Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 547
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott]   Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott] - Page 3 EmptyVen 5 Avr - 11:44

La balle m’échappa aussi vite que je m’en étais emparé. Tchao. À penser que j’avais des mains passoire. Soit ça, soit j’étais bien plus distrait que je n’en avais conscience. La deuxième possibilité était plus rassurante pour mon égo non ? De toute manière il me fallait mettre ma fierté de côté puisque mon petit ami marqua un panier avant-même que je n’ai le temps de faire le moindre geste. Je grognais, prétextant que c’était de la triche alors qu’il s’agissait des règles du jeu. Levant les yeux au ciel et posant les mains sur mes hanches à la façon d’une drama queen, je pris un faux air vexé. Parle à ma main s’teuh plaît ! Bon, cette comédie ne dura pas longtemps puisque Teddy se rapprocha de moi pour aborder le sujet le plus périlleux de la journée. Je vins caresser sa nuque, l’encourageant pour qu’il continue de s’exprimer. Je cherchais son regard mais ce dernier était posé au sol, tentant de dissimuler une culpabilité qui s’y reflétait sans doute.

- Ne te torture pas pour ça. Tu n’es pas responsable. Je pense qu’au contraire ils nous respecteront davantage désormais. Je veux dire… Tu leur as prouvé à quel point c’est sérieux en sortant ainsi de tes gonds. Je parie qu’ils sont plus impressionnés qu’outrés. Ta mère avait même une lueur de fierté dans les yeux je te jure !

Je pouffais puis accueilli le baiser express de mon homme avec joie. J’en aurai pris l’initiative en personne sinon. Quoi ? Cela ne vous surprend pas ? Étrange ! Le sourire jusqu’aux oreilles suite à sa déclaration, je commençais :

- Profite bien de ce moment parce que…

Je n’eus pas le temps d’achever ma phrase que le musicien bondit sur la balle pour mieux me narguer grâce à ses talents. Ok ! Il voulait se la jouer comme ça ? Très bien ! Il allait voir ce qu’il allait voir ! (Non. Franchement personne n’y croit là. Vive la crédibilité.) Élancé droit sur lui, je me préparais à (tenter de) lui donner la raclée de sa vie au basket. C’était sans compter mon karma grandement inspiré de celui de mon interlocuteur depuis que nous formions un couple. Mon pied glissa par je ne sais quel moyen, me renversant sur le dos alors que je m’accrochais vainement à Teddy qui bascula sur moi. Quelle bande d’empotés nous formions à l’instant présent ! Le contact de la neige dans ma nuque me fit frissonner d’effroi. Mon compagnon de jeu s’en sortait bien mieux que moi pour le coup puisque je faisais office de couverture entre eux. J’éclatais de rire. Définitivement pas destiné à l’impressionner par mes talents sportifs aujourd’hui. J’en profitais pour passer mes bras dans son dos et le serrer contre moi. Autant noyer ma peine par un câlin non ?

- Elijah ! Theodore ! Le premier plat est servi vous pouvez rentrer ! s’exclama la voix d’Alice comme si notre présence à l'extérieur se justifiait par l'attente de la nourriture.

Mon cerveau étant enfermé dans un cocon de glace, plusieurs secondes furent nécessaires pour que la connexion s’y accomplisse. « Theodore » ? Je fronçais les sourcils puis vint regarder l’enseignant d’un air suspicieux. Face à sa tête embarrassée je lâchais :  

- Non ? Sérieusement ? Il a fallu quatre mois pour que je connaisse ta véritable identité ?! T’es pire que Batman en fait. Je me sens violé !

D’un air incrédule, je me relevais et mis de la distance entre nous. Je me murais suffisamment longtemps dans le silence pour que la situation devienne gênante puis lui sautais dessus pour serrer sa partie haute contre moi et faire virevolter ses jambes tandis que je tournais sur moi-même comme un gosse. Je m’arrêtais uniquement quand je commençais à tanguer et rajoutais, les mains sur ses joues :

- Tu ne cesseras jamais de m’étonner.

Un sourire, une étreinte, et nous voilà reparti vers la maison. Qui sait ce qui nous y attendait encore ? Si possible, tranquillité. Nous avions déjà morflé pour un mois là. J’espérais que l’offre de découvrir les clichés d’enfance de Teddy après le repas tenait toujours. J’étais sûr de m’amuser face à sa bouille de gamin dont il en avait conservé un excellent pourcentage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Teddy Scott
Messages : 634
Emploi/loisirs : Professeur de musique

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott]   Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott] - Page 3 EmptyMar 9 Avr - 20:20

Elijah était adorable, il arrivait à me remonter le moral en un rien de temps. J’avais aucun idée s’il disait vrai, si ma mère était vraiment si fière de mon comportement. Mais j’avais envie de le croire, quoiqu’il arrive. Puis ouais, au final, j’avais obtenu ce que je voulais non ? Ma famille s’était tue et Elijah m’aimait toujours alors, pour le moment je n’avais rien perdu. Si le blond ne m’en voulait pas, c’était le principal. Cependant, il n’allait pas tarder à m’en vouloir s’il voulait vraiment me défier au basket. Je crois qu’il ne savait pas à quoi il s’affrontait là.

