Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Give me a hand... please? feat. Reith

 :: CAMPUS BLACKWELL :: Piscine :: Vortex Club Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 16 Jan - 1:18
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Fichu poignet. Il fallait vraiment que ce dernier me lâche juste avant cette soirée hein ? Cette nouvelle année commençait bien tient. Bon, certes, je ne m’étais pas réveillée comme ça non plus. Si j’avais été un peu plus prudente pendant les derniers entraînements, je n’aurais pas à porter cette fichue atèle qui entravait mes mouvements. Jusque là, je m’en sortais bien. Cependant, c’était mon poignet droit avait trinqué et j’étais droitière…. Je vous laisse faire le calcul.

Pour les cours, il me suffisait d’utiliser mon ordinateur, ce n’était pas un problème. Mais comment vouliez vous que j’aménage toute cette soirée toute seule ? Je n’avais réussi à recruter personne. Assez incroyable, je sais et ça me tapait un peu sur les nerfs aussi, je doit bien vous l’accorder. C’était totalement injuste. Je n’étais pas la seule membre du Vortex Club tout de même ! Alors pourquoi c’était à moi de me charger de tout ça hein ? Habituellement, oui, j’adorais organiser des soirées, mais quand il s’agissait de faire les affiches, prévenir tout le monde, s’assurer qu’on aurait, musique, boissons et nourriture en quantité conséquente.

Je sais qu’installer la salle faisait partie de l’organisation et ça ne me dérangeait pas de le faire. Mais pas toute seule, avec une seule main, alors que la soirée était le jour même ! De toute façon, c’est sûr je ne pouvais pas porter tous les cartons de bouteilles commandées toute seule. Alors je quittais la piscine, pour trouver des bras en plus. Dehors, mon regard tomba sur un grand blond, qui, je savais pour sûr, faisait partis du Vortex Club. Il ne semblait pas occupé. Et s’il l’était… Et bien ce n’était pas mon problème ! Je m’approchais de lui avec mon plus beau sourire.

- Salut ! Reith c’est ça ? Tu pourrais me filer un coup de main à la piscine ? J’avais envoyé un message dans le groupe pour demander de l’aide hier, mais visiblement tout le monde m’a gracieusement ignorer. Donc, je veux bien qu’on fasse une soirée ce soir. Mais je vais pas pouvoir installer tout le matos toute seule…

Je sais, j’avais commencé gentiment, mais ça devait se sentir que j’étais agacée et que clairement, je ne lui laissais pas le choix. Si Reith me disait non, et bien je crois que tout le monde pourrait s’asseoir sur l’événement de ce soir. Je ne connaissais pas très bien Reith. Nous n’avions eu que très peu d’occasion de discuter tous les deux. Cependant, j’espérais qu’il comprenait le message que je voulais lui faire passer.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Jan - 18:28
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 85
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Affalé sur un banc, Reith lisait pensivement le journal de l'établissement. Les photos qui s'y trouvaient lui plaisait énormément, mais évidement il oubliait de regarder qui les avait faite. Alors que ses yeux dévalaient les pages sans vraiment les lire, il entendit une voix non loin de lui qui semblait s'adresser à lui. Il leva alors les yeux vers la fille dont il connaissait vaguement la voix.

Elle était au Vortex Club et était même la plus active, alors que Reith laissant souvent les autres organiser alors qu’il s’occupait à acheter deux ou trois paquets de chips. Il venait aussi rarement au réunion organisé par le Vortex, et d’ailleurs c’était sûrement elle qui les organisait le plus souvent. Oups. Reith se contenta alors de lui adresser un large sourire, malgré le ton un peu agacé de son interlocutrice. Il se permit en plus de cela de la détailler brièvement des yeux. C’était peut-être bien la première fois qu’elle lui adressait réellement la parole.

- Ouais Reith c’est mon nom. Répondit-il tout en se levant, pour éviter d’être contraint de se tordre le cou pour la regarder. J’ai oublié de faire charger mon portable hier, j’aurai réagi sinon.

Pas sûr. Il l’aurait sûrement ignoré, faisant comme si de rien était. Elle finissait par toujours réussir à les organiser, ces soirées. Son regard coula sur sa main blessée, et il désigna donc l’atèle du doigt avec un léger sourire empli d’amusement.

- Dure la vie d’une cheerleader, apparemment… Il ne savait pas du tout comment elle avait pu se faire ça, il émettait juste une hypothèse, en l’imaginant rater une pirouette ou faire un faux mouvement. Il retint son rire, reprenant la parole : Je vais t’aider, surtout si c’est pour la soirée de ce soir, qu’est ce que je dois faire pour te porter secours, exactement ?

Il rangea le journal dans son sac, comptant bien continuer la lecture plus tard. Il était plutôt satisfait de voir que quelqu’un avait besoin de lui, même s’il sentait dans le ton de la voix de Dana que même s’il avait refusé, il se serait fait tiré de force.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Jan - 23:45
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Je n’aimais pas trop ce comportement. Reith se permit de me sourire et de me regarder de haut en bas, ce qui me tapait légèrement sur les nerfs. Je sais, il n’en avait peut-être pas conscience, mais je prenais ça comme de la provocation. Mais passons. Je n’étais pas là pour perdre mon temps non plus. J’avais bien l’intention de faire en sorte qu’il vienne m’aider. Je n’étais pas sûr d’avoir vu souvent Reith participer aux réunions du club. Il passait du temps avec ses membres, venait aux soirées, mais on entendait pas beaucoup le son de sa voix non plus. Tout du moins, pour ma part, je n’étais pas sûre de l’avoir déjà entendu.

Au moins, j’étais rassurée, je ne m’étais pas trompée de nom. Je détestais de me tromper en règle général et je mettais un point d’honneur à connaître tous les membres des clubs dont je faisais partie. Surtout quand j’y étais aussi active qu’au Vortex. Après, je n’étais pas à la tête du club non plus. La place revenait à Nathan et Victoria. Mais j’osais imaginer avoir quand même un certain rang.

Bref, j’adressais un sourire à Reith en le voyant se lever. C’était déjà un début qui me rassurait. Je levais les yeux au ciel en entendant son excuse quant à la discussion instantannée d’hier.

- Ne t’inquiète pas, ce n’est pas la peine de te chercher des excuses. C’est trop tard maintenant.

J’aurais préféré qu’il me dise qu’il avait ignoré mon message plutôt qu’il ne tente d’arrondir les angles comme ça. Mais bon. J’étais presque sûr que Reith avait mit la conversation du Vortex en “mute”. Vu le peu de fois où il postait dedans, ça semblait presque logique. Et il ne serait pas le seul à vrai dire. Reith était un peu étrange. Tout du moins, il ne ressemblait pas aux autres garçons du club, peut-être pour ça qu’il était aussi discret en général.

- Même les meilleures ne peuvent résister au pouvoir de la gravité…

Il n’empêche que pour un garçon discret, il avait vu juste. J’aurais pu me faire mal dans n’importe quelle situation. Mais il avait raison, c’était bien à cause d’une mauvaise chute pendant un entraînement de Cheerleading. Ou alors c’était peut-être moi qui était prévisible. Il faut dire, ce n’était pas ma première atèle non plus.

- Oh ! Merci ! Tu me sauves la vie ! Il y a tous les cartons de bouteilles qui sont arrivés il faudrait juste les ramenés à l’intérieur de la piscine et installer le bar. Et la sono aussi devrait venir. Normalement, c’est le DJ qui l’installe, mais il a un empêchement, donc normalement il a trouvé quelqu’un pour ramener le matériel, mais je pense qu’on va devoir se débrouiller pour au moins mettre tout ça à l’intérieur.

Ce n’était pas très professionnel tout ça, je sais. Mais ce n’était qu’une soirée étudiante en même temps. On faisait avec les moyens du bords. C’était déjà bien qu’on arrive à trouver un DJ qui acceptait de jouer pour nous à la piscine. Non mais parce que, avec la proximité de l’eau, beaucoup ne voulaient pas prendre le risque d’électrocuter tout le monde. Mais visiblement, ce n’était pas quelque chose qui dérangeait les étudiants, ni le personnel de l’académie.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Jan - 18:33
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 85
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Reith remarqua l’agacement sur le visage de la jeune femme et se retint de pouffer. De toute façon il n’eut pas le temps de faire la moindre remarque puisque l’agacement effaça assez vite de sa figure. Il savait que sa nonchalance à l’égard du club ne lui plaisait pas vraiment. Et il est vrai que Reith se complaisait à venir aux soirées sans réellement se donner la peine de se crever pour les organiser. Il pouvait donc faire une exception pour cette fois-ci. Même s’il savait que Victoria allait finir par lui tomber dessus et le tirer de force pour assister à l’une de ces réunions.

Il haussa les épaules quand elle refusa son excuse inventée de toute pièce, non sans réprimer un petit sourire innocent. Il n’était pas très bon menteur, de toute façon. Par contre, à propos de sa discrétion, cela était vrai lorsqu’il s’agissait des réunions du Vortex mais il n’en était rien en général. Cela montrait l’écart qu’il y avait entre Reith et Dana. Du moins avant cette discussion.

En effet, il avait déjà vu Dana avec son équipe de cheerleading sur le stade du campus lors de matchs ou de répétitions. Il était inutile de mentir, il venait parfois dans les gradins pour avoir le plaisir de les regarder se trémousser alors qu’il lisait un livre ou des partitions. C’était un joli décor de fond dont il serait bête de se priver lors d’un instant de pause. Et, de part sa présence, il assistait parfois à des chutes plus ou moins graves de certaines cheerleader. Dès fois c’était drôle et d’autre fois il grimaçait quand il pouvait presque sentir le crac de l’os qui cèdait.

- Tu l’as depuis quand l’atèle ? Demanda-t-il, curieux.

Il dit cela tout en se rapprochant de l’établissement où devaient patiemment attendre les cartons. Avec son atèle elle n’allait pas faire de miracle et Reith s’attendait donc à devoir se trimballer tout les cartons. Et sa force physique était parfois… Discutable, disons.

- Me remercie pas, c’est tout à ton honneur.Il lâcha un sourire amusé tout en commençant à amener les dits cartons dans la piscine. Ils étaient moins lourds que prévus. Et c’était tant mieux. Par contre vu que je suis pas Schwarzenegger, ça va être long comme aventure.

Il rit, néanmoins, parce que, de toute façon, il allait les porter jusqu’au bout, ces cartons. Il fit attention de ne pas se rétamer quand il y avait quelques marches. Il se demanda pourquoi les autres membres du club n’avait pas réagit aux messages de Dana sur le groupe du club. Normalement ils étaient toujours partant pour une soirée.

- Et tu sais pourquoi tout le monde est en mode silencieux ? Elle est maudite ta fête ou quoi ? S’enquit-il alors qu’il déposait le premier carton près du mur dans la salle.

Il se redressa pour rapidement balayer le lieu du regard, s’imaginant comment les choses allaient être installées. Ça serait peut-être sympa de changer les emplacements pour une fois, sauf pour le DJ qui ne devait pas trop être déplacé à cause des câbles, aux prises et tout un tas de contrainte techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Jan - 1:18
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Reith était un jeune homme qui m’intriguait. Il n’était pas des plus actif au sein du Vortex Club et pourtant, j’arrivais à comprendre qu’il en fasse parti. Il avait un peu quelque chose de magnétique, qui attirait les gens à lui, sans même qu’il ne le veuille. Ou tout du moins, il ne donnait pas l’impression de vouloir toute cette attention sur lui. A ce qu’il paraît, c’était ce qu’on appelait le charisme naturel. Tout le monde n’avait pas la chance de posséder un tel talent. Et bien qu’il devait en avoir conscience, Reith ne semblait pas de ceux à utiliser son charisme pour se servir des autres non plus.

Bref, tout ça pour dire, que j’avais envie de m’énerver contre lui de ne pas être plus impliqué dans la vie du club, mais qu’il lui avait suffit de quelques sourire pour que je lui pardonne. C’était tellement agaçant ce genre de personne. Pourtant, je n’arrivais toujours pas à lui en vouloir.

- Ca fait trois jours, à peine.


Je ne devrais décidément pas être en train de préparer une soirée. Mais que voulez-vous, il est difficile d’arrêter la machine Dana une fois qu’elle était lancée. Mon médecin me haïssait pour ça, vous savez. J’avais cette fâcheuse tendance de vouloir trop en faire, de trop me pousser. Cependant, je ne savais pas vivre autrement. Il fallait que je reste occupée, il fallait toujours que j’aie quelque chose à faire, une soirée, un événement à organiser, un exposé à faire.

Ce qui était sûr, c’est que Reith savait parler aux filles. Je ne pu m’empêcher de sourire comme une gamine et même de rire à sa référence à Schwarzy. C’est vrai qu’il n’était pas taillé comme une machine de guerre. Mais au moins il avait deux bras plus fonctionnel. Quoique, vous pensez quand même pas que c’était une atèle qui allait m’empêcher de porter des cartons ? Ok, j’essayais de viser les moins lourds et de mettre plus de poids sur mon bras valide. Et je sais, je ne payais pas de mine comme ça, mais j’étais assez musclée. Il faut dire que des années comme Cheerleader, ça aide.

- C’est pas grave, on est pas si pressé non plus. Puis si on croise un autre membre du club, crois-moi que je vais aller lui tirer les oreilles et le ou la forcer à venir nous aider !


Je crois que Reith n’allait pas avoir de doutes là dessus. Il connaissait sans doute un peu ma réputation. Et il avait pu expérimenté la chose lui même. Dans une autre époque, j’aurais peut-être fait un bon dictateur, haha ! Mmh, ok, non, il vaut peut-être mieux pas blaguer sur ce genre de choses.

Je tiquai en entendant le blond me demander ce qui n’allait pas avec ma soirée. C’est vrai que d’habitude, tout le monde était partant pour filer un coup de main. C’était rare que je me retrouve à tout préparer tout seule. Je haussais les épaules en posant mon carton sur le sol pavé de la piscine.

- Je sais pas, possible. Tout le monde doit être occupé… Enfin, je sais que Juliet l’est. Elle a pas mal d’articles à rédiger. Mais les autres…

J’étais malheureusement sans doute trop bonne à ce jeu. Faire comme si je n’étais au courant de rien. Agir comme la gentille Cheerleader innocente qui ne voyait pas ce qu’on pourrait lui reprocher alors que je savais parfaitement pourquoi tout le monde m’ignorait. Vue ma relation tendue avec Victoria, ma place dans le club avait toujours été un peu compliqué. Mais là dessus, j’avais toujours eu le soutiens de Juliet qui n’appréciait pas trop notre Queen Bee non plus. Ma rupture avec Logan n’avait pas aidée non plus, puis les rumeurs sur ma grossesse non plus. Je m’étais aussi volontairement mise à l’écart à vrai dire, puis il y avait Trevor… Bref, cette soirée, c’était un peu ma façon d’essayer de racheter ma place dans le club. J’aurais pu dire tout ça à Reith. Mais je trouvais ça un peu étrange de s’étaler comme ça à quelqu’un que je connaissais à peine.

- Enfin, tu peux être sûr que tout le monde va venir quand même. Il en va de la réputation du club.

Imaginez, toutes les affichent clamaient qu’il s’agissait d’une soirée organisée par le Vortex Club. Si personne ne s’y pointait ce serait la honte pour moi et pour tous les autres membres. Ils avaient leur responsabilité à prendre là dedans aussi. Donc j’étais sûre que si tout le monde m’ignorait, c’était pour me punir en quelque sorte de mes récents affronts. Mais personne ne voudrait prendre le risque que la soirée soit un total flop.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Fév - 18:28
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 85
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
« Son charisme naturel ». Contrairement à ce que l’on pouvait croire, il lui arrivait, parfois, sans de mauvaises pensées, de l’utiliser pour arriver à ses fins. Et ses fins n’étaient jamais vicieuses ou tordues. En tout les cas, Dana, elle avait le don de ne pas perdre sa beauté de jolie brune quand bien même elle avait une atèle contraire à tout esthétisme attachée au bras.

- Trois jours ? Évite de porter trop de poids, je m’en charge.

Quelle galanterie. Reith lui pris donc un carton pleins de gobelet des bras, sans violence, pour aller le déposer auprès des autres, sans se départir d’un sourire amusé. Les menaces de Dana le fit rire, un peu. C’est pas une nana en atèle qui allait botter le cul à un mec comme genre… Joshua quoi. Il se retint de faire un quelconque commentaire sur le corps que Dana qui ne rivalisait clairement pas avec celui de ce mec. Par contre, Victoria…

- Bonne idée, j’aimerai bien voir Victoria se faire tirer les oreilles par une semi-handicapée.


Il n’avait pas pu s’en empêcher. C’était, à vrai dire, une vision assez cocasse. Bon. Elle avait quand même un sacré caractère celle-là. C’est peut-être pour cela que Reith n’avait pas eu le réflexe d’aller lui parler, ou la côtoyer. Mais, après expérience, elle n’était pas si horrible. Plutôt jolie. Pas bien méchante. Même si Reith éviterait joyeusement de ne pas la mettre en rogne, à présent.

Il avait entendu parlé, vaguement, de toutes ces rumeurs. Mais ce n’étaient que des « rumeurs ». Peut-être que c’était vrai. Peut-être pas. Beaucoup d’idées reçues rodaient autour de cette pompom girl. Elles entraient dans les oreilles du blond, mais souvent repartaient aussi vite. Et ce ne serait pas lui qui viendrait l’emmerder avec ces histoires, contrairement à Victoria. Elle avait le don de plonger le pied dans la vie des autres pour y semer le trouble.

- Moi je viens, j’essayerai de motiver les mecs aux dortoirs. Juliet vient, elle ? Elle est pas mal, ça serait bête qu’elle vienne pas… Il lâcha un sourire innocent, comme si il n’avait jamais dit ce qu’il venait cependant tout juste de dire. A ce stade, on pourrait croire qu’il trouvait toutes les filles jolies. Mais… Finalement, c’était bel et bien le cas, et il ne pouvait s’empêcher de le faire remarquer. Elles ne pouvaient pas s’en plaindre de toute façon, c’est pas comme si il les insultait ou leur manquait de respect. Il n’empêche que ce genre de phrase pouvait être mal interprété, la vie est ainsi.

Reith commença à déplier des tables, tout droit sorties d’un large carton. Il les disposa de part et d’autre de la piscine, bien content qu’elles soient plutôt légères. Et il y déposa les verres et les sodas. Toutes ces boissons lui donnèrent soif mais il s’empêcha avec souffrance de ne pas en piquer un peu. Au pire, si cette soirée est un flop, il se fera un plaisir de manger et de boire tout ce qui se trouvait dans ces cartons. Qui étaient, à son plus grand bonheur, bien remplis. L’effort qu’il fournit lui fit retirer sa veste et il a posa soigneusement sur une chaise. Manquerait plus qu’elle finisse dans la piscine par je ne sais quel tour de passe passe.

Finalement, il se débrouillait plutôt bien, malgré l’aide limitée de Dana. La pièce commençait, peu à peu, à ressembler à quelque chose de sympa. Manquait plus que les lumières, la musique, des gens aussi, pourquoi pas. Puis d’autres chaises… Plus de chips. Beaucoup plus de salé, évidemment, c’était le meilleur.

- Je devrais être décorateur. C’est cool ou c’est moi qui délire ? Demanda-t-il en détaillant son œuvre. En soi sans lumière et l’ambiance qui va avec, ce n’était pas terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Mar - 18:07
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Je n’aimais pas déléguer le travail. Et ce n’était pas un poignet en sale état qui allait m’empêcher d’avancer. Donc oui, ça me faisait un peu râler que de devoir demander de l’aide, mais ça n’avait pas l’air de déranger Reith plus que ça. Puis il proposait lui-même de porter les choses les plus lourdes alors je le laissai faire. Je n’allais pas le laisser tout porter non plus, bien évidemment, mais il fallait être réaliste un peu aussi. Si je ne ménageais pas mon poignet, je n’allais pas améliorer son cas.

- Merci.

Je fus tout ce que j’eus à lui répondre, avec un sourire sincère. Pas la peine de s’étaler sur le sujet non plus. J’aurais cependant, bien aimé que les autres membres du Vortex Club se sentent un peu plus concernés par l’organisation de cette soirée. Je crois que je savais pourquoi je me retrouvais toute seule, mais je ne préférai pas y penser et de mon avis, ce n’était pas une bonne raison. Alors oui, je n’aurais aucune pitié à leur faire des reproches si j’en croisais un.

- Je t’avoue que si j’en aie l’occasion, je ne la laisserai pas passer.


Surtout Victoria quoi. Elle avait beau être à la tête du club, et être sûrement LA fille populaire du campus, je ne m’étais jamais vraiment bien entendu avec elle. Certes, nous n’en étions pas au point de nous disputer à chaque fois qu’on se croisait. Mais disons que nos rapports restaient froids et cordiaux. Nous n’avions pas la même vision des choses et c’était sans doute mieux, pour le bien du club, que nous n’approfondissions pas le sujet. Mais il ne faut pas croire que j’aurais la moindre pitié à venir lui dire ses quatres vérités, s’il le fallait. Nous étions déjà passé par là d’ailleurs.

Reith était un jeune homme charmant. Mignon, agréable, poli, je comprenais qu’il se soit fait une place plutôt facilement dans le club. Il était peut-être le membre le plus distant, mais il ne devait pas lui suffire de grand chose pour réussir à convaincre les autres que sa place était ici. Un talent que je trouvais plutôt admirable. Cependant, j’aimais bien les défis et je crois que je m’ennuierai d’une vie où je pourrais tout avoir d’un claquement de doigt, sans avoir à me battre.

- C’est gentil de ta part, j’en parlerai au fille aussi et je vais envoyer un mail à tout le monde. Et évidemment, Juliet va venir ! C’est ma meilleure amie, elle n’a pas le choix, haha ! Elle te plait bien ?

Cette question n’était bien sûr pas sans sous-entendu. Quoi ? Juliet était  ma meilleure amie, évidemment que je me devais de relever et d’être curieuse à propos de ce genre de choses. Certes, elle était en couple avec Zac. Mais c’était un imbécile fini qui avait été flirter avec Victoria dans son dos, alors que Reith était adorable de ce que j’avais constaté jusque là, alors s’il y avait moyen…

Nous continuâmes alors d’organiser la piscine silencieusement. Je faisais de mon mieux, mais avec une main et demi, je n’étais pas très efficace. Reith faisait le plus gros du boulot et aucun autre membre du Vortex Club ne fit son apparition pour venir nous donner un coup de main.

- Et bien, félicitations ! Tu n’es pas dans un cursus d’Art pour rien ! Tu as définitivement la fibre artistique, haha ! Et tout ça pour que ce soit ruiné dans quelques heures…

Je ris et accordais un tape amicale sur l’épaule de mon camarade du jour. Il ne restait plus grand chose à faire à présent. Je me permis de m’asseoir sur une table (mais oui c’est stable) et piquai des chips dans un bol à côté de moi.

- Dis, je peux te demander pourquoi tu as rejoins le Vortex ? Pas que j’aie quoique ce soit contre l’idée mais… Tu m’as pas l’air d’avoir trop le même profil que les autres membres du club alors…

Est-ce que j’étais en train d’insinuer qu’il n’avait pas l’air d’avoir des parents plein de tune ? Possible. Mais c’était surtout une question de caractère à laquelle je faisais référence ici. La plupart des gars du club étaient des sportifs avec trois neurones qui se pensaient invincible ou alors des fils à papa qui regardaient tout le monde de haut. Et le filles n’étaient pas franchement mieux dans le genre non plus. Entre les pimbêches, les hypocrites et les drama queen…

HRP : Je suis vraiment super désolé pour le retard, sweetheart ! >< Give me a hand... please? feat. Reith 1364328705
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Mai - 12:53
Admin
Tobanga
Messages : 225
Localisation : Près des dortoirs Prescott
Emploi/loisirs : Totem
Humeur : Spirituelle
Voir le profil de l'utilisateur http://lifeisstrange.forumactif.com
Il y a du vent dehors. Beaucoup de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Mai - 12:53
Admin
Tobanga
Messages : 225
Localisation : Près des dortoirs Prescott
Emploi/loisirs : Totem
Humeur : Spirituelle
Voir le profil de l'utilisateur http://lifeisstrange.forumactif.com
Le membre 'Tobanga' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le temps' :
Give me a hand... please? feat. Reith Negq
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Mai - 19:14
Creativity takes courage.
Reith Ainsworth
Messages : 85
Humeur : ❀﹏❀

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune homme lui accorda un sourire accompagné d’un clin d’œil alors qu’il s’installait tranquillement sur l’une des tables qu’il venait de déplier. Elle émit un grincement sonore, ce qui arracha une grimace à Reith, il rejoint la sécurité du sol en l’espace d’une seconde. Selon lui, le matériel laissait à désirer, mais fallait-il encore avouer que ce genre de table n’étaient pas disposée à recevoir le poids d’un homme adulte.

- Ok, je vais éviter de tout casser, ça serait bien, dit-il avec un rire discret avant de rire plus franchement en l’entendant parler de Victoria de la sorte.

Il fallait le dire, c’était quand même drôle. Il était clair que Victoria n’était pas aimée par la majorité du campus. Même Reith, qui s’en fichait, la trouvait un peu extrême des fois. Il repensait aux moments où il l’avait vu embêter Maxine, elle lui sortait juste des phrases lourdes qui n’avaient que pour vocations de blesser mais heureusement que la petite brune avait un moral d’acier. Victoria était insupportable pour les actions gratuites dans ce style.

- J’aimerais bien voir ça et je serai de ton côté, évidemment.

Il ne pouvait s’empêcher de sourire en s'imaginant la chose. Remettre Victoria à sa place était un rêve des plus jouissifs, et Dana était une des filles les mieux placées pour le faire. Reith, quant à lui ne tiendrait pas longtemps dans une bataille verbale, son taux de répartie devait être bas. Fait plutôt affligeant.

L’engagement de Dana dans ce club était plutôt touchant, comme si cette fête devait être la plus réussie, même si cela était plutôt mal parti. Cependant il fallait bien des gens comme elle qui mettent le pied à l’étrier pour se mettre au boulot le plus vite possible. C’était une qualité. Une qualité de warrior, même. Et en voyant Dana aussi motivée, il était clair qu’elle méritait la place de représentante du club, à la place, bien évidemment de Nathan et Vivi. Au moins elle mettait du cœur à l’ouvrage, avec un bras en moins, même ! Quel talent.

- Si elle me plaît bien ? Ouais, carrément, j’aime bien ce qu’elle écrit dans le journal de l’université, je le lisais tout à l’heure. Il sourit avec amusement avant de reprendre la parole avec une mine pensive : mais elle sort avec le mec là, le quaterback gros tas de muscles, heum… Comment il s’appelle déjà… Zachary ?

Il pencha la tête en retenant un rire. Zachary… Encore un mec qu’il voyait souvent en soirée mais qu’il n’était pas près d’approcher. Reith avait déjà entendu Juliet l’appeler « Mr Badass Football Hero » alors qu’il grattait mollement sa guitare dans les gradins du stade. Dès fois il se disait qu’il devrait se mettre au sport, ça serait drôle de pouvoir attirer les filles comme Juliet. Mais bon… Pour ça il aurait peut-être valu y penser avant.

Les articles de Juliet dans le journal pouvaient être géniaux, intéressants mais parfois complètement ratés et ce genre de choses divertissaient Reith ou pouvaient le faire mourir de rire. Bref, Juliet ne lui était pas totalement indifférente.

Reith regarda la grande salle avec satisfaction et reçu la tape de Dana avec un léger rire. Il était vrai que tout leur labeur serait anéanti bientôt. Il fallait dire qu’ils avaient fait du bon boulot même si il était voué à une déchéance inévitable. Tant pis.

Il se tourna vers sa camarade qui s’était assise. Apparemment la table supportait son poids puisqu’elle n’émit aucun grincement alarmant cette fois-ci.

- J’étais dans aucun club, alors je me suis inscrit sur un coup de tête et c’est passé, lâcha-t-il sans se départir de son air amusé, pour être franc j’avais pas vraiment compris que le club avait changé de bord… A la base c’était un truc sympa où les étudiants un peu à l’écart pouvaient être aidés à être intégrés, non ? Faut croire que j’étais totalement à côté de la plaque mais j’ai fini par comprendre que c’était pas ça du tout. Mais je suis resté parce que vous organisiez des fêtes et que je suis pas contre l’idée.

Il haussa les épaules. Effectivement, il s’était un peu trompé d’endroit, à la base, il faut croire que son caractère un peu flâneur l’avait emmené là par maladresse. Puis, avec une mine curieuse, il reprit :

- Qu’est ce que tu veux dire par « pas trop le même profil » ? C’est vrai que je suis ni aussi musclé que Zachary ni aussi friqué que Nathan mais bon… Il faut bien de tout. Et tu vas pas me dire que toi, Dana, tu as le même profil que Victoria, ça serait drôle à entendre.

Certes, elle était cheerleader et avait eu des relations étroites avec Logan mais… Il y avait entre elle et Victoria (ou même Nathan) un fossé. Immense fossé. Selon lui.

Reith fut néanmoins coupé dans sa pensée en entendant des bruits venant de l’extérieur. Les fenêtres claquaient avec violence et le ciel était gris. Il s’approcha par curiosité de la porte vitrée et fut assez surpris de voir que le temps avait tourné. Il suffisait de voir les arbres presque penchés pour se rendre compte de la violence tempête.

- A vue de nez si tu sors, tu t’envoles.

PS : Je m'excuse à mon tour pour mon retard ! Give me a hand... please? feat. Reith 3693995783 Give me a hand... please? feat. Reith 1364328705
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: CAMPUS BLACKWELL :: Piscine :: Vortex Club-