Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Expectation (Elijah)

Aller en bas 
AuteurMessage
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) EmptyMer 5 Déc - 14:43


EXPECTATION
Elijah & Tyler

Beaucoup de choses s'étaient produites durant la soirée de Halloween que j'avais organisée. De bonnes comme de mauvaises. Dans l'ensemble, la soirée s'était bien passée et les gens s'étaient bien amusés. Ce fut la dernière partie de soirée qui me laissa un arrière goût amer en bouche -à mon avis comme pour la plupart des invités-. Non seulement une tempête avait éclaté, mais en plus de ça un petit plaisantin, à moins qu'ils ne soient plusieurs, avait saboté le générateur électrique qui alimentait la maison, si bien que j'avais été dans l'obligation d'en parler à mon père avec qui on avait contacté un électricien. Nul besoin de préciser qu'après cet incident il m'avait puni, ce qui était plutôt légitime étant donné que j'avais organisé cette fête dans son dos. Cependant, qui avait bien pu saboter ainsi la soirée ? Cela aurait dû être un moment convivial, mais tout avait été gâché et j'étais persuadé que ce n'était pas l’œuvre de l'un de mes invités, mais plutôt d'une incruste.

Et puis, des professeurs, dont Elijah, s'était tapés l'incruste à la soirée, ce qui en vérité ne me dérangeait pas tant que cela en vu de leurs âges, mais cela restait néanmoins étrange. Il y avait eu ce drôle d'incident avec un mec déguisé en tortue ninja avec qui j'avais surpris mon professeur de cinéma en sa compagnie à plusieurs reprises durant la soirée. La dernière fois que je l'avais vu, il l'avait suivi à l'extérieur de la maison après qu'il m'ait bousculé lorsque l'on sortait de la salle de bain. J'avais beau repenser à tout ceci, j'avais du mal à mettre les pièces du puzzle en place. Qui était ce type et pourquoi avait-il agis ainsi envers moi alors que je ne le connaissais ni d'Eve ni d'Adam ? Il était clair que cet individu était jaloux et, pour une raison obscure, je me sentais coupable d'avoir provoqué cette animosité alors que je n'avais aucune intention envers Elijah. Après tout, il restait mon professeur et j'avais déjà à gérer ma petite nuit avec le professeur Teddy donc je n'allais pas en rajouter une couche avec un deuxième enseignant.

La cloche sonna et je fus le premier de mes camarades à quitter la salle de classe, pressant urgemment le pas afin d'intercepter Elijah dans sa salle de classe avant qu'il ne s'en aille. Par chance, la sienne n'était pas trop loin ou bien c'est moi qui avais marché si vite que le chemin m'avait semblé moins long que prévu. A demi essoufflé, j'attendis contre le mur que tous les élèves quittèrent la salle avant de finalement entrer. Elijah était à son bureau en train d'organiser ses papiers et ranger ses affaires. Je me raclais alors la gorge pour le prévenir de ma présence. « Bonjour Monsieur ! » lui lançais-je légèrement intimidé en faisant un pas dans sa direction, tout en m'autorisant à lui sourire. Bien que les traits de son visage se montrèrent accueillants comme à son habitude, je pus lire de la surprise dans ses yeux ou du moins, cela y ressemblait. « J'aimerais vous reparler de...la soirée d'Halloween...Si cela ne vous dérange pas bien sûr! » lui annonçais-je le cœur battant, légèrement stressé par cet entretiens qui ne devrait même pas avoir lieu.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 547
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) EmptyJeu 6 Déc - 10:35

Entre Teddy et moi, le cœur n’était plus à la fête. Nous ne nous étions plus adressés la parole depuis la soirée d’Halloween qui avait tourné au désastre. Je n’avais même pas surpris sa frimousse dans les couloirs de l’Académie. Il s’était comme volatilisé. Je ne me faisais pas de souci pour lui puisqu’il s’agissait clairement de sa réaction face à notre dispute. Cela n’avait rien à voir avec une quelconque maladie. Sûrement n’avait-il pas foi à faire cours et craignait que l’on se croise. Comment le lui reprocher ? Je n’étais guère mieux derrière mes sourires forcés dont j’usais presque à outrance lors de mon dernier cours de la semaine. À plusieurs reprises, je perdis le fil de mes pensées et m’emmêlais les pinceaux. Une blague bien placée et j’arrangeais le coup.