D’ailleurs il croyait quoi ? Que j’allais me laisser distraire par ses baisers ? Que sous prétexte qu’on sortait ensemble, j’allais le laisser gagner ? Ce serait mal me connaître. Je ne sais pas ce que Eli allait me dire. Sans doute quelque chose de personnel qui m’aurait bien plu, mais c’était trop tard. J’avais déjà repris la balle pour aller fièrement vers le panier :

- Oh ! Tu voulais me dire quelque chose ?

Oui, en plus, j’avais le culot de le narguer. A se demander si je tenais vraiment à ce couple. Mais il n’y a pas d’amour qui tienne au basket, à par celui de la victoire, d’accord ? Haha ! Plus sérieusement, j’avais juste très envie d’embêter Elijah. Et ça marchait. La preuve, il vient tenter de m’arrêter, cependant, sans son élan, il glissa au sol et m’entraîna dans sa chute. Ainsi, nous nous retrouvâmes allongés l’un sur l’autre, dans la neige. Si certaines personnes avaient encore des doutes sur notre relation, ils étaient maintenant fixés. Surtout que le blond profita de cette position pour me serrer contre lui.

Je n’allais pas me plaindre. Quand j’étais Elijah, j’avais tendance à oublier le monde qui nous entourait. Cependant, entendre la voix de ma mère qui nous appelle. Ouais, c’était assez gênant. Alors non, j’étais content que ma mère sache que je sois en couple et heureux. Mais je n’avais pas envie non plus, qu’elle en voit trop de détail, si vous voyez ce que je veux dire. Et je crois qu’elle non plus n’avait pas envie d’une telle chose, de toute façon.

- Hmm, on devrait y aller…

Je me relevais, réalisant soudainement à quel point j’avais froid. Et sur le coup, je n’avais même pas réalisé que ma mère avait utilisé mon prénom en entier. C’était rare, mais ça arrivait. Il n’y avait bien que mes parents pour faire une telle chose. En tout cas, Elijah semblait outré d’une telle révélation, ce qui me fit rire. Je ne lui avait pas forcément, caché, c’est juste que ça ne m’était jamais venu à l’esprit.

- Violé ? Hey, jusque là t’as toujours été consentant ! C’est plutôt moi qui devrais me sentir trahi… par ma propre mère en plus… Moi qui pensait pouvoir garder le secret encore quelques années…

Je me mis à rire. En vrai, je m’en fichais tellement de cette histoire de prénom. Je préférai largement qu’on m’appelle Teddy. Question d’habitude. A tel point que même quand je remplissais des papiers je mettais mon surnom. Pour connaître mon vrai prénom, il fallait soit avoir vu ma carte d’identité ou mon passeport ou alors faire parti de ma famille. Comme quoi, sans le savoir, Elijah venait de passer une nouvelle étape.

Et il faut croire que ça lui faisait plaisir vu comment il m’attrapa pour me faire tourner. Je vous avoue, je m’attendais pas à ça. Je restais figé, les yeux grand ouvert pendant tout le “manège” avant que Elijah me repose. Et réalisant ce qui venait de se passer, j’explosais de rire.

- Il faut bien que quelqu’un entretienne ce couple…

Evidemment, je l’embêtais encore. Je lui tirais même la langue avant de rentrer à la maison pour participer à la suite du repas. Etrangement, personne ne semblait sur les nerfs, le sujet de ma relation avec Eli ne fut plus abordé. Enfin, pas comme il l’avait été précédemment. Ce qui me rassura énormément au sujet de ma famille. Finalement ils semblaient avoir accepté mon petit-ami. Et j’étais presque sûr que ma mère avait aidé à cela en notre absence. Après le repas, nous nous échangeâmes les fameux cadeaux de Noël. Apparemment, jaloux qu’on ne les aie pas invité un peu plus tôt. Chris et quelques autres de mes plus jeunes cousins et cousines nous recrutèrent avec Eli pour retourner dehors et jouer à nouveau au basket ensemble jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour rester dehors et que tout le monde commence à rentrer chez soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Merry Christmas at Arcadia Bay [PV. les Scott]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP terminés-
Sauter vers: