à neiger aujourd’hui, vu le temps qu’il faisait hier. Mais je serais une mauvaise scientifique si je disais que c’était chose impossible. Il devait forcément y avoir une explication à tout cela. Puis après tout, l’hiver n’était pas fini, donc ce n’était pas si étrange non plus. Tout ce qui m’embêtait avec une telle météo, c’est qu’il était plus difficile de bien s’habiller pour un rendez-vous sans être prête à mourir de froid. Et non, je n’étais pas prête pour ça. Alors il faudrait que Trevor soit tolérant. Mais il n’était pas question que je me découvre trop et risque de tomber malade. J’avais déjà un poignet toujours fragile, pas la peine d’en rajouter.

Cela ne m’avait pas empêcher de passer des heures à choisir une tenue et des heures à m’occuper de mes cheveux et de mon maquillage. Comme quoi, certaines choses ne changeraient jamais. Mais je n’étais pas en retard pour autant. Ce n’était pas mon genre voyons. Je faisais toujours en sorte de bien calculer mon coup. Ainsi, une fois mes bottes et mon manteau le plus chaud enfilés, je me rendis au Two Whales où j’avais rendez-vous avec Trevor. J’étais un peu anxieuse, parce que je n’avais absolument rien planifié de cette soirée. J’avais remis toutes responsabilités au skateur. Ca avait quelque chose d’excitant, mais aussi de très stressant pour une personne comme moi qui aime tout avoir sous contrôle.

Le jeune homme était déjà là et m’attendait plus ou moins patiemment devant le diner. J’accélérai mes pas pour le rejoindre rapidement en souriant. A peine arrivée sa hauteur, Trevor fit une petite révérence et enchaîna avec un baise-main très théâtrale, qui me firent bien rire. Cette soirée commençait bien.

- Avec plaisir !

Je suivis Trevor à l’intérieur. Loin de moi l’envie de rester trop longtemps sous la neige, même si le spectacle des flocons qui tombaient était très joli. Je préférais nettement regarder ça au chaud par la fenêtre pour le moment.

- Je crois que tu me l’as déjà dit… Un cinquantaine de fois, mais aujourd’hui c’est la première alors… Merci Trevor ! Et oui, s’il te plait, ne reste pas juste à me regarder sans parler, tu n’as plus à passer pour un mec creepy en imaginant mille plan diabolique pour te débarrasser de Logan.

Je me mis à rire légèrement, et c’est à cette instant que Joyce vint prendre nos commande. Le choix ne fut pas très compliqué. A force de venir au Two Whales, j’en connaissais la carte par coeur, certes, je la regardais quand même toujours, dans le doute. Mais je savais ce que je voulais.

- Si tu comptes tout basé sur ce que les mâles sont censé faire pour prendre soin des femelles, je vais peut-être rapidement regretter, Trevor. J’espère quand même que tu as un peu plus d’estime pour moi qu’un animal.

T’es un peu dure Dana. Tu sais que Trevor n’est pas comme ça. Et t’es sortie avec Logan, tu n’as rien à dire jeune fille. Mais c’était plus fort que moi, si on me provoquait avec ce genre de choses aussi… C’était facile de me lancer dans des débats engagés.

- Désolé, je m’emporte facilement… Je… Non pour le moment tu te débrouilles parfaitement !


Pour me faire pardonner je souris à mon interlocuteur et allai même jusqu’à attraper sa main pour la serre un peu dans la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Avr - 18:55
Invité
Invité
Anonymous
Ah, elle s'était donc doutée que j'avais bien imaginé "quelques" plans pour "me" débarrasser de Logan... enfin, la débarrasser de ce malotru ! J'étais un véritable gentleman enfin. Après avoir prit sa commande, elle me répondit un peu plus froidement, vis-à-vis de ma remarque sur le règne animal, en quelques sortes. Oups. C'était simplement de l'humour à vrai dire, je ne pensais pas qu'elle réagirait sur ce ton... Je me contentais alors de prendre ma commande à mon tour, vexé qu'elle se fasse aussi rapidement une image pareille de moi. Elle était donc susceptible. Faire attention à ce que je compte dire dans les prochaines minutes, voire heures si je peux tenir jusque là. Elle se rattrapa d'un coup en s'excusant, et m'adressa un sourire avant de me prendre la main. Bon... il ne m'en fallait pas beaucoup venant d'elle pour que je me mette à sourire à mon tour et que j'ai un air un peu béat. Bêta plutôt même.

« C'était de l'humour, ne t'en fais pas. Je ne te rabaisserais pas vraiment à dire que tu es un animal. Même si théoriquement, nous en sommes tous... Mais n'abordons pas ce sujet, si tu veux bien. Allons plutôt s'assoir, j'ai une meilleure idée ! »

J'attirais doucement Dana vers moi, puis allais m'installer avec elle près d'une fenêtre où l'on pouvait voir la neige dehors. Je relâchais sa main un instant, sortis mon téléphone, et je lui fis un nouveau sourire.

« Une petite photo devant la neige ? »

Sans trop attendre de réponse, je mis le téléphone entre nous, assez espacé de nos visages, et pris une photo de nous deux devant le "paysage" enneigé du diner. Je lui montrais ensuite la photo, m'attendant presque à ce qu'elle râle un petit peu pour en refaire une ou que j'efface celle-ci. Les filles étaient des personnes compliquées à comprendre. Un garçon prendrait n'importe quelle photo, et grimacerait bien volontiers devant un appareil sans même regarder la tête qu'il tire sur le cliché. Mais nous étions plus idiots que les filles, alors cela devait s'expliquer de la sorte. Enfin, je me comprends.

« Au fait, ça va mieux ton poignet ? ou ton bras, je ne me souviens plus exactement, désolé... c'est pas trop dur pour les entraînements de cheerleaders ? »

Moi mon entorse était partie, il fallait juste que je me calme un peu sur le skateboard avec les plaques de verglas dehors. J'étais fou de skate, mais pas fou tout court au point de vouloir porter un plâtre pendant des semaines, voire des mois... une chute est trop vite arrivée avec la neige. La pluie, elle, n'est pas dérangeante. Pas plus que le vent. Je vis sa main sur la table et en profitais pour la saisir, doucement, jouant avec ses doigts.

« Oh, et tu savais que Samuel allait organiser une soirée dans la forêt d'Arcadia Bay, pour initier les non initiés à son club de paranormal ? Je crois qu'il veut partir à la recherche de Bigfoot... »
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Mai - 13:06
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Pauvre Trevor, ce rendez-vous venait à peine de commencer que je râlais déjà. D’un sens, il n’avait pas tort, quelle genre de scientifique je ferais si je refusais d’admettre que nous étions tous, au moins biologiquement, des animaux. Heureusement, il ne s’en formalisa pas plus que ça et proposa qu’on aille s’asseoir. Je suivis donc le skatteur sans broncher et m’installai à une table proche de la fenêtre. Je laissais Trevor s’approcher de moi. Après tout, je n’avais plus de raison de le repousser à présent.

Je ne pensais pas Trevor adepte des selfies. Mais je ne pouvais pas refuser ça ! Voyons, je suis une jeune de mon époque. Et j’aimais bien garder des souvenir. Surtout que ce n’était pas tous les ans qu’il neigeait de la sorte à Arcadia Bay. Ce phénomène était étrange d’ailleurs. Il faisait tellement beau hier, d’un point de vu météorologique, ce changement soudain ne faisait aucun sens. Bref, Trevor pris une photo de nous et me la montra après :

- Cette tête que j’ai… Attends, on en fait une autre ?


Non, je ne laissais pas le choix au jeune homme. Je réarrangeai mes cheveux et attrapais son bras pour lever l’appareil et prendre un second selfie. Que voulez-vous, il m’avait prise par surprise pour le premier aussi ! Il devait bien s’attendre à ce que je demande une reprise de photo !

- C’est déjà un peu mieux ! Tu me l’enverras hein ?


Je lui adressais un grand sourire. Je n’avais sans doute pas besoin d’essayer de le soudoyer de la sorte. Il avait sans doute déjà prévu de m’envoyer la photo. Et une fois cela fait, il entama la conversation. Je levais mon poignet pour lui montrer le résultat :

- C’était le poignet, oui. J’ai encore l’atèle pour le moment, mais ça va beaucoup mieux, c’est juste une précaution pour le moment, parce qu’il est un peu fragile encore. Ce serait bête de le casser. Et du coup, pour les entraînements, je suis obligée d’être un peu à l’écart. C’est rageant. Je me sens encore plus comme une dictatrice du coup, à être dans mon coin et hurler des ordres… Et toi ? Ca va mieux ?


Je me mis à rire. Mais c’est vrai que c’était un peu l’idée que ça donnait. Si quelqu’un rentrait dans la salle en pleine entraînement, il pourrait se demander si c’est bien un entraînement de cheerleading ou bien une armée en préparation. Si vous voulez mon avis, la ligne entre les deux était assez fine, même si on avait encore jamais vu de militaire se battre avec des pompons, ça ne saurait tarder.

Je regardais Trevor attraper doucement ma main sur la table avec un petit sourire, mais ne fit pas de commentaire. J’en profitais pour me rapprocher un peu de lui aussi.

- Bigfoot ? Sérieusement ? Je savais que notre concierge était bizarre, mais… Il n’empêche je serais curieuse de savoir à quoi ressemble les réunions de leur club. Ca doit être quelque chose.

Je me mit à rire, moqueuse ? Mmh, c’est possible. J’avais beau être ouverte d’esprit, il était difficile de ne pas voir le club de surnaturel comme une bande de geek obsédés par les aliens. C’était presque à se demander si ce n’était pas une secte plus qu’un club. Mais pour connaître certains de leur membres, je savais qu’ils n’étaient pas des fanatiques qui faisaient des sacrifices à la pleine lune non plus. Je jetais un coup d’oeil par la fenêtre.

- C’est tout de même étrange. On ne devrait plus avoir de neige à cette période de l’année. Tu crois que c’est le réchauffement climatique qui est fucked up à ce point ?

J’avais des doutes. Pour avoir étudié un peu la chose, certes, nous allions connaître des dérèglements climatiques, mais pas à ce point. Et pas aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP abandonnés-