Revenir en haut Aller en bas



AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Mer 3 Oct - 16:20
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur


31 Octobre.

« Des bonbons ou un sort ! » crient des enfants venu sonner à la porte des Wood dans l'espoir de voir leur panier-citrouille rempli généreusement. Malheureusement pour eux, ce n'est pas les adultes vivants dans la maison qui leur ouvre la porte, mais un tout autre phénomène : un adolescent de 18 ans, tout vêtu de latex avec un masque de chat lui couvrant la partie supérieure du visage. « Dégagez les mômes, sinon je vous envoie de gros matous galeux voler toutes vos friandises ! ». Silence général. Les enfants le dévisagent salement avant de tourner des talons comme si de rien était, les menaces ne leur faisant ni chaud ni froid. Certains vont même jusqu'à l'insulter sous leur masque. Et c'est ainsi que Tyler Wood obtenu cette année là le fameux titre de « Grinch d'Halloween ».

☾ ☾ ☾

Je referme la porte derrière moi, relativisant en me disant que ce ne sont pas des gamins qui vont me gâcher la soirée. Pour une fois que mon père, sa nouvelle femme et ses enfants ne sont pas là tout un week-end, je compte bien en profiter. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas organisé de fête...je ne sais plus comment m'y prendre. Et s'il n'y a pas assez de boissons ? De victuailles ? D'ambiance ? « Et si les gens s’ennuie ? » me dis-je en me rongeant les ongles, tout en composant divers numéros de personnes susceptibles de venir m'aider. Moins d'une heure après, des amis arrivent pour me donner un coup de main. On attache ainsi des banderoles, installent des enceintes pour la musique, éparpillons un peu de quoi grignoter à travers le salon, posons toutes les boissons sur la table avec des gobelets noirs achetés plus tôt dans la journée avec des citrouilles et têtes de mort dessinées dessus. Avec de fausses toiles d’araignées accrochées un peu partout, ainsi qu'un faux squelette en plastique et des jeux de lumière pour accentuer l'effet glauque, on peut dire que j'ai mis le paquet.

Il est 21h lorsque la première vague d'invités s'échoue dans mon humble demeure perdue à la lisière des bois. En voyant le monde qui commence à arriver, je me dis que j'ai peut-être été un peu trop ambitieux en propageant les invitations à travers Blackwell...Me dandinant malgré moi dans mon déguisement Catwoman, je m’essuie le front en me demandant comment va se passer la soirée.


code by bat'phanie


INFORMATIONS: Privilégiez les réponses courtes (tout en respectant le seuil minimum de 300 mots please Soirée d'Halloween 2645326263) histoire que l'on avance vite et bien Wink
Il n'y a pas d'ordre de passage, donc répondez quand vous voulez et quand vous pouvez ! Merci à tous ceux qui participent, j'espère que vous allez vous amuser Soirée d'Halloween 2645326263 What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 0:30
Creativity takes courage.
Graziella Speranza
Messages : 430

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Mon frère me déposa en voiture devant la lisière de la forêt et me fixa un instant, avant que je n'enfile mon masque. Il me demanda si j'avais bien pris mes précautions, ce à quoi je répondis que oui. Il me demanda de l'appeler quand je voudrais rentrer, bien que j'ignorais quand la soirée se terminerait. Puis il me laissa sortir, et m'aida même à faire rentrer quelques mèches de cheveux dans mon masque, puis je sortis de la voiture et me dirigeais lentement vers la demeure Wood. Pas car je m'apprêtais à commettre un massacre ou à faire une entrée. C'était plutôt car je ne voyais pas non plus grand chose à travers le voile noir qui obstruait mes yeux. Il faisait noir, alors c'était une belle connerie d'avoir prit ce déguisement. Mais bon. Puis une fois arrivée jusqu'à l'entrée, je pénétrais tranquillement dans la maison sans frapper ni prévenir, et vit déjà quelques personnes.

Je me rapprochais de quelqu'un au hasard, et lui murmurait à travers mon masque « Quel est ton film d'horreur préféré ? » Puis je pris ensuite la fuite l'air de rien. Arrêtons de faire les cons, il fallait trouver le coin boissons, pardi. Je me dirigeai donc vers la cuisine, en tentant de ne rien faire tomber, déjà UN PEU agacée par le port de mon masque. Une fois dans la cuisine, je vis un punch (sans doutes alcoolisé, je l'espérai un peu) et je m'en servi un verre. Puis je restai là, à fixer les gens en penchant la tête et en riant de façon très gênante pour qu'ils se cassent. Une fois fait, je retirais le bas de mon masque pour m'enfiler cul sec mon verre de punch. Puis je remis mon masque et posais mon verre stratégiquement près d'une bouteille d'huile d'olive. Si il disparaissait, je butterai celui qui aurait eu le malheur de jouer avec la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 0:42
Invité
Invité
Anonymous
Dana m'avait pour ainsi dire, foutu dehors. Pas méchamment bien-sûr ! Mais je croyais qu'on partirait ensemble, du coup... Apparemment non. Une fois maquillé en Joker à la Heath Ledger - évidemment - je retournais dans mon dortoir et allais enfiler ma tenue complète, puis j'arrangeais rapidement mes cheveux pour bien leur donner ce petit côté vert/jaune étrange en remettant un peu de bombe dessus. Puis enfin, j'aérais ma chambre pour l'odeur du spray, et je partis jusqu'à ma voiture, préférant éviter le skateboard pour la soirée, au cas où. Les gens pouvaient être cons à Halloween. Je me garai ensuite chez les Wood, remarquant la belle bâtisse et la forêt assez proche, ce qui me fit penser qu'un assassin pourrait très bien se cacher là-dedans... aussi je garai ma voiture bien proche de la porte d'entrée. Faut pas déconner non plus. Je descendis alors, et me dirigeais vers la porte, où je vis rapidement de dos, quelqu'un déguisé en catwoman, en tenue de latex...

C'est en me rapprochant et après avoir miaulé pour détendre l'atmosphère, que je vis qu'il s'agissait de Tyler. Je restai de marbre quelques secondes avant de lui caresser le bras. « Quel mignon petit CHAAaaaAaAT ! » dis-je d'un air hystérique, pour rentrer dans mon personnage. Puis après avoir vu les décorations, je repris un air sérieux, mais décontracté. « Géniale ta tenue, ça te va super bien chéri ! Et tu as géré avec les décorations visiblement ! Je sens que cette soirée va être un succès ! » Puis je le pris dans mes bras en mode bro hug avant de rentrer dans la maison, regardant un peut tout ce qui m'entourait. Alors, maintenant il fallait encore reconnaître les gens... si j'en avais envie. Après tout, on était pas déguisés pour rien ! Je me rapprochais donc de la musique, et me mis à danser comme un déjanté en riant façon Joker - au mieux de mes capacités - en me rapprochant des fois des gens pour tenter de leur faire peur. Héhé.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 2:00
Science is the Poetry of reality.
Dana Ward
Messages : 217

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Je m’en voulais un peu d’avoir mit Trevor dehors de la sorte, mais j’étais presque sûre qu’il n’allait pas le regretter. Cela faisait des semaines que j’avais préparé mon costume et tout ça, pour changer d’idée au dernier moment quand j’avais entendu celui que Trevor préparait. Ca n’avait pas été trop un problème, j’étais toujours au taquet quand il s’agissait de soirée et à force d’en organiser, j’avais un bon stock de déguisements, puis même en général, j’avais un bon stock de vêtement et je n’avais pas peur d’en sacrifier une partie pour Halloween.

J’étais contente qu’on retrouve notre complicité avec Trevor malgré tout ce qui s’était passé récemment. Et ça me semblait assez logique, s’il était Joker, je voulais être sa Harley Quinn. Puis je me disais que ça pourrait être amusant de lui faire la surprise. Ce n’était pas souvent que j’avais l’occasion de faire quelque chose pour lui. Et je n’étais pas très calée en comics, mais je pouvais bien faire un effort et me renseigner un peu pour une fois. Heureusement, le costume en lui même n’était pas bien compliqué. Des bas résilles, un short court, une ceinture à clous. Puis le personnage avait été tellement populaire à la sortie de Suicide Squad que trouver le reste du costume avait été relativement simple aussi.

Une fois, parée, maquillée et coiffée, je quittais ma chambre. Je n’avais pas l’intention de prendre ma voiture pour venir. Parce que, dans tous les cas, je trouverai bien quelqu’un pour me ramener, quitte à squatter chez Tyler pour la nuit. Il n’allait pas me laisser dormir dehors non plus. J’arrivais donc avec Juliet et quelques autres amis qui allaient aussi à la soirée. Il y avait déjà plein de monde. Il faut dire, on était pas en avance non plus. J’eu du mal à retrouver Trevor dans la foule, quoique je sais pas comment j’ai pu le rater vu la place qu’il prenait que le dancefloor.

- On s’amuse sans moi Puddin’ ?


Je pris un air boudeur, plantée devant Trevor, avec ma batte de baseball customisée sur mes épaules en attendant qu’il me remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 3:38
Creativity takes courage.
Violet Davis
Messages : 99
Localisation : bibliothèque
Humeur : pensive

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Debout devant la maison de Tyler, Violet commençait à questionner la réponse positive qu'elle avait donné à son ami. Elle avait hésité plusieurs jours, mais avec beaucoup d'instance, le jeune homme avait réussi à la convaincre. Elle avait donc passé une robe noire toute simple, un chapeau pointu, et s'était peinturluré le visage en vert afin de ressembler à la méchante sorcière de l'ouest du magicien d'Oz, le film qu'elle avait le plus aimé dans son enfance. Elle avait hésité à prendre un balais pour compléter son costume, et avait finalement abandonné l'idée, ça serait rapidement trop encombrant
La présence du Vortex Club à sa soirée inquiétait plutôt la blonde. Et surtout, il y aurait Trevor et Dana, ensemble. Elle frissonna. Après tout, c'était presque l'hiver, et à la tombée de la nuit en cette saison, on s'approche du 0. Elle déglutit, stressée, puis toqua à la porte. Elle fut accueillie par un Tyler tout de latex vêtu, et elle ne put s'empêcher de pouffer de rire. "Eh ben, t'es superbe ce soir!". Elle lui claqua un bisou sur la joue, laissant une jolie trace de lèvres vertes sur la joue du jeune homme. Ils s'étaient rapidement rapprochés, et elle était finalement plutôt heureuse qu'il aie pensé à elle pour sa première fête à Arcadia Bay. Elle lui sourit, et s'avança timidement dans le salon. Un rapide coup d’œil sur la pièce lui indiqua l’emplacement du bar vers lequel elle se dirigea sans se poser de questions. Elle ne buvait pas tant que ça, mais ce soir, elle aurait besoin de courage liquide. Elle s'approcha de ce qui ressemblait à du punch, tandis qu'une personne déguisée en Scream se servait. Quand elle retira son masque pour boire, Violet sentit un frisson la parcourir. Cette jeune fille sous le masque, c'était Graziella, une fille de sa classe qui lui faisait froid dans le dos. Elle était toujours la quand Violet se faisait harceler par les nombreuses brutes de leur établissement, l'observant avec un visage impassible. Quand celle ci eut terminé, Violet soupira de soulagement. Elle ne l'avait pas reconnue. La blonde se servit un généreux verre, et commença à explorer les environs, cherchant ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Oct - 17:35
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 627
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
En apprenant qu’une soirée organisée par Tyler Wood aurait lieu pour fêter le frissonnant Halloween, j’avais d’abord hésité à m’y rendre. Pourquoi ? Car j’étais toujours embarrassé de l’accident qui avait eu lieu chez les Wan. Mais le flyer qui m’avait été distribué couplé à l’idée de passer des heures déjantées avec Teddy et les autres habitants d’Arcadia Bay avait eu raison de moi. Je n’étais jamais fermé à la possibilité de m’amuser. J’ignorais qui était au courant pour nous deux mais j’étais aux aguets. Il ne faisait aucun souci que je le saurai rapidement. Mon petit-ami ignorait tout de mon déguisement, tout comme je n’avais pas connaissance du sien. À vrai dire, je m’étais pas mal creusé la tête pour me décider. Ce n’est qu’en me souvenant d’une conversation avec lui que l’inspiration m’avait frappé. N’avait-il pas un fantasme sur les gladiateurs ? Rien que m’imaginer dans une telle tenue suffisait à me faire pouffer. Bon, ce n’était pas le but recherché, ce pour quoi j’ajoutais plusieurs touches angoissantes telles que des éclaboussures de faux sang sur mes bras (par exemple) et accentuais mes cernes tout en éclaircissant mon teint. Blanc comme un linge, une mine hantée. J’étais plutôt fier du résultat. Surtout pour un mec qui n’avait pas pour habitude de se maquiller. J’avais dû fouiller les méandres d’Internet afin de trouver un costume à mon goût. Finalement, mon choix s’était porté sur celui très inspiré du film Pompeii avec Kit Harrington en vedette. Il était assez révélateur, mais pas suffisamment pour être inapproprié.

Je débarquais à point nommé alors que la fête avait commencé depuis moins d’une demi-heure. Avec le musicien, nous n’avions pas prévu une arrivée simultanée histoire de ne pas trop faire jaser. Non, en vérité on avait juste oublié de se donner une heure précise. Comment était-ce possible alors que nous étions toujours fourrés ensemble ? Bref, nous étions déjà nombreux, certains se défoulant sur la piste de danse tandis que d’autres vidaient déjà les bouteilles d’alcool. Je cherchais une connaissance du regard. Non. Pas pour le moment. Il me faudrait faire preuve de patience. Ce n’était pas dérangeant en soi puisque la panoplie de personnages horrifiques qui s’offraient à moi promettaient déjà un spectacle des plus riches. Hallucinant. Certains avaient fourni des efforts monstrueux pour être dans le thème. Ça et pas mal de billets verts probablement. Je me servis un verre de punch bien qu’une demoiselle au masque de Scream semblait monopoliser le stand.

- Splendide.

Je lui souris puis repartit lentement dans le salon. Loin de moi l’idée de la déranger en m’imposant. Probablement irais-je danser d’ici quelques minutes si personne de mon répertoire ne pointait le bout de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Oct - 18:55
One person can make the difference.
Kyle Davis
Messages : 288

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
A grands coups d’investigations, Kyle était parvenu à dégoter une belle occasion -une occasion en or, même-, de partir fureter du côté de sa sœur. Violet. Violet, qui ne savait toujours pas qu’il était vivant et dans les parages depuis un moment déjà. Une soirée. A première vue pas le genre de choses qu’un ex-taulard irait se permettre, mais il n’était pas de ceux qui allaient éviter les ennuis pour éviter de replonger. Pourtant, si quoi que ce fut dérapait, il y avait de bonnes chances que ce soit pour sa poire à la fin. Mais n’aimait-il pas vivre dangereusement ? Si. C’était la raison principale pour laquelle l’animal se retrouvait à s’inviter tout seul à cette fête dont il ne connaissait l’existence que parce que, eh bien, disons que la discrétion de Blackwell était encore à prouver. Il ne s’était pas même embêté à retenir le nom de l’organisateur, pour la simple et bonne raison que, comme de nombreux autres exemples, cela ne l’intéressait pas. Il n’avait pas même fait d’effort particulier. Comment aurait-il pu ? Cinq années sans Halloween laissaient bien des séquelles. Il n’avait pas eu d’adolescence. Ce concept lui échappait. Maquillage tout au plus, c’était le comble de son implication dans l’évènement. Mais en vu de ses yeux glacés, le trait noir qui les soulignait ne pouvait que faire doucement grincer des dents. Non, il n’avait pas besoin de costume, son seul sourire mesquin suffisait à irriter les nerfs et faire peur aux plus fragiles.

Il n’était pas le premier sur les lieux, et bon sang, combien ça l’arrangeait. Faire profil bas l’aiderait bien, dans cette situation, et il se faufila entre quelques personnes avec l’aisance d’un habitué pour se faire tout de suite oublier dans un coin de pièce. En réalité, il se sentait très peu à sa place, et bien perturbé. L’ambiance… N’était pas comme celles qu’il avait connues dans sa vie. Électrique. Cela causait comme une morbide fascination, et, regard écarquillé, il regardait danser les personnes présentes comme s’il avait surpris l’apparition de la Vierge. Et ce n’était pas étonnant ! Pas une soirée en dix huit ans de vie. C’était tout juste si sa mâchoire ne restait pas béante. Il en oubliait son but premier, repérer sa sœur. Il en oubliait… A peu près tout, en réalité. Et la musique battait dans ses tempes, à moins que ce ne fut son cœur qui s’apprêtait à s’arrêter.

Autrement dit, il avait un bel air paumé sur le visage, d’autant plus que les gens semblaient évidemment se connaître. Lui, derrière masques et costumes, n’aurait même pas su reconnaître sa propre mère. Mais dans quel enfer s’était-il fourré, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Oct - 15:37
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
En choisissant un tel déguisement, je m'étais préparé à l'avance à ce genre de remarque. Je ne fus donc pas surpris en entendant derrière moi un miaulement. Tournant la tête en direction du Joker qui surgissait dans mon dos, je souris en reconnaissant Trevor. « Merci daaarling ! » répondis-je en tirant légèrement la langue. J'espérais moi aussi que la soirée serait un succès, je n'avais pas envie de m'être démené à tout organiser pour rien. C'est alors que le skateur me prit dans ses bras avant de s'éclipser. Cela me déboussola quelques secondes, même si j'étais à présent habitué à cette ambiguïté entre Trevor et moi, même si je savais qu'il n'y aurait jamais rien. En le scrutant de loin, je l'aperçus être rejoins par une Harley Quinn plutôt sexy. Il ne me fallut pas longtemps pour reconnaître Dana, cela me fit sourire. « Qu'ils sont mignons ! » pensais-je en sirotant ma bière avant d'être ramené à mes devoirs d'hôte. En voyant Violet débarquer en méchante sorcière de l'Ouest, je ne pus m'empêcher de rire. « Ton costume est GE-NIAL ! » lançais-je à mon amie en lui faisant la bise « Tâche de ne pas fondre ce soir ! ». Je ne m'étais pas attendu à la voir ce soir, vu qu'elle n'aime pas trop ce genre de soirée. Mais qu'elle ait fait le déplacement me fit plaisir.

Mon verre vide, je fis un tour dans le salon qui était déjà pas mal bondé. Certains dansaient déjà, d'autres étaient assis ou debout en train de discuter et rire. Pour l'instant, tout se passait bien, j'étais content. « J'espère qu'il y aura des mecs mignons ce soir ! » pouffais-je mentalement avant de remarquer un beau gladiateur isolé du reste des invités. Il me disait vaguement quelque chose, mais j'étais incapable de me souvenir si je le connaissais. Aidé par l'alcool, je m'avançais vers lui. Après tout, quel genre d'hôte je serai si je ne faisais pas en sorte d'intégrer les nouveaux ? « Salut beau gosse ! » lui lançais-je en souriant, me disant après coup que c'était une entrée en matière lamentable « Tu es tout seul ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Oct - 16:42
Knowledge comes, but wisdom lingers.
Elijah Holtz
Messages : 627
Localisation : Arcadia Bay
Emploi/loisirs : Professeur de cinéma

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
J’arpentais la pièce principale, mon verre à la main. Il n’était pas toujours évident de se frayer un chemin parmi la foule s’agitant au rythme de la musique qui faisait vibrer les enceintes avec ses basses dynamiques. Ce n’était pas le moment de renverser ma boisson. De l’agilité, Elijah. D'ailleurs, 90% des personnes présentes étaient majeures depuis peu. Sûrement que beaucoup ne devaient pas supporter des doses trop élevées. J’essaierai de rester vigilant en cas de pépin. Je ne resterai pas les bras croisés en cas d’accident.

Mes yeux s’attardèrent sur la décoration que j’avais bizarrement négligée jusqu’ici. Chaque élément avait été choisi et disposé avec une touche de créativité certaine. Félicitations au maître des lieux. Il n’avait pas fait les choses à moitié sur ce coup-là. Pour l’instant, je ne regrettais pas d’être revenu sur ma décision. M’être aventuré jusqu’ici ne pouvait provoquer de catastrophe. Tout le monde riait, s’amusait, renouait avec d’anciennes connaissances et retrouvait ses amis. Il me fallait juste patienter d’être abordé moi aussi. Je jetais un coup d’œil en direction de l’entrée. Pas de signe de Teddy. Ni d’Ophelia. J’ignorais si elle comptait venir d’ailleurs. Elle qui aimait tellement se donner en spectacle, ce serait étonnant qu’elle ne soit pas de la partie. Mais qui sait. Peut-être avait-elle d’autres projets avec son Don Juan. Quant à Kate… Eh bien… Je doutais qu’elle ait la permission de venir. L’adolescente avait tout sauf la vie facile.

Appuyé contre un mur et occupé à siroter le liquide, une voix dont j’ignorais la provenance atteignit mes tympans. « Beau gosse » ? Ce n’était pas mon petit-ami pour sûr. Même sans avoir son visage sous les yeux je le savais. Enfin, je remarquais qu’il s’agissait de nul autre que Tyler Wood. Je lui rendis son sourire, flatté par son compliment. Je décrivis son costume, amusé. Un félin ? Bizarrement, je trouvais que ça lui correspondait parfaitement même si je ne parvenais pas à en déterminer la raison. Détendu, je lâchais :

- Tu n’es pas mal non plus, dis-je en référence à son look. Tu as fait les choses en grand. Bravo.

Je parlais tout autant de son déguisement que des décorations et ainsi de suite. Vraiment, il avait mis les petits plats dans les grands. Le doute m’assaillait brusquement. M’avait-il reconnu ? C’était étrange d’aborder un enseignant de la sorte, sans la moindre pudeur. Il ne pouvait pas déjà être ivre ! Et puis, il m’avait un peu évité comme la peste depuis l’épisode dans les toilettes.

- Seul, oui. Du moins pour le moment. Je pensais croiser des amis mais j’imagine qu’ils sont en retard.

Je haussais les épaules avant de vider mon gobelet d’une traite. Je n’allais pas rester dans mon coin éternellement ! Et si le musicien ne débarquait que dans une demi-heure ? Voir dans soixante minutes ! D’après ses dires, il n’était pas toujours très ponctuel. En outre, il me semblait qu’il terminait un peu plus tard ce soir. Je n’avais pas mon portable sur moi -difficile de le placer quelque part- et n’était donc pas en mesure de communiquer avec lui. Il ne m’en voudrait pas de m’amuser un peu en attendant ? Ce n’est pas comme si être en couple m’interdisait de passer du bon temps (en toute honnêteté) avec d’autres personnes !

- Avant que je prenne racines… ?

Je lui indiquais la « piste de danse ». Il était le premier à m’accorder la parole, autant qu’il soit récompensé. Si gesticuler en ma piètre compagnie était un cadeau. J’en doute. J’étais tellement nul. Mais peu importe. Quelle que soit sa décision, je me mêlais aux invités et me mit à danser au rythme de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Oct - 17:18
Creativity takes courage.
Tyler Wood
Messages : 317
Localisation : Blackwell Academy
Emploi/loisirs : Etudiant

Journal perso
Ardoise (dortoirs):
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi son visage me parlait-il autant ? Dès que le blond ouvrit la bouche, je sentis en moi un malaise que je n'arrivais pas à expliquer. Je restais malgré tout professionnel et garda le sourire alors qu'il me renvoyait le compliment. Faut dire que mettre du latex était plutôt osé...Dans une boîte de nuit gay je me serai sans doute fait aborder à mainte reprises tant la tenue était aguicheuse. Passer pour un mec facile n'était pas non plus le but, mais comme on dit, tout est permis à Halloween aux États-Unis. La façon qu'avait mon interlocuteur de m'adresser la parole faisait très mâture, c'était perturbant. Quel genre d'élève à Blackwell pouvait parler ainsi ?
Le regardant vider son gobelet, je l'imitais au moment où il me désigna la piste de danse d'un signe de tête, ce qui me fit aussitôt glousser. Sans attendre de réponse de ma part, il partit se fondre dans la masse. « Qu'as-tu à perdre Tyler ? » me dis-je en l'observant de loin avant de hausser des épaules et le suivre. Le hasard fit que Slave 4 U de Britney Spears se mit à passer à fond à travers la pièce. Si j'avais su l'identité de mon partenaire, j'aurai sans doute ravalé ma salive avant de m'enfuir et m'enfermer dans les toilettes. Mais étant donné que j'étais encore dans l'ignorance, une telle chanson était propice à un rapprochement. Et puis, j'adorais danser, peu importe que cela soit bien ou non. Ce que je préférais, c'était me déhancher de manière suave. Sans non plus me coller à lui, je me mis en face et commença à bouger en lui lançant des sourires à la fois gêné et amusé. Plus je le regardais et plus j'étais désireux de connaître son identité. « Comment tu t'appelles au fait ? » criais-je pour qu'il entende ma voix malgré le volume de la musique. Vu qu'il n'avait pas l'air de comprendre, je n'eus pas d'autre choix que de me rapprocher un peu plus pour répéter ma question à son oreille, posant ma main sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is Strange :: Les RP terminés :: Intrigues & Events-