Lorsque la cloche sonna, je souhaitais un bon week-end à tout le monde et commençait à ranger mes affaires avec une lenteur inhabituelle. Rien ni personne ne m’attendait ce soir. Je ne faisais que gagner du temps. Puis, je songeais à rendre visite à Ophelia qui, d’après les rumeurs, avait décroché un poste au Croissant de Lune. Je n’étais pas contre me remplir l’estomac de sucreries. Je fus interrompu dans mon élan par un signal suivi d’une salutation. Je relevais la tête, surpris de cette « intrusion ». Je m’attendais à devoir répondre à l’un de mes étudiants mais je faisais fausse route. Tyler Wood s’avançait en direction de mon bureau, l’air incertain. Le musicien avait bien choisi son moment pour faire l’école buissonnière. Je ne voulais pas d’un nouveau drame, en particulier lorsque je n’étais pas celui lançant les dés. Malgré tout, il m’était impossible de me montrer désagréable. L’adolescent n’était clairement pas en faute pour quoique ce soit. Il s’agissait juste d’un mauvais concours de circonstances et d’une incompréhensible envie de sabotage de la part du professeur.

Je lui souris aimablement en guise de bonjour puis le laissait expliquer la raison de sa venue. Non, ce n’était pas pour débattre cinéma qu’il mettait les pieds dans ma classe. Cela aurait été trop beau. J’ignorais ce qu’il y avait à rajouter concernant les mésaventures cauchemardesques d’il y a deux jours. Mais très bien. S’il y tenait, qui étais-je pour refuser ?

- Je suis navré pour ce qui s’est passé. Même pour moi c’est plutôt… étrange.

Ce n’était pas tous les jours qu’un Gladiateur se chamaillait avec une Tortue Ninja qui plus est ! J’avais l’impression de passer ma vie à m’excuser. Déjà, je l’avais fait dans la salle de bain auparavant. Pourtant, le pire était encore à venir à ce moment-là. Je fis le tour de mon bureau pour m’asseoir face à mon interlocuteur. Je n’avais pas besoin d’un meuble comme distance de sécurité. Oui, je savais parfaitement contrôler mes hormones contrairement à ce que Teddy semblait penser. Et Tyler n’allait pas me sauter dessus non plus. Cette histoire était franchement ridicule.

- Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? Je peux te promettre de ne plus m’incruster à l’une de tes fêtes si c’est le souci. Je comprendrais vu ce qui s’est passé
, dis-je d'un ton coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) EmptyLun 17 Déc - 11:59


EXPECTATION
Elijah & Tyler

Je n'étais pas venu le trouver pour des excuses, surtout que dans l'histoire, si quelqu'un devait s'excuser ce n'était clairement pas lui. Mais j'acceptais néanmoins celles qu'il me présentait. Il se sentait coupable, s'en était presque touchant. Elijah vint ensuite s'asseoir en face de moi et je pris place à mon tour sur le bord d'une des tables en face du bureau, gardant une distance raisonnable pour ne pas le mettre mal à l'aise. Vu la chance que je semblais avoir, je ne tenais pas à ce que le troisième personnage de cette histoire débarque par surprise pour se faire encore des films. « Il ne manquerait plus que ça... » pensais-je en soupirant faiblement avant de me concentrer à nouveau sur le professeur de cinéma qui m'avait demandé entre temps ce qu'il pouvait faire pour moi.

Qu'il évoque une fois de plus sa présence à la soirée me fit sourire. « Ne vous inquiétez pas pour ça, je ne suis pas prêt d'en refaire une ! » lui expliquais-je en omettant tout le drama qu'il y avait eu avec mon père le lendemain lorsqu'il avait découvert le pot aux roses « Et puis, je vous avais dit dans la salle de bain que votre présence ne me dérangeait pas ! ». Bien évidemment, la présence d'un professeur à une soirée étudiante restait étrange, mais ce n'était pas non plus comme si Elijah avait la cinquantaine, car là oui cela aurait été sûrement plus dérangeant.

Sa question me turlupina. Que faisais-je ici ? J'étais venu sur un coup de tête sans vraiment savoir quelle était ma motivation. Cela ne faisait que peu de temps que j'étais à Blackwell et je n'avais pas envie d'entacher ma réputation que ce soit auprès de mes camarades ou de mes professeurs en passant pour une petite catin sautant sur tout ce qui bouge alors que ce n'était définitivement pas le cas. « Clarifier les choses ! » finis-je par lâcher d'un ton las, constatant que mon interlocuteur était tout aussi dépassé que moi par la situation « Je tenais simplement à vous dire que de mon côté, j'espérais ne pas vous avoir mis mal à l'aise, en aucun cas mon but était de vous séduire. J'espère aussi que ce malentendu n'aura pas eu trop de conséquences sur votre histoire... ».

En parlant de celle-ci, je ne pouvais m'empêcher d'avoir des interrogations à ce sujet. Certes, cela ne me regardait pas, mais j'étais d'une nature un peu trop curieuse et cela m'avait relativement surpris de découvrir l'homosexualité de Elijah au cours de cette soirée. Non pas qu'il y avait une tête à avoir pour être gay ou non, mais je voyais plus facilement mon professeur de cinéma au bras d'une jolie femme que d'un homme poilu. « La tortue ninja...C'est votre compagnon ? » me surpris-je à lui demander tout en sachant que c'était déplacé et impolis de ma part de m'introduire ainsi dans sa vie privée, même si j'étais loin de me douter que ma nuit passée avec Teddy et les doutes de ce-dernier à mon sujet vis-à-vis de Elijah me donnait malgré moi un rôle dans leur histoire qui pouvait justifier une telle intrusion de ma part.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 547
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) EmptyLun 17 Déc - 14:42

À croire que je ne me lasserai jamais de m’excuser pour une situation où je me retrouvais tout aussi victime que lui. « Victime » étant un bien grand mot puisque pour moi il n’était pas question de fauteur de troubles, de responsable, etc. Mais vous comprenez l’idée. Pourtant, que pouvais-je faire d’autre ? Déjà, nous nous étions rendus à une soirée organisée par un de nos étudiants et, cerise sur le gâteau, nous, les enseignants, avaient foutu la zizanie tels des adolescents en pleine crise romantique et hormonale. Notre réputation en aurait pris pour son grade si Tyler n’avait pas été l’unique témoin de ce chantier mais, pour être honnête, je craignais malgré tout d’être sévèrement jugé par ce dernier. Je ne lui en voudrais pas si c’était le cas et lui lançais donc que je m’abstiendrais de me rendre à sa prochaine célébration. Si cela pouvait lui apporter un soulagement relatif c’était toujours ça de compensé… Il court-circuita ma démarche en prétextant que ce ne serait pas pour tout de suite. L’ombre qui fit une apparition éclair sur son visage m’induisit à penser que le lendemain de soirée n’avait pas dû être sans conséquences. Rien de grave j’espérais. Vu la vitesse à laquelle il enchaîna, je reçu le message à la perfection : inutile de m’aventurer là-dedans. Sujet épineux à l’horizon. J’inclinais la tête en signe de remerciement même si je comptais bien mettre mes paroles à exécution. J’éviterais dorénavant de me mélanger avec la jeunesse d’Arcadia Bay si ce n’est lors d’événements scolaires.

Cependant, je m’interrogeais. Pourquoi était-il venu si mes regrets ne l’intéressaient pas ? Mon interlocuteur ne semblait pas être le genre de type à se délecter du malaise des autres ni même à élaborer un chantage à dormir debout. Sur quelles fondations se baserait-il dans tous les cas ? Non, c’était bête. J’allais alors droit au but en le questionnant sur ses motivations sans y aller par quatre chemins. Autant crever l’abcès (en supposant qu’il y en ait un). À mon plus grand soulagement, le garçon ne se fit pas prier et s’exécuta. À l’entendre tout débiter de la sorte, n’importe qui pourrait soupçonner que son discours avait été répété devant la glace ou, en tous les cas, que cela l’avait suffisamment hanté durant ces derniers jours pour qu’il ne supporte plus de garder ça pour lui. Il se libérait de ce poids lui ayant injustement été mis sur les épaules. Tant mieux. Nerveusement, je portais l’une de mes mains à mon crâne que je grattais en dépit de l’absence de démangeaison. Dans quoi m’étais-je encore fourré ?

- Sincèrement, tu n’as rien fait de mal. Tout a juste été perçu de façon disproportionnée, l’alcool n’aidant pas. Ne te reproche rien surtout ce serait de l’énergie dépensée inutilement. Concentre-toi plutôt sur ce qui a de l’importance. Tes cours par exemple.


Bah oui, j’étais professeur à la base je vous rappelle ! Mon conseil tombait sous le sens par conséquent. Je haïssais l’idée que Tyler puisse le planter à un examen à cause de cette histoire à dormir debout. J’aurais bien ajouté une petite dose d’humour dans un cadre différent mais là… Ce n’était pas le moment propice. Je me contentais donc de garder mes distances à tous niveaux. Principe qui fut écourté par la réplique suivante prononcée par celui qui me faisait face. Sur le coup, je fus perplexe avant de comprendre où il voulait en venir. Yep. J’étais le mec qui sortait avec une tortue ninja. Au temps pour ma crédibilité en tant que figure d’autorité n’est-ce pas ? Cet enfer ne prendrait donc jamais fin ? Mon souvenir suivant me le confirma alors que je me remémorais ma dernière discussion avec Teddy. Les deux là avaient couchés ensemble à la rentrée (ce qui ne semblait apparemment pas l’aider à l’identifier sous son costume). Comment est-ce que cela avait pu m’échapper jusqu’ici ? À croire que j’avais tout ressasser à l’exception de cette révélation. Je me tendis légèrement, luttant pour que ma gêne grandissante soit la moins visible possible.

J’aurais pu lui balancer que mes histoires de cœur ne regardaient que moi et c’était le cas. Mais après toutes ces péripéties, je pouvais bien faire une entorse à la règle. Rien ne m’obligeait à en dévoiler plus que nécessaire. Savoir qu’il s’agissait de Teddy ne ferait qu’ajouter de l’huile sur le feu et j’ignorais qui de nous deux prendrait la fuite. Au moins, Wood confirmait qu’il avait bien saisi les enjeux de ce qui se jouait depuis le malentendu. J’imposais un silence, lui rappelant ce qu’il savait déjà : sa question était totalement déplacée. Je soupirais.

- « Est » ou « était ». C’est flou en ce moment. Mais tu as visé juste. Donatello est bel et bien mon petit ami.

Sympa le nom de code. Je scrutais son visage pour y percevoir la quelconque réaction à cette officialisation de mon orientation sexuelle. Allait-il s’empresser de le crier sur tous les toits avant de me préparer un coming-out du diable sur les réseaux sociaux ? Je n’avais pas à craindre qu’il soit dégoûté ou autres comportements homophobes puisque lui-même était intéressé par ceux du même sexe. Déjà ça en moins. Soyons fous, je n’avais plus qu’à lui confier que j’avais couché avec la cantinière cet été et tout serait parfait. Quelle Académie de dingues sérieux.

- Il a besoin de temps pour se remettre les idées en place. Je garde espoir pour que tout rentre dans l’ordre. Ça ne peut pas être autrement. Aussi douteuses ont été nos rencontres à Halloween, nous n’avons rien à nous reprocher. Ton rôle là-dedans est joué. Passe à autre chose.

Cet ordre n’était pas froid malgré sa formulation. Bien au contraire, c’était un encouragement. Tenterait-il de rassembler des informations supplémentaires ? Je n’en savais rien, mais je doutais être enclin à lui en fournir des complémentaires. Il manquait un élément essentiel à la compréhension de mon récit, à savoir la nuit qu’ils avaient partagés ensemble. Inutile d’en rajouter une couche.

- Quand tu seras en couple, dis-toi qu’il n’y a pas d’âge pour ce type de mélodrame. Autant t’y préparer !, concluais-je. Loin de moi l’idée de le décourager mais au moins il ne pourrait pas prétendre ne pas avoir été prévenu.

J’arrivais à voir ce que Teddy avait perçu en lui. Ok, leur relation n’avait jamais revêtu autre chose qu’un aspect superficiel mais Tyler était quelqu’un de bien tout autant que séduisant. Il avait ce petit quelque chose –une sensibilité ?- qui le rendait particulièrement lumineux. Qui plus est, je ne pouvais pas maudire mon copain d’avoir désiré passer un moment agréable avec lui alors que tous deux étaient alors célibataires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 230
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
MessageSujet: Re: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) EmptyVen 11 Jan - 11:45


EXPECTATION
Elijah & Tyler

L'évocation de l'alcool me fit sourire. Il fallait avouer qu'il avait pas mal coulé ce soir-là et qu'il était compliqué de rester vigilant sur tout ce qui se passait, même si j'aurais souhaité pouvoir être omniprésent n'importe où afin de m'assurer que tout se passait bien. On pourrait penser qu'une fois adulte, on faisait davantage attention à sa consommation lorsque l'on partait en soirée, mais cette réponse était incorrecte et j'en avais eu la preuve sous mes yeux. Peu importe cette situation dans laquelle je m'étais retrouvé mêlée sans le désirer, je ne pouvais blâmer la tortue ninja pour sa boisson. Il en fallait peu en général pour se retrouver dans le mal: ne pas se sentir bien dès le départ, ou encore ne rien avoir dans l'estomac pour éponger le flot d'alcool. Cela arrivait à n'importe qui, même aux meilleurs et cela aurait été hypocrite de ma part sachant que je m'étais retrouvé plus d'une fois à quatre pattes dans les toilettes d'un bar miteux à vomir toutes mes tripes.

« C'est bien un discours de prof ça ! » plaisantais-je les bras croisés, me sentant naïf d'avoir imaginé pouvoir communiquer avec Elijah sans que son rôle vis-à-vis de moi ne refasse surface au bout d'un moment. Après tout, j'étais son élève, à quoi d'autre pouvais-je m'attendre ? « Mais je vois où vous voulez en venir » poursuivis-je dans un soupire « Même si cette histoire m'a un peu pris de court, cela ne m'empêche pas pour autant de dormir sur mes deux oreilles. Rassuré ? ». Je n'imaginais pas Elijah se faire non plus un sang d'encre à l'idée que sa relation avec cet homme puisse m'atteindre au point que je néglige mes études, mais au moins, il savait que cela ne serait pas le cas.

L'évocation de la tortue ninja sembla soudain le crisper. Je le sentis quelques instants se fermer comme une huître, me faisant questionner sur les limites que je venais de franchir en m'immisçant dans sa vie privée comme si j'étais en train de le faire sous prétexte que j'avais déjà malgré moi un pied dedans. L'ironie du sort fit que je me sentis à mon tour mal à l'aise, me maudissant d'avoir eu cette curiosité mal placé. Me mordillant machinalement la lèvre inférieure, je guettais la réaction de mon professeur qui, pour le coup, serait en droit de m'envoyer voir ailleurs, même si je l'imaginais plus le faire avec tact et politesse. Il aborda sa réponse avec une touche d'humour, ce qui me permit de me relaxer légèrement, sans pour autant me retirer totalement le sentiment coupable qui m'avait gagné. Constatant qu'il m'observait dans l'attente d'une réaction de ma part, j'ébauchais alors un petit sourire en coin, tout en me promettant de ne plus l'interroger sur ce sujet.

« Je préfère les premiers rôles plutôt que les seconds ! » déclarais-je dans une tentative lamentable de fondre la glace moi aussi, mais c'était maladroit et je sentis mes joues s'empourprer de honte. Jouer les divas ne m'allait pas, même si Elijah était sûrement en mesure de me contredire en vu des deux accoutrements dans lequel il avait pu m'admirer le soir de Halloween.
Passant nerveusement une main dans mes cheveux, j'écoutais le conseil que venait de me partager le blond au sujet des couples. Pris au dépourvu, je me mis à rire et, naturel comme j'étais, je réussis à lui sortir sans aucune gêne : « En plus d'être mon professeur de Cinéma vous êtes devenu mon coach amoureux ? ». La situation était si embarrassante que j'étais pris d'hilarité, bien que le rire qui sortait de ma bouche était bien plus sincère que nerveux.

Reprenant mon calme, sans pour autant cesser de glousser, je remis de l'ordre dans mes cheveux avant de commencer à me diriger vers la porte. Toujours le sourire aux lèvres, je me tournais vers Elijah. Nous avions faits le tour du sujet pour lequel j'étais venu le trouver. A présent que cette histoire était plus ou moins réglée, ou du moins comme il me l'avait si bien dit, que mon rôle était à présent joué, je ne voyais pas l'intérêt de le déranger davantage. Au moins, avoir discuté ensemble semblait avoir crevé l’abcès et éviterait à l'occasion un quelconque malentendu. « Merci de m'avoir donné de votre temps...Monsieur ! », dis-je avec toute la bonne volonté du monde pour lui faire comprendre que j'essaierai à l'avenir d'éviter de me retrouver impliquer dans ses histoires de couple ou encore que ce drama n'avait en rien changé sa place de professeur et moi d'élève.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Expectation (Elijah)   Expectation (Elijah) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Expectation (Elijah)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Expectation [pv Mycroft]
» ELIJAH o Rock'n roll can never die
» Me voilà . ( pv Aude & Elijah ) (RP MIS EN PAUSE)
» What are you... [Ambre & Elijah] (RP MIS EN PAUSE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: ACADEMIE BLACKWELL :: Salles de cours théoriques :: Salle de cinéma-
Sauter vers